Partagez | 
 

 Save my memories {Kim Jae Yoon}

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Woo Jae Lo

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 25/07/2013
Age : 21

MessageSujet: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Dim 4 Aoû - 20:52







Je courais aussi vite que je pouvais. Mes muscles me tiraient, mais je continuais à courir. Le souffle me manquait, mais je continuais à courir.
Si je m'arrêtais, j'étais mort. Alors autant mourir d'épuisement pour sauver ma peau plutôt que de mourir par leurs coups.
Tout ça pour une simple erreur d’inattention … Ça m'apprendra à marcher la tête tournée vers les nuages ! Surtout ici …

Quel idiot ! Ce n'était pas la première fois que cela m'arrivait en plus … Je m'étais juré de faire attention ! Mais évidemment, mon esprit tête en l'air eut encore raison de moi. Et puis quelle idée avaient-ils de passer à tabac ce pauvre homme en plein milieu de la rue qui menait chez moi ? Comment aurais-je pu deviner que je tomberai sur cette scène en revenant du skate parc ?
Mince, mon skate … Je l'avais lâchement abandonné quand ils avaient commencé à me courser à travers Dong-gu.

Je détestais de plus en plus ce quartier dangereux, mais je n'avais d'autres choix que d'y vivre. Gamin pauvre et abandonné, je n'avais pas vraiment les moyens de déménager. Et puis … Pour aller où ? J'étais juste bon à vider les poubelles dans les camions bennes … Et illégalement, s'il vous plaît.
Je gagnais ma vie grâce à un homme qui dépassait la cinquante et qui avait une flemme monumentale de faire son foutu boulot. Du coup, il me donnait un tiers de sa paye si je travaillais à sa place …
Je ne m'en plaignais pas, au moins, j'avais de quoi manger une fois par jour … Mais c'était toujours trop peu pour que je puisse me payer des études. Pour un gamin de seize ans, je pouvais vraiment prétendre gâcher ma vie.

Je sentais mes forces me quitter, mais mes poursuivants ne me lâchaient pas. Ils semblaient inépuisables. Ils continuaient de courir derrière moi, comme une meute de chiens suit un chat. Pitoyable. Il fallait croire que ce quartier était une vrai jungle et que ses habitants n'étaient rien d'autres que de stupides animaux.

Sans m'en rendre compte, j'avais quitté mon quartier défavoriser pour arriver à Nam-gu. Je me trouvais maintenant en plein centre-ville, au milieu des passants. Je pris quelques secondes pour me retourner et observais avec soulagement que le gang avait renoncé à m'attraper. Je m'arrêtais alors, le souffle court.
Je m'assis sur les marches d'un immeuble et repris tranquillement ma respiration. J'avais soudainement chaud. Pourtant, le soleil se couchait, il devait être environ 21h30 … A l'idée de l'heure qui défilait, je poussais un long soupire. Dong-gu était tout simplement infréquentable une fois 22h passées … Et il me fallait au moins une demi heure pour y retourner, autrement dit : j'étais cuit.
Je n'avais aucune échappatoire. De plus, l'idée de dormir dans les rues ne m'enchantait pas vraiment. Mais je ne voulais pas non plus mourir en essayant de retrouver mon lit presque douillet.

J'observais les gens passer. Ils avaient tous l'air si pressé … Être adulte ne devait pas être amusant. Adulte, je le deviendrai dans trois ans, j'avais d'ailleurs hâte. Au moins, j'aurai pu commencer à chercher un travail et à gagner ma vie légalement. Mais en attendant, il fallait que j'endure ces conditions déplorables.

Comment en étais-je arrivé là .. ? Je n'en avais aucune idée. Je m'étais un jour réveillé étendu au beau milieu d'un terrain de foot avec pour seul compagnon un skate noir aux roues cernées de rouge. Au centre de la planche était inscrit quatre lettres. « Zelo ». « Zelo », cela ne voulait rien dire, du moins, pas que je sache.
Après avoir marché quelques heures, je m'étais rendu à un vieil immeuble. Des chaînes l'encerclait, comme si l'accès y était interdit. Mais ne me souvenant de rien, j'avais décidé de franchir les limites imposées pour entrer ce cet endroit délabré.
Les lieux étaient vieux, j'en étais persuadé, et personne ne semblait encore y habiter. Au premier étage, j'avais forcé une porte. J'étais alors entré dans un appartement poussiéreux, mais qui semblait en meilleur état que tous les autres. Depuis, j'y avais élu domicile.
Certes, l'immeuble était effrayant. Je n'aurais pas été étonné qu'il s'écroule un jour, que je sois à l'intérieur ou non. C'est certainement pour cette raison que personne n'y venait.
Parfois, dans la nuit, j'entendais des bruits étranges. Des chaînes que l'on traîne, des pas à l'étage, des craquements dans les murs … Mais je n'y prêtais pas attention. De toute façon, je n'avais nul part d'autre où aller.
J'avais bien évidemment tenté de retrouver ma famille, mais je n'en avais trouvé aucune trace.
Tout ce qui avait pu être avant mon réveille n'était qu'un trou noir, un total mystère. Je ne me rappelais de rien, pas même de mon nom. Alors, lorsqu'on me le demandait, je ne répondais pas.
Bien sur, je m'étais moi-même trouvé un prénom, plutôt cool d'ailleurs, mais je préférais le garder pour moi. Enfin, trouvé est un bien grand mot. Je m'étais juste inspiré des inscriptions sur mon skate...
Après tout, personne n'en avait rien à faire d'un gosse complètement paumé comme je l'étais.

La nuit recouvrait maintenant la rue. Des étoiles illuminaient le ciel, dansant à côté de la lune, tandis que des lampadaires et les nombreuses fenêtre d'où s'échappaient des lumières éclairaient le dehors.
Je frissonnais, un léger vent venait de se lever. Plus personne ne traînait dans ces rues sombres. Chacun était bien au chaud chez lui, sous la couette ou devant la télé, si ce n'est devant un bon repas chaud …
Rien qu'à cette idée, mon ventre gronda. C'est vrai que je n'avais pas mangé depuis trois jours. Tout ça à cause des congés … Une semaine de congé devait être appréciée par n'importe qui, sauf par moi. Pour moi, une semaine de vacances signifiait une semaine sans me nourrir. Heureusement qu'elle ne tombait que deux fois par an !

Tout à coup, des pas retentirent, me tirant de mes pensés. Une silhouette approchait. De là où j'étais, je ne voyais qu'une ombre, j'étais donc bien incapable de savoir s'il s'agissait d'un homme ou d'une femme, et encore moi si cette personne était munie de bonnes ou mauvaises intentions.
Lorsque la silhouette fut assez proche de moi, je pus alors discerner un homme d'une vingtaine d'année.
Son visage était fin et tout simplement magnifique. Ses cheveux bruns tombaient délicatement sur son front, couvrant très légèrement ses yeux en amandes.
Il paraissait frêle, mais était vêtu avec style et classe. Étrangement, une drôle de sensation s'était installée en moi. J'avais l'impression de vaguement le connaître … J'avais dû le croiser au détour d'une rue, un de ces jours …

Cependant, un détail m'avait échappé … Je semblais le gêné … Effectivement, j'étais assis en plein devant la porte d'un immeuble, et cet homme semblait vouloir y accéder. J'allais me lever, mais je fus très vite pris d'un vertige, certainement dû au manque de nourriture … Cela arrivait régulièrement lorsque mon estomac se trouvait vide.
Avec un total manque de grâce, je perdis lamentablement l'équilibre et tombais aux pieds de l'inconnue …















Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Jae Yoon

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 03/08/2013
Age : 25
Localisation : Au Coffee Prince
Emploi/loisirs : Serveur au Coffee Prince

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Lun 5 Aoû - 8:47





« Jae Yoon madame Yull est ici, va la servir ! Après tu peux partir ! »

Madame Yull… Une des nombreuses clientes sous mon charme. A la différence que celle-ci était une femme dans la quarantaine pleine aux as ! Grande avocate très réputée dans Gwangsan-gu, elle venait souvent ici lors de ses pauses. Assez vite j’avais su l’alpaguer pour la prendre dans les filets de mon charme. Depuis elle me réclamait à chacun des ses passages au Coffee Prince et à présent je connaissais presque l’intégralité de sa vie. Mais l’écouter ne me dérangeait pas plus que ça, surtout lorsque les pourboires dépassaient toujours les 29 000 wons.

Dans les vestiaires, je vérifiais une dernière fois mon reflet, accrochant un sourire charmeur à mes lèvres et réajuster le col de ma chemise blanche. Je pris également le soin de replacer correctement quelques mèches de cheveux récemment devenus brun. Une fois que je jugeais que tout était bon, je pris la direction du bar, afin de récupérer la tasse de café commandée pour ensuite me diriger à la table de la dites madame Yull.  Celle-ci m’accueillit tout sourire tandis que je la saluais avec politesse, m’inclinant légèrement tout en déposant la tasse sur la table avant de lui demander de ses nouvelles.
Elle ne tarda pas à entamer la conversation, me racontant sa journée ainsi que les affaires sur lesquelles elle travaillait. Croyez-moi, on en apprend énormément en travaillant dans un café ! Surtout lorsque celui-ci est surtout réservé aux femmes de la  haute société ! Je pris un bon quart d’heure à l’écouter, souriant encore et toujours, la complimentant de temps à autre. Les femmes aiment tellement qu’on les écoute. Alors quand leurs maris ne le font pas, quoi de mieux que venir se faire complimenter par les beaux serveurs du Coffee Prince. Surtout par moi. ~ Mais si seulement elle savait que j’ai une préférence pour les hommes…

Il était déjà 21h30 lorsqu’elle finit par s’exclamer « Oh ! Il est déjà si tard ! On ne voit vraiment pas le temps passer ici ! *rire*  Vous êtes toujours aussi charmant Jae Yoon ! Tenez ! Moi de dois rentrer. »
Sur ces mots, elle me glissa un billet de 44 000 wons entre les doigts avant d’attraper sa veste et de s’enfuir hors du café.  Bien sur son mari, le riche juge, maître Yull n’aimerait pas savoir que sa femme passait autant de temps ici.
D’ailleurs elle devait être de bonne humeur pour avoir laisser un pourboire aussi élevé !

Bon, le patron avait dit que je pouvais partir, de plus cette semaine je ne travaillais pas ici le soir, et pourtant je faisais beaucoup d’heures supplémentaires à la demande du patron.

Je passais rapidement aux vestiaires afin de récupérer ma veste et saluais mes collègues avant de partir, considérant mon travail terminé.

Dans les rues, il faisait déjà presque nuit et la fraiche était déjà la. J’étais pressé de retourner à mon appartement et de dormir. Il est vrai que je commençais à accumuler de la fatigue et je ne voulais pas risquer d’avoir les yeux amochés par des cernes.
Plongé dans mes pensées, je ne discernais la silhouette assise sur les escaliers menant à mon appartement qu’au moment où j’arrivais à sa hauteur.  Je jetais un œil au jeune homme se trouvant à mes pieds. Celui-ci me dévisageait complètement hébété. Etrangement sa bouille enfantine ne me semblais pas inconnue… Peut être que ce n’étais pas la première fois qu’il venait ici ? Après tout, je trouvais souvent des mendiants devant mon immeuble, en quête de quelques billets. Ce jeune homme devait sûrement être l’un d’eux, car je ne voyais pas d’autres explications au fait qu’un ados de 16 ou 17 ans se trouve ici a cette heure, les cheveux ébouriffés et l’air complètement perdue. Je le fixais donc avec insistance, lui intimant du regard de partir. J’évitais les contacts avec les gens de « basse classe », pourtant très courant dans cette ville. Sejong etait loin d’être une ville représentant « le rêve », elle ressemblait plus à un bateau prenant une mer impitoyable et jetant par-dessus bord toute personnes ayant du mal à s’en sortir.
Sous mon regard insistant le blond finit par se lever, comprenant mes intentions d’entrer. Cependant il ne fit qu’un pas avant de s’écrouler à nouveau à mes pieds. Qu’avait t-il donc ? Je soupirais, embarrassé de la situation. Bien sur aucun passant ne se foulait pour venir à son aide, quand à moi, j’avais plutôt envie de passer mon chemin...

A ce moment la, une femme sortit du même immeuble que celui que j’essayais d’atteindre. Et il s’agissait de ma voisine, mademoiselle Park. Interloqué par la scène, elle se dirigea vers moi.
- Monsieur Kim ! Que se passe t-il ?
Je n’eus d’autre choix que lui expliquer que j’avais trouvé ce jeune garçon sur le palier, au bord du malaise. Pour couronner le tout, de fine gouttelettes commencèrent à s’écraser de par et d’autre de la rue. Je ne pus m’empêcher de pousser un nouveau soupire tandis que ma voisine, aussi charmante soit t-elle s’exclamait :
- Oh ! Vous devriez l’aider le pauvre garçon !
L’aider ? Et comment ? Elle était bien marrante elle ! Si elle tenait tant que ça à l’aider, elle n’avait qu’à l’emmener à l’hôpital puisqu’elle possédait une voiture ! Cependant elle ne fit rien d’autre que s’enfuir, m’ordonnant à nouveau de l’aider…

Je m’accroupis à côté du jeune homme en difficulté et lui tapotais légèrement l’épaule « Yah ! Ca va aller ? »
J’aurais espéré qu’il me réponde oui, afin que je puisse passer mon chemin, mais aucune parole ne vint. De plus la pluie devenait de plus en plus intense, si bien que je n’eus d’autre choix que de l‘aider à se relever pour l’emmener dans la cage d’escalier. Au moins ici nous étions à l’abri, et maintenant que j’avais commencé à l’aider, je devais aller jusqu’au bout, contraint à porter assistance à une personne en danger.
Je n’aimais pas du tout le fait de devoir l’emmener jusqu’à mon appartement, donc il allait devoir se contenter des escaliers….
Je l’examinais à nouveau, il ne semblait pas saoul, drogué ou malade, alors quoi… ? Cependant en l’examinant, je fus saisi d’une de ces désagréables impressions de déjà-vu… Je ne comprenais pas pourquoi… Sa bouille me disait quelque chose, mais je n’arrivais pas à mettre le doigts dessus…

Alors que je le faisais asseoir sur une des marches, un faible grondement  retint mon attention. Son ventre… ? Il avait donc faim ?
Je soupirais pour la énième fois avant de lâcher un simple « attend ici… » Et de partir en direction de mon appartement.

Une fois à l’intérieur de celui-ci, j’attrapai dans un des placards un bol de ramen pré-préparé et le mis à chauffer au micro-onde avant de partir en direction de ma chambre dans laquelle je récupérais une vieil couverture dont je n’avais pas l’utilité.
Une fois que la sonnerie du micro-onde eut retentit, je m’empressais de récupérer les ramens chaud et de redescendre. Le blondinet était toujours la, recroquevillé sur lui-même. Sans plus de cérémonie je plaçais la couverture sur ses épaules et posais le bol fumant à côté de lui.

« Mange, ça ira mieux après. »

Sur ce, je pris mon téléphone portable et composais le numéro de l’hôpital. Cependant, ligne saturé… Comme d’habitude… Après plusieurs tentatives, je me tournais vers lui.

« Bon l’hôpital n’est pas joignable pour le moment, tu as quelqu’un qui pourrait venir te chercher ? »







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Woo Jae Lo

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 25/07/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Lun 5 Aoû - 9:56






Je n'entendais pas très bien. Seuls des rumeurs de conversations me parvenaient. Je me sentais si mal ... Mon corps était subitement devenu trop lourd pour que je puisse le porter. Ma tête bourdonnait.
Je sentis qu'on me soulevait, je parvenais alors à tenir sur les pieds tout en m'appuyant contre ... contre je ne sais trop quoi d'ailleurs.
Je sentis qu'on m'asseyait contre quelque chose de froid mais solide. J'ouvris avec peine les yeux pour découvrir où j'étais.
La silhouette de tout à l'heure se trouvait devant moi. Nous semblions être dans une cage d'escalier qui n'avait rien à voir avec celle de mon immeuble délabré. Ici, pas un grain de poussière ne traînait. Tout était blanc et propre. Mes narines s'emplissaient d'un parfum que je ne connaissais pas ...
Cette odeur me rappelais celle d'un petit fruit rond et jaune que j'avais eus la chance de goûter il y avait de cela peu de temps.
Tout à coup, mon ventre s'agita, mes tripes se tordirent sous la faim, et un grondement s'en échappa. C'était incroyablement gênant ...

- Attend ici ...

Je n'eus pas le temps d'analyser ses mots qu'il était déjà parti. Je me retrouvais donc seul dans cette cage d'escalier impeccable.
Je continuais d'observer le lieu. Je ne savais absolument pas où j'étais. Je me demandais qui pouvait bien être ce garçon. Je l'avais déjà vu, j'en étais persuadé ! Mais où ?
Lorsque j'essayais de me concentrer pour faire travailler ma mémoire, un violent mal de crâne me prenait. Comme lorsque j'essayais de me souvenir de ma vie passée ... Était-ce une simple coïncidence ? Mais je n'eus pas le loisir d'y réfléchir plus, puisque le beau brun revenait. Il déposa une couverture sur mes épaules. Je sentais déjà sa chaleur m’emmitoufler.
Juste à côté de moi, il posa un bol de ramen. La fumée qui s'en échappait me donnait encore plus faim que je ne l'avais déjà. Je n'avais qu'une envie : Tout dévorer sur le champs.
Un plat chaud ... J'en rêvais depuis quelques semaines déjà ! Pas que les nouilles à l'eau froide ne soient pas bonnes, mais rien ne valait le liquide chaud après un bon bol de nouilles .. !

- Mange, ça ira mieux après.

Vraiment ? J'avais le droit d'engloutir tout un plat chaud ?
Il ne fit pas plus de cérémonie et s'empara d'un appareil que j'avais souvent vu mais dont je ne comprenais pas l'utilité. J'haussais alors les épaules et prenais le bol entre mes mains tremblantes.
Le liquide bouillant qui s'écoulais dans ma gorge me faisait un bien fou. J'avais l'impression de revivre. Je ne sentais presque plus le froid qui s'était emparé de mon corps depuis trop de temps déjà. Au fur et à mesure que j'engloutissais les ramens, mon appétit se comblait, et le mal dû au manque de nourriture disparaissait.

- Bon, l'hôpital n'est pas joignable pour le moment, tu as quelqu'un qui pourrait venir te chercher ?

Je relevais la tête. Sa voix était magnifique ... Elle était douce ... J'avais l'impression de l'avoir déjà entendue, sans doute au détour d'un rêve.
Je secouais ensuite négativement la tête pour répondre à sa question. Je n'avais personne, pas même une connaissance. J'étais définitivement seul.
Sans donner plus de détail, je continuais à manger calmement. J'étais affamé, et ce bol serait certainement le seul que je pourrais manger avant au moins quatre jours ...
Lorsque j'eus finis de le dévorer, je reposais le bol de sur la marche et poussais un soupire de bien être. Mon ventre était rempli, je me sentais mieux.
Je levais un regard comblé vers l'homme qui m'était venu en aide et lui sourit tel un enfant.

- Merci beaucoup pour ce repas !

Je me relevais pour m'incliner mais manquais de tomber, encore une fois. Instinctivement, je me rattrapais au beau brun qui se tenait devant moi.
Mes bras vinrent se refermer derrière sa nuque tandis que ma tête venait se heurter contre son épaule.
Bien que se repas est rempli mon estomac, mes forces ne m'étais pas revenu. J'en avais demandé trop durant ma course poursuite avec le gang, il fallait maintenant que je récupère ...
Honteux de ma faiblesse, je cachais mon visage dans le cou de mon vis à vis et murmurais un "désolé" plus que sincère.
Néanmoins, je m'inquiétais de ce qu'il adviendrait de moi. Il était évident que le beau brun allait me demander de partir, il m'avait déjà offert un repas, c'était amplement suffisant.
Mais une fois dehors, attaqué par le froid, le manque de nourriture et éventuellement quelques groupes de malfaiteurs, je ne donnais pas cher de ma peau ....













Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Jae Yoon

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 03/08/2013
Age : 25
Localisation : Au Coffee Prince
Emploi/loisirs : Serveur au Coffee Prince

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Mar 6 Aoû - 19:05






Il me fixa un moment l'air hébété avant de secouer négativement la tête et de retourner à son bol. Je le regardais manger quelques instants, il semblait ne pas s'être nourris depuis une éternité. Je poussais un énième soupire de plainte.
J'étais déjà fatigué de ma journée et voilà que je me retrouvais avec ce problème sur les bras.
Cependant, le blond ne semblait pas si mal que ça, la nourriture entre les mains. J’espérai qu'il repartirait vite fait après avoir finit.
Je finis donc par me raisonner à patienter le temps qu'il finisse son plat, m'appuyant contre le mur, les yeux rivés sur lui. C'était étrange comme j'avais l 'impression de le connaître... Mais je ne parvenais pas à me rappeler de où et quand j'avais pu rencontrer cet adolescent. Je ne pensais pas me faire des idées, je le connaissais bien. Peut être uniquement de vue, mais je le connaissais.

Il finit par terminer son repas, d'ailleurs ça n'avait pas tarder. Il me lança un regard plein de remerciement avant de tenter de se relever avec maladresse. Enfin, c'était bien beau tout ça, mais moi je perdais des heures de sommeil !
Alors qu'il fut debout, j'allais pour lui demander de quitter les lieux lorsque le maladroit trébucha pour venir se loger contre moi manquant de me faire tomber en arrière. Sur le coup je n'avais pas eu le temps de réagir tellement la chute avait été inattendue et rapide. Le blond avait eu le temps de se rattraper, les deux bras autour de ma nuque, la tête nicher au creux de mon cou.
Je restais un moment immobile sous le coup de la surprise et finit par réagir que lorsque l'empoté murmura un mot d'excuse pendant lequel je pus sentir son souffle dans mon cou.
Aussitôt je plaçais ma main sur son torse pour le repousser. Je n'étais pas vraiment fan des contacts physiques et encore moins lorsqu'il s'agissait d'un gamin ayant traîné je ne sais ou.
Cependant celui-ci manqua de tomber à nouveau sous de mon faible « coup ». Par réflexe, je saisis fermement son bras, l'empêchant de rencontrer le sol.

C'est alors qu'un flashback surgit soudainement dans mon esprit. Soudain, j'eus comme un éclaircissement sur ces étrange impressions de déjà-vus.
Ces cheveux blond et cette bouille lunatique, je m'en souvenais clairement à présent ! Je ne pus m’empêcher de murmurer un « Toi ? » surpris.

Jae Woo ? Jae Up ? Jae Lo !
Oui il me semblait que c'était bien ça son prénom. Ce souvenir en ramena d'autre, me rappelant mon enfance...
Je retournais rarement dans mes souvenirs passés, trop concentré sur le présent. Mais sa vue venait de m'y replonger soudainement.

A présent, je me souvenais bien de ce gamin que je jalousais étant jeune ! Le petit Woo Jae Lo, fils de la voisine et amie de ma mère.
Contrairement à la mienne, sa mère lui cédait tout. Toujours parfaitement habillé et coiffé, je me souvenais de toutes les fois ou j'avais regardé avec envie ses jouets ou ses tenues impeccables.
De ce fait, je ne l'avais jamais aimé et la seule revanche que j'avais pu prendre sur lui était ma supériorité.

Je me souvins alors d'une scène bien particulière, celle qui contenait la raison principal de ma haine de gosse contre lui.

Nos deux mères prenaient tranquillement le thé dans le jardin de ma maison, tandis que lui et moi étions entrain de jouer sur le petit chemin bordant le jardin.
Enfin jouer... Lui restait toujours silencieux la tête basse, les joues rouges, tandis que je m'amusais à le traumatiser avec des histoires d'un enfant de dix ans.

J'étais tranquillement entrain d'arracher les pétales d'une fleur qu'il m'avait lui même apporter lorsqu'une idée m'avait traversé l'esprit.
Une fois le dernier pétale arraché, j'avais relevé la tête vers lui et m'étais approché tout prêt, le dominant de ma taille.

- Dis moi... Tu as déjà embrassé quelqu'un... ?

Évidemment le pauvre avait été complètement perturbé par ma question et m'avait regardé d'un air perdu. J'avais alors pris son visage adorable entre mes mains.

- Je veux dire, embrassé sur la bouche.

Alors qu'il me fixait, surpris, les joues rouges, j'avais posé mes lèvres humide sur les siennes, sans doute dans l'idée d'imiter les grandes personnes. De plus, malgré ma jalousie, je le trouvais mignon.
A peine quelques secondes plus tard, un cri d’effroi avait retentit. Surpris, je m'étais brutalement éloigné de lui pour constater nos deux mères arriver en courant vers nous.
La mère de Jae Lo l'avait alors pris dans ses bras pour l'éloigner en me hurlant dessus. C'était alors la première fois que j'avais entendu le mot « gay » sans comprendre sa signification. Sur le coup, je n'avais pas compris, j'avais vu des grandes personnes s'embrasser sur les lèvres à plusieurs reprises, alors pourquoi étais ce si mal ?
Ce n'est qu'après que j'ai réalisé ma naïveté d'enfant.


A l'évocation de ce souvenir, je ne pus empêcher un sourire de se dessiner sur mes lèvres, riant intérieurement de ma propre stupidité.
Je reportais alors mon attention sur lui. Il n'avait pas tellement changé a part qu'à présent c'est lui qui me dominait en taille. Cependant sa bouille étais rester enfantine, ses cheveux blond aux tendances frisées n'arrangeaient rien.
Mais contrairement à moi, il semblait que la vie ne lui ai pas aussi bien réussis que moi.
Je lui jetais alors un regard surpris et arquais un sourcil avant de l’appeler :

- Jae Lo ... ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Woo Jae Lo

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 25/07/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Mar 6 Aoû - 20:05






Un mal être commençait à s'emparer de moi. Je me sentais de plus en plus mal. Le peu de force que je venais de prendre s'en allait déjà. Je n'avais même pas pu en profiter.
Tout à coup, sa main se posa sur mon torse et y exerça une légère pression afin de m'éloigner. Mais le seul effet que cela eut fut de manquer de me faire tomber.
Par chance, le jeune homme rattrapa mon poignet, ce qui m'empêcha de m'écraser lourdement contre le sol.
Mais alors que son regard croisait le mien, ses lèvres s'entre-ouvrirent pour laisser échapper un "toi ?". Oui, moi ? Qu'avais-je donc fais ?
Il sembla se plonger dans ses pensés. Je ne comprenais pas vraiment ce qu'il se passait.
Après quelques secondes, un fin sourire se dessina sur son visage tandis que de mon côté, je me sentais de plus en plus perdu et mal.
Une étrange sensation de froid venait prendre possession de moi. J'avais l'impression que je m'apprêtais à tourner de l'oeil à n'importe quel instant. C'était insupportable. De plus, je tenais toujours en équilibre, retenu par la poigne de fer de mon vis à vis.
Il me faisait presque mal à me tenir de la sorte.
Tout à coup, son regard laissa place à l'étonnement. Il haussa un sourcil avant de prononcer un mot que je n'étais pas certain de comprendre.

- Jae Lo ... ?

Je tournais faiblement la tête pour regarder autour de moi. Nous étions seuls. Ce n'était donc pas un prénom. Mais ... Qu'est ce que cela pouvait-il bien être ?
Je jetais encore un oeil à ce qui m'entourait, mais je ne comprenais strictement rien à ce qu'il voulait dire.
Quoi que ... "Jae Lo" ... "Zelo" ... Ces deux termes se ressemblaient un peu, mais l'un comme l'autre, ils ne signifiaient rien de concret.
Je plongeais alors mon regard dans les yeux de l'inconnu et tentais d'y faire passer mon incompréhension, avant de répéter d'une voix faible.

- Jae Lo ... ? Qu'est ce que c'est ... ?

Je me doutais bien que ma question paraîtrait totalement absurde, mais je tenais tout de même à le savoir.












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Jae Yoon

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 03/08/2013
Age : 25
Localisation : Au Coffee Prince
Emploi/loisirs : Serveur au Coffee Prince

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Mar 6 Aoû - 21:03





- Jae Lo ... ? Qu'est ce que c'est ... ?

Je tirais un coup sur son bras pour l’aider à se tenir debout correctement et arquais un sourcil. Je m’étais trompé ? Pourtant j’étais presque certain qu’il s’agissait bien de lui… Il n’avait pas tellement changé.
Maintenant son visage me revenait clairement en-tête, ainsi que de nombreux souvenirs se rattachant à lui et mon enfance.

Je me souvins alors, le jour de mon départ l’avoir aperçu. Je venais de quitter la maison, un sac contenant le strict minimum sous le bras. Une grosse dispute venait d’éclater entre ma mère et moi. Celle-ci m’avait alors annoncé « Si tu refuses de partir à Shinwa College, tu pars de cette maison. ». Le choix avait été vite fait. J’avais fait mon sac et étais partit l’après-midi même.

J’avais dans l’idée de me rendre à Gwangsan-gu, le quartier des affaires car j’étais certain de réussir à me débrouiller la bas !
En passant devant le skate-parc, je l’avais aperçu sur son skate flambant neuf fait sur mesure, entouré d’amis qui l’encourageaient et le félicitaient pour tel ou tel figure.
Depuis cette histoire de baiser, je ne l’avais revu que très peu, nos mère faisant leur possible pour nous empêcher de nous voir, si bien que j’avais fini par l’oublier petit à petit.
Je me souvenais bien que ma mère m’enfermait dans ma chambre lorsque son amie et son fils nous rendaient visite…

Depuis la dernière vision que j’avais eu de lui, il n’avait pas tellement changé hormis quelques détails futiles tel que la taille. J’étais vraiment surpris de m’être trompé…
Je finis par lâcher son poignet dans un haussement d’épaules.

- Jae Lo est un prénom. Si tu veux tout savoir, je t’ai confondu avec quelqu’un d’autre.

Son air hébété commençait à me taper sur les nerfs. De plus je n’étais pas vraiment d’humeur ce soir. Je le regardais sous toutes les coutures pour constater avec regret qu’il n’était pas du tout en état de faire deux pas.
Je n’allais pas le laisser ainsi dans ma cage d’escalier et il était hors de question que je le raccompagne jusqu’à chez lui à cette heure, pour peu qu’il en ai un ! Et je n’envisageais tout simplement pas de faire dormir un inconnu chez moi.
La situation commençait vraiment à me mettre sur les nerfs… Ce gamin devait sûrement avoir un endroit ou aller ! Un foyer ou autre…
Sans lui demander son accord, je le pris par les épaules afin de le forcer à se rasseoir.

- Bon… Tu dois bien avoir un endroit ou aller, non ? As tu un moyen de rentrer ? Tu peux utiliser mon téléphone i c'est vraiment nécessaire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Woo Jae Lo

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 25/07/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Jeu 8 Aoû - 15:57






Sans doute pour que je puisse me relever, le jeune homme tira sur mon poignet afin que je me tienne debout sur mes deux jambes.
Le doute pouvait se lire dans son visage. Il semblait chercher quelque chose, comme un souvenir, ou quoique se soit s'y apparentant.
Il se perdit un long moment dans ses pensés. Pendant ce temps, la douleur dans mon ventre ne cessait de grandir. Je sentais mes membres trembler légèrement, mais juste assez peu pour que mon vis à vis ne puisse le remarquer.
Mes oreilles bourdonnaient, c'était insupportable. Pourquoi me sentais-je si mal ? Je venais pourtant d'engloutir un bol entier de ramen, cela aurait dû contenter ma faim.

Soudain, l'inconnu relâcha mon bras, ce qui me tira de mes songes. Je délaissais ma douleur pour mon concentrer sur son visage aux traits durcis et lassés. Je pus déceler un léger haussement d'épaule de sa part avec qu'il ne prenne la parole.

- Jae Lo est un prénom. Si tu veux tout savoir, je t'ai confondu avec quelqu'un d'autre.

Je ne comprenais rien à ce qu'il me disait. Jae Lo était donc un prénom ... Mais pourquoi m'avait-il appeler ainsi si je ne répondais pas à ce nom ? Et puis comment aurait-il pu le savoir ?!
Je le surpris entrain de m'observer sous tous les angles, ce qui était quelque peu gênant.

Tout à coup, ses mains se posèrent lourdement sur mes épaules, ce qui me fit sursauter. Je ne m'y attendais absolument pas. Le poids qu'il exerçait sur mon ossature me força à poser mon derrière sur les marches froides de l'escalier.

- Bon ... Tu dois bien avoir un endroit où aller, non ? As-tu un moyen de rentrer ? Tu peux utiliser mon téléphone si c'est vraiment nécessaire.

Il parlait tellement vite, je ne comprenais pas les trois quart de ce qu'il me disait. Il utilisait de drôle de mots ... "Téléphone" ... C'est quoi ça, un téléphone ? C'est comestible ?
Je laissais mes paupières papillonner quelques secondes avant de pencher la tête sur le côté.

- Je peux aller n'importe où, non ? Il n'y a pas d'endroit spécial ... Et où voulez vous que je rentre ? Je ne comprends pas ... Et c'est quoi un téléphone ? On en mange ? Ça sert à se défendre ?

J'avais l'impression de débarquer d'une autre planète. Il me disait tellement de chose que je ne parvenais pas à assimiler ... Cet homme était étrange. Était-il seulement Coréen ? A moins que j'ai dépassé les limites de la Corée pour arriver dans un nouvel endroit .. ?
Je soupirais, penser à tout cela me donnait encore plus mal à la tête que ce que je n'avais déjà !

Sans que je ne m'y attende, une douleur plus forte que la précédente me tordit en deux. J'avais soudainement chaud. Je tentais de ne rien laisser paraître, mais mon corps me faisait horriblement souffrir.
Quelques secondes plus tard, ce fut une sensation de froid qui s'empara de moi. Je ne cessais de passer de bouffée de chaleur à sensation de froid ... C'était tellement désagréable .. !













Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Jae Yoon

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 03/08/2013
Age : 25
Localisation : Au Coffee Prince
Emploi/loisirs : Serveur au Coffee Prince

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Jeu 8 Aoû - 17:54





Une fois ma proposition faite, il resta un long moment à me fixer. Vraiment, il ressemblait beaucoup trop à mon « camarade » d’enfance... Cependant son air complètement perdu et hébété me mettait vraiment sur les nerfs. A croire qu’il faisait exprès…

- Je peux aller n'importe où, non ? Il n'y a pas d'endroit spécial ... Et où voulez vous que je rentre ?
Je ne comprends pas ... Et c'est quoi un téléphone ? On en mange ? Ça sert à se défendre ?

Pardon… ? Je ne pus empêcher une expression de surprise prendre place sur mon visage. Se fichait t-il de moi ? Ce gamin venait d’une autre dimension ou bien… ? Pourtant son air réellement innocent et naïf semblait montrer qu’il était sérieux…
Je ne voyais que deux solutions, soit il n’était pas d’ici, soit il était sous l’emprise de substance illicites. Pourtant les deux possibilités me semblaient elles aussi étrange. Il n’avait aucun accent quelconque et s’exprimait parfaitement en coréen. Quand à la seconde, cela me semblait également peu probable, cependant on est jamais sur de rien n’est ce pas ?
Bon je faisais quoi moi maintenant ? Il ne me restait plus qu’à vérifier si ce que je pensais été juste ou non.
Je soupirais une fois de plus avant de me résigner à me pencher sur lui et approcher mon visage de son cou afin de sentir son odeur. Celle-ci était d’ailleurs étrangement sucrée et ne contenait aucune empreinte d’alcool ou d’autres choses étranges... De plus si il avait été réellement saoul ou drogué, son comportement aurait sûrement était tout autre...
Je finis par me reculer, le regardant sévèrement.

- Bon tu te fiches de moi ou quoi ? Je te préviens si tu continus à te payer de moi tu vas devoir te débrouiller seul ! Yah ! Tu m’écoutes… ?

Il semblait totalement ailleurs… Je m’accroupis en face de lui, interloqué. Il avait le regard plongé dans le vide et ses yeux semblaient voilés. Il n'avait pas l'air d'aller bien… Avec exaspération je passais un main dans mes cheveux.

- Yah ça va … ?

Toujours aucune réponse. Je posais alors ma main sur son front et je pus constater avec stupeur que celui-ci était bouillant ! Il était sûrement malade, d'ou l'incohérence de ses propos...
Je finis par me relever et réinstaller la couverture sur ses épaules avant de reprendre mon cellulaire. Même si la situation m’énervait au plus haut point, je n’allais tout de même pas laisser ce pauvre gosse dans cet état et dans ma cage d’escalier !
Je saisis à nouveau le numéro de l’hôpital mais une fois de plus, la ligne était occupée… Bon… Il ne me restait plus qu’une dernière solution… L’emmener chez moi… Vraiment, je n’étais pas du tout partant… Puis était ce bien prudent ? Je ne savais même pas qui il était… Enfin, c’était à voir… Après tout vu son état, c’est propos étaient sûrement incohérents… Et puis j’étais presque certain de moi ! En plus de ça je commençais moi-même à grelotter à cause du froid ambiant dans le corridor.
Je finis par me décider à me diriger vers lui et l’aider à se relever, espérant qu'il ne contractait pas un mal dangereux...

- Bon tu peux marcher ?

Tout comme auparavant, je n’eu aucune réponse, cependant il tenta tant bien que mal de se mettre debout. Ce qu’il parvint à faire grâce à la poigne de fer que j’exerçais sur son bras droit, l’empêchant de vaciller.

Le trajet dans les escaliers fut long et laborieux, autant pour lui que pour moi. Je ne cessais de m’exaspérer et de m’énerver sur lui, même si le pauvre gamin semblait ne pas comprendre se qui lui arrivait.

Une fois arrivé à mon appartement, je le fis asseoir sur un fauteuil avant de replacer la couverture sur ses épaules frêles. Partit comme c’était, j’allais plutôt faire appelle à un médecin à son compte car l’hôpital semblait débordé ce soir. Un grave accident devait s’être produit… Enfin, nous n’étions à ça prêt dans cette ville folle.

- Toi tu restes la, je reviens.

Une fois certain qu’il ne bougerait pas, je partis en direction de la cuisine, retirant au passage ma veste. Je mourrais d’envie de pouvoir retirer ma tenue de travail et me mettre à l’aise…
Mais à la place de ça, je me mis à mon plan de travail et entreprit la préparation d’une recette simple de soupe.
Tout en cuisinant, je repensais à ces derniers événements… Comme par hasard il fallait que cela tombe sur moi… Cependant j’étais curieux de savoir si il s’agissait bien de ce fameux JaeLo ou non… Je me demandais également quel genre de mal avait pu l’atteindre pour qu’il soit dans cet état…

Une fois le tout mis à cuire, je partis vite fait en direction de ma chambre, non sans vérifier qu’il n’avait pas bougé du salon.
Rapidement, je me changeais, troquant ma tenu de travail contre un jean noir plus confortable et une chemise propre de la même couleur.
Une fois à l’aise je repartis à la cuisine terminer la préparation dont je remplis un bol une fois que ce fut cuit. Je retournais ensuite auprès du blond et lui présentais le bol.

- Tient mange. J’appellerai un docteur juste après.

Sur ces mots, je me laissais tomber dans le canapé juste en face.

- Bon maintenant, tu vas me dire comment tu t’appelles.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Woo Jae Lo

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 25/07/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Jeu 8 Aoû - 18:49






Il me parla, mais je n'entendais que la rumeur de sa voix. J'étais bien trop occupé par mon mal être pour essayer de comprendre ses paroles.
Je crus apercevoir son visage se rapprocher de moi, presque contre mon cou. Son souffle chatouillait ma peau, mais j'étais bien trop faible pour le repousser.
Je vis sa main se poser sur mon front. Instinctivement, je fermais les yeux. Sa main tiède me faisait du bien. Elle rafraîchissait mon front trop chaud, sans pour autant me jeter un froid ...
Mais comme une bonne chose ne dur jamais longtemps, il se releva et déposa quelque chose de chaud sur mes épaules ... Sans doute la couverture.
Après des dizaines de secondes qui me parurent une éternité, le brun m'aida à me relever. Instinctivement, je m'accrochais à lui de peur de perdre l'équilibre, même si je doutais que sa poigne de fer est une faille.
Le trajet dans les escaliers ne fut pas de tout repos. Je ne savais pas où j'allais et, plié par la douleur, j'avais du mal à marcher.
Finalement, nous atteignîmes un appartement. Le jeune homme me laissa entrer dedans et me guida jusqu'à un fauteuil. Je me laissais simplement tomber dedans. C'était confortable ... Tout le contraire du vieux canapé qui trônait chez moi avec ses ressorts qui ressortaient et venaient vous piquer les fesses ...

- Toi, tu reste là, je reviens.

Cette fois-ci, je réussis à saisir le sens de ses paroles. Mais quoi que je puisse faire, je me sentais bien trop mal pour bouger.
J'attendis quelques instants. Durant mon attente, je pris la peine d'observer le lieu où je me tenais. Me concentrer sur autre chose pourrait sans doute faire passer ma douleur ...
Tout ici semblait moderne et presque luxueux. Remarque, n'importe quoi en dehors de chez moi me paraissait somptueux.
Après je ne sais trop combien de temps, mon hôte réapparu vêtu d'un jean noir et d'une chemise assortie. Il était extrêmement classe, c'était indéniable.
Il m'offrit un bol de soupe sous le nez et m'intima de manger. Après cela, il s'assit confortablement dans le canapé de cuir qui me faisait face.

- Bon maintenant, tu vas me dire comment tu t'appelles.

D'une main tremblante, je portais le bol à mes lèvres et bus une gorgée tout en cherchant une réponse à sa question. Je fouillais rapidement dans mes souvenirs, mais mon habituelle migraine revint de plus belle. J'abandonnais alors toutes recherches et déclarais d'une petite voix incertaine.

- Zelo ... On va dire que je m'appelle Zelo ...

Je baissais la tête, le regard absorbé par le liquide que contenait le bol, avant d'en boire quelques gorgée de plus, la main toujours tremblante.
Malgré le liquide qui se déversait dans ma gorge, j'avais toujours froid, mon ventre était toujours serré. Cependant, manger un peu plus ne me faisait pas de mal.
J'avais sans doute dû attraper un mauvais rhume à force d'écumer les rues fraîches de Sejong ...











Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Jae Yoon

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 03/08/2013
Age : 25
Localisation : Au Coffee Prince
Emploi/loisirs : Serveur au Coffee Prince

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Ven 9 Aoû - 12:29





Le téléphone en main, je m'apprêtais à composer le numéro d'une pharmacie de garde, attendant simplement qu'il me réponde.

- Zelo ... On va dire que je m'appelle Zelo …

Zelo... ? Quoi ? Ce n'était même pas un prénom ! Pourtant cela me disait vaguement quelque chose... Oui... Ça me revenait petit à petit... Zelo... Oui c'était bien ça, c'était le surnom qu'il s’obstinait à se donner plus jeune, en connotation avec son prénom Jae Lo.

Je le regardais sévèrement, arquant un sourcil. Se fichait t-il de moi ? Pourquoi ne voulait t-il pas me dire la vérité ? C'était le genre de comportement qui me mettait les nerfs a fleur de peau... Vraiment, il avait de la chance que j'ai une trace de moral et que je ne l'ai pas laissé dehors sous la pluie devenue intense. Et encore... Si j'avais su le problème que ça m'apporterai...
Je soupirais d'exaspération avant de plonger mon regard dans le sien.

- Yah tu te fiches de moi ?

Une fois de plus j’eus le droit à son air complément perdu, ce qui eu le don de m'exaspérer encore plus. Très bien, ils voulait jouer le malin avec moi ? De toute façon je m'en contre-fichait. Une fois qu'il serait en état il repartirait, de plus je l'avais reconnu et j'étais à présent certain de son identité. Les souvenirs avaient refait surface d'eux même. Alors qu'il veuille me dire son prénom ou non, ça m'était en fait égal.

- Bon très bien, tu veux faire ton malin ? De toute façon je ne suis pas idiot, je t'ai reconnu, Jae Lo !

A ces mots, je me levais et partis un peu plus loin, énervé, passer mon appelle. Comme je ne savais pas quel médecin je pouvais contacter à cette heure tardive, je décidais de passer d'abord par une pharmacie de garde dont le numéro était un numéro d'urgence.

Rapidement, j'expliquais mon cas, cependant on me répondit que aucun médecin n'était disponible avant demain matin et que je devais prendre soin du malade jusque la.
On me donna aussi quelques conseils que je n'écoutais que d'une oreille. Quoi ? J'allais devoir le garder chez moi cette nuit ? L'emmener au médecin demain ? Je travaillais moi !

Le problème commençait à devenir de taille. Il n'était même pas en état de partir de chez moi, et moi pas en état de l'emmener ou que ce soit, ni même de le faire partir.
Je venais de passer une journée de 12 h debout à servir des clients, je n'avais plus la force de faire autre chose que de me laisser tomber sur mon lit et de m'endormir.
Alors il fallait vraiment que je garde ce gamin à dormir chez moi … ? Visiblement je n'avais pas d'autre choix... Et cela ne m'enchantait pas vraiment...

Résigné, je finis par retourner dans le salon, regardant le garçon qui semblait totalement perdu, son bol de soupe entre les mains. Décidément, je ne comprenais pas son problème...
Je revins m'asseoir nonchalamment sur le canapé lui annoncer la... nouvelle.

- Bon, aucun médecin n'est disponible. Visiblement tu ne peux même pas marcher et je suis bien incapable de te faire partir, alors tu vas passer la nuit ici.

Cependant mon « hôte » ne semblait pas m'écouter, me fixant avec incompréhension. Un énième soupire m'échappa.

- Qu'as tu encore ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Woo Jae Lo

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 25/07/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Ven 9 Aoû - 19:49






Il posa encore un regard sévère sur moi. Je ne comprenais rien ... Pourquoi continuait-il de me dévisager ainsi ?

- Yah tu te fiches de moi ?

J'avais l'impression qu'il me reprochait quelque chose, mais je ne savais pas quoi. Zelo était tout simplement le prénom que je sortais dès que l'on me demandait mon identité.
J'avais pu lire ces quatre lettres sans signification sur le skate que j'avais trouvé à mon éveil. J'en avais alors conclus que cet objet avait un lien évident avec mon passé. D'ailleurs ... Où est-il ? J'étais entrain de rouler avec lorsque le gang m'avait surpris ... De surprise, je m'étais mis à courir ... Conclusion, il était resté au beau milieu de Dong-gu. Il fallait à tout prix que je le retrouve !
J'allais répliqué mais mon hôte me devança.

- Bon très bien, tu veux faire ton malin ? De toute façon je ne suis pas idiot, je t'ai reconnu, Jae Lo !

Il commençait à m'énerver. Je ne connaissais absolument pas ce Jae Lo ! Je n'en avais jamais entendu parler, alors pourquoi me harcelait-il avec cet homme ?
Il se leva et partit dans une autre pièce. Pendant ce temps, je me contentais de finir ma soupe, légèrement agacé. Certes, il était bien gentil de me recueillir chez lui, mais son obsession pour ce Jae Lo devenait énervante.
N'empêche, la coïncidence était intrigante. Zelo ... Jae Lo ... Que de ressemblances entre ces deux choses. C'en était pour le moins troublant.

- Bon, aucun médecin n'est disponible. Visiblement tu ne peux même pas marcher et je suis bien incapable de te faire partir, alors tu vas passer la nuit ici.

La nuit ici .. ? Hors de question ! Il fallait que je retrouve mon skate ! Celui-ci m'était totalement indispensable !
Si quelqu'un me le volait tandis que j'étais ici ... Non, je ne pouvais pas me permettre de courir ce risque !

- Qu'as tu encore ?

Je relevais vivement la tête pour le découvrir affalé dans le canapé. Il semblait lassé, mais j'avais mieux à penser. Mon skate, il me fallait à tout prix mon skate !
Je sentais mon coeur s'emballer dans ma poitrine, il tambourinait comme si il était à la limite d'exploser.
Je n'avais plus d'yeux que pour ce skate. Il n'y avait que cette planche à roulette qui me rattachait à mon passé et à mon identité présente !

- Mon skate ... Je l'ai laissé là où je me suis fais attaqué ! Il me le faut, il faut que j'aille le chercher ! Je ne peux pas le laisser, .. !

Tout en débitant ses paroles à une vitesse fulgurante, je me levais faiblement. Mais à peine eus-je fais de pas que j'heurtais violemment le sol. La douleur me prit premièrement à la tête avant de se répandre dans mes membres.
Cependant, je continuais à murmurer faiblement jusqu'à ce qu'un sommeil de plomb me prenne.

- J'ai besoin de mon skate ... Je ne peux pas l'abandonner ... Il me faut mon ska ...

~~~

Ma tête me faisait horriblement souffrir. J'ouvris difficilement les yeux pour me retrouver dans un endroit qui n'était pas mon appartement. Une couverture recouvrait mon corps. J'étais bien emmitouflé à l'intérieur ...
Tout à coup, je me rappelais. J'étais poursuivis par le gang. J'avais attéris dans un quartier qui n'était pas le mien. Et cet homme m'avait recueillie ... Ensuite, j'avais voulu récupérer quelque chose ... Et puis le trou noir.
Je m'assis tout en prenant appuie sur le canapé. Le brun avait disparu. Je me levais alors et parcourais l'appartement d'un pas titubant. Le noir régnait, coupé par quelques maigres lumières des lampadaires extérieur. Plusieurs fois je butais dans des objets tels que des tables ou des meubles avant de parvenir à une pièce à la porte close.
Intrigué, je la poussais. Après quelques minutes durant lesquels mes yeux s'étaient habitués au noir ambiant, je pus discerner une étrange forme qui reposait dans un large lit.
Tout doucement, je me glissais à ses côtés, ayant facilement deviné qu'il s'agissait du brun de la veille. Je me blottis timidement contre son dos avant de laisser le sommeil m'emporter une seconde fois.











Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Jae Yoon

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 03/08/2013
Age : 25
Localisation : Au Coffee Prince
Emploi/loisirs : Serveur au Coffee Prince

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Ven 9 Aoû - 22:19





- Mon skate ... Je l'ai laissé là où je me suis fais attaqué ! Il me le faut, il faut que j'aille le chercher ! Je ne peux pas le laisser, .. !

Son skate ? Il se fichait de moi ? Il préférait mettre sa vie en danger en sortant la nuit dans cet état pour cet objet plutôt que de rester tranquillement ici au chaud et au calme ? Le pire c’est qu’il était sérieux et tentait vainement de se lever ! Enfin… si ce petit capricieux voulait partir, il n’en tenait qu’à lui. Et ça m’arrangeait plutôt bien…
Cependant, il fallait s’en douter… Il n’eut pas fait deux pas qu’il s’effondra sur le sol. Aussitôt, je me précipitais à ses côtés pour l’aider à se relever. Mais il était presque inconscient à cause du coup et de la fatigue apparente sur son visage. Cependant, même en demi-sommeil, il continuait de murmurer des choses sur ce stupide objet à roulettes. Pourquoi s’inquiétait t-il autant pour cette chose ? Si il avait été attaqué il devait plutôt être content d’être en vie…
Je soupirais avant de lui demander si ça aller, mais aucune réponse ne vint à ma question. Il dormait… Dormait ou était inconscient, je n’en avais aucune idée… Mais il en revenait au même, il fallait que je le borde…

Après un court instant de réflexion, je finis par le soulever, comme une princesse, afin de le déposer sur le canapé. Je fus surpris de sa légèreté… Je m’attendais à devoir fournir plus d’efforts. Ce gosse avait un poids de plume ! Une fois allongé, je pris un instant pour l’observer. Il avait gardé cet air d’enfant, c’était impressionnant… Surtout lorsqu’il dormait… Ça me donnait presque envie de m’occuper de lui… Oula à quoi je pense moi ? Je suis vraiment mort de fatigue !

Avant de l’emmitoufler sous une couette, je lui retirais sa veste pour plus de confort. Je ramenais ensuite son bol de soupe à la cuisine et partis en direction de ma chambre. Je n’avais pas mangé depuis ce matin, mai bon tant pis, j’étais vraiment trop exténué… Rapidement, je troquais mes affaires contre un jogging et un marcel noir avant de m’effondrer sur mon lit. C’est tout juste si je ramenais la couverture sur mon corps avant de sombrer dans un profond sommeil.

Je me sentais bien… Une agréable sensation de chaleur et d’engourdissement prenait possession de mon corps tandis qu’une odeur sucré embaumé mes narines. J’avais envie de rester come ça indéfiniment … Et pourtant, l’horrible sonnerie de réveil vint me tirer de cet état somnolent.
Je voulus l’éteindre, cependant une masse entravait mes mouvements… Surpris, j’ouvris soudainement les yeux pour tomber sur le dit Zelo. Celui¬-ci dormait paisiblement sur moi, m’écrasant de son faible poids… Sous le coup de la surprise je me débattais, trop surpris de le trouver la. Aussitôt libéré du poids je me précipitais hors du lit.

Quel réveil brutal… La respiration courte, je fixais le blond qui se réveillait difficilement. C’est idiot mais il m’avait vraiment fait peur ! Mon cœur battait à toute vitesse !
Mais d’ailleurs… Que faisait t-il ici ? Dans ma chambre ?!

- Yah qu’est ce que tu fais la toi ?!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Woo Jae Lo

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 25/07/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Sam 10 Aoû - 11:43






Alors que je dormais paisiblement, je me vis projeté un peu plus loin. Je quittais mon super chaud et confortable pour me retrouver sur ce qui semblait être un matelas dur et froid.
J'ouvris difficilement les yeux, encore accablé par la fatigue. La première vue qui s'offrit à moi fut les draps brodés du lit. Je relevais légèrement la tête afin d'apercevoir mon hôte. Il paraissait paniqué et me fixait d'une manière étrange.

- Yah qu'est ce que tu fais là toi ?!

Je me redressais légèrement afin d'observer la pièce. Tout était très ordonné, rien ne dépassait, la propreté régnait.
Je reportais ensuite mon regard sur le brun en face de moi et m'inclinais légèrement, toujours niché dans les draps.

- Excusez moi ! Je ... Je ne voulais pas être tout seul ...

A ces mots, mon regard se baissa, honteux. J'étais si souvent seul, cela devenait lassant. Pour une fois que je pouvais être avec quelqu'un et que cette personne s'occupait de moi ... J'avais envie d'en profiter.
Cependant, cette pensée ne sembla pas être partagée par le jeune homme. Au contraire, il semblait furax de par mon acte. Était-ce la déception que je ne sois pas son "Jae Lo" qui le rendait ainsi ? Je n'en avais strictement aucune idée, mais le fait est qu'il ne me portait pas dans son coeur.
Timidement, je me hissais hors du lit et titubais, une fois sur mes deux pieds. La douleur de la veille était passée, bien que je ne me sente toujours pas au meilleur de ma forme.
Je m'inclinais à 90° tout en présentant mes excuses. Je sentais bien que je n'étais pas le bienvenu ici.

- Je suis désolé de vous avoir dérangé ! Je ne vais pas vous déranger plus longtemps ... !

Je m'inclinais une seconde fois avant de prendre le chemin de la sortie, lançant un "merci" des plus sincères.
Arrivé dans le salon, je repliais du mieux que je pouvais la couverture et quittais l'appartement sans plus de cérémonie. Une fois hors de l'appartement, je m'assis sur l'une des marches, pensif. Il fallait maintenant que je retrouve mon chemin jusqu'à mon quartier, et plus précisément jusque là où j'avais abandonné mon skate board.
Je tentais de me retracer le chemin dans ma tête, mais à chaque fois, j'en revenais toujours à me rejouer la même scène : celle où le brun m'avait emmené jusqu'à sa cage d'escalier. Ses mots passaient en boucle dans mon esprit, de même que ses gestes.
J'avais l'étrange impression de déjà le connaître. C'était fort désagréable, puisque dès que j'essayais de me souvenir de quelque chose, une atroce migraine s'emparait de moi. Et ce fut encore une fois le cas. Je prenais ma tête entre mes mains et me recroquevillais contre moi-même.
La douleur était insupportable. J'avais la désagréable impression qu'un étau de resserrait autour de mon crâne. Tout ça pour quelques malheureux souvenirs ...
Malgré toutes mes tentatives, je n'étais jamais parvenu à me remémorer ne serait-ce qu'une seconde de mon ancienne vie. Et ce n'était pas faute d'avoir essayé !
Mais alors que, malgré mon atroce mal de tête, je tentais de me souvenir de cet homme, celui-ci sortit de chez lui et se rapprocha de moi. Enfin, il désirait plutôt descendre l'escalier, mais étant donné la marche sur laquelle j'étais installé, il n'avait d'autre choix que de me passer devant.
Desespéré de retrouver seul mes souvenirs, je me levais et rattrapais sa main.

- S'il vous plait ... Qui est ce "Jae Lo" pour vous ?












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Jae Yoon

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 03/08/2013
Age : 25
Localisation : Au Coffee Prince
Emploi/loisirs : Serveur au Coffee Prince

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Sam 10 Aoû - 20:44





- Excusez moi ! Je ... Je ne voulais pas être tout seul …

Etre tout seul ? C'est bien beau ça, mais il m'avait foutu une de ces frousse ! Je sentais encore mon cœur tambouriner dans ma poitrine !
Je le fixais encore un moment tandis qu'il se hissait hors du lit, mon lit, en titubant. Je n'aimais pas vraiment le fait que ce gosse venant de je ne sais trop ou ai dormi avec moi...
Celui ci se présenta alors devant moi, tandis que je calmais ma respiration, s'inclinant le plus possible.

- Je suis désolé de vous avoir dérangé ! Je ne vais pas vous déranger plus longtemps ... !

A ces mots il sortit de la pièce. Il semblait aller mieux depuis hier et sans doute allait t-il partir... Tant mieux, car je devais partir au travail !
Je jetais une dernière fois un coup d'oeil au salon pour voir le blond passer la porte d'entré. Une fois que celle-ci fut refermé, je partis en direction de la salle de bain prendre une douche froide. Une fois sous l'eau glacé, je repensais à tout ce qui s'était passé. Jae Lo... Il était vraiment devenu... bizarre... Pourtant en y repensant il restait le gamin que j'avais connu. Mais lui, il ne m'avait clairement pas reconnu...

Une fois sortit de la douche, j'enfilais ma tenue de travail avant de prendre soin de mes cheveux. Pour couronner le tout, je dessinais d'une main habille un fin trait d'eyeliner sur mes paupières. Si je réussissais aussi bien dans mon job c'était grâce à mon apparence sans faille ! Alors je me devais de ne rien laisser au hasard.

Une fois prêt, j’attrapais ma veste noire et sortit de mon appartement, prenant soin de bien fermer la porte à double tour. Au passage, je remarquais que le blond avait tenté de replier sa couette.

Cependant, alors que je me croyais enfin tranquille, arrivé en bas je tombais à nouveau sur lui... Assis dans les escaliers, il tenait sa tête entre ses mains et semblait souffrir... Un soupire m'échappa en le voyant encore la... Cependant, je m'approchais afin de savoir ce qu'il lui arrivait mais celui-ci prit les devants.

- S'il vous plait ... Qui est ce "Jae Lo" pour vous ? 

Je ne savais plus comment réagir... Ce gosse ne cessait de m'embrouiller depuis hier soir !  C'était lui, je n'avais plus aucun doute. Il y'avait l'apparence mais le fait qu'il se surnomme "Zelo" m'avait aussitôt fait réagir ! Mais après tout, je me contre fichais de qui il soit ou de qui il voulait être. Si il tenait tellement à se créer une identité, qu'il fasse. Moi j'avais autre chose à faire et à penser ! Il me suffisait donc de répondre pour ensuite passer ma route.

- Ce Jae Lo est quelqu'un que j'ai connu dans mon enfance. Et Zelo était le surnom que ce gosse s'obstinait à ce donner. Il avait une bouille d'ange et des cheveux blond. Oh ! Mais quelle coïncidence, ça me rappelle la personne assise juste en face de moi ! C'est drôle !

Mon ton s'était fait ironique. Mais je dois dire que tout ça commençait à m’énerver. Sur ces mots, je le contournais et partais en direction du café.
Certes il y'avait des bus, mais je préférais marcher un peu le matin, ça me permettait de réfléchir au calme. Pourtant ce matin, je me sentais particulièrement énervé à cause de la personne venue perturbé ma petite tranquillité avec ses mensonges.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Woo Jae Lo

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 25/07/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Dim 11 Aoû - 13:02






- Ce Jae Lo est quelqu'un que j'ai connu dans mon enfance. Et Zelo était le surnom que ce gosse s'obstinait à ce donner. Il avait une bouille d'ange et des cheveux blond. Oh ! Mais quelle coïncidence, ça me rappelle la personne assise juste en face de moi ! C'est drôle !

Sur ces derniers mots, il partit d'un pas énervé.
Vexé, je me contentais simplement de rester là, debout au milieu des marches, sans rien comprendre. Etait-il possible que cette personne et moi ne faisions qu'un ? Non ... Pourquoi aurais-je inscris mon surnom sur mon skate ? Peut-être était-il un ami à moi, dans ce cas là, par respect pour ce "Zelo", j'aurai décidé de marquer ma planche de son surnom.
Tout s'embrouillait dans ma tête. Je me faisais tous les scénarios possible, mais aucun ne me satisfaisait. J'étais complètement perdu. La tête me tournait. Malgré ma migraine, j'essayais une fois de plus de me remémorer quelque chose, mais rien ne vint à part la douleur.
Dépité, je quittais la cage d'escalier et me rendais au dehors. J'avais maintenant une terrible envie de retrouver mon skate.
D'un pas lent et hésitant, je marchais dans les rues de ce quartier inconnu. Mes pas s'hasardaient un peu partout, ne se souvenant plus du chemin emprunté à l'allée.
Finalement, je parvins à retrouver mon chemin et retournais dans Dong-Gu. C'est avec soulagement que je retrouvais ma planche à roulette à l'endroit où je l'avais laissée.
Lorsqu'elle fut en ma possession, je m'assis à terre et l'observais sous toutes les coutures. "Zelo" ... Juste "Zelo". Pas d'initiales, pas de nom, pas d'indice, juste "Zelo". C'était un vrai casse-tête !
Et si cet homme avait dit cela juste pour se débarrasser de moi ? Ah, je ne m'y retrouvais plus ...
Après dix longues minutes à chercher la vérité, je me relevais et me plaçais sur mon skate afin de rouler jusqu'au skate parc. Il n'y avait qu'ici que je me sentais bien. Je pouvais évacuer toute ma peine en quelques mouvements. La vitesse à laquelle je roulais me donnait l'impression d'être libre, déchargé de tous problèmes. C'était agréable. Je pouvais réellement oublié tout ce que me pesait.
Par chance, aucun gang n'avait décidé de squatter le lieu ce jour là. Je pouvais donc me donner à fond dans ma passion sans penser aux autres.
Je ne sais combien de temps je suis resté ici. Mais contrairement à d'habitude, ma tête ne s'était pas vidée de toutes ses pensés. Elles continuaient à  affluer dans mon cerveau sans me laisser de répit.
De plus, elles me déconcentraient, de façon à ce que je tombe régulièrement de ma planche. Énervé par tant d'erreurs, je quittais le lieu et décidais de me balader.  
Je ne savais pas où j'allais, mais je m'en fichais complètement. Sans m'en rendre compte, je revins dans le même quartier que j'avais quitté le matin même.
Exaspéré de m'être une fois de plus perdu, je continuais de marcher, mon skate en main. Tout à coup, une forte odeur de pâtisserie emplie mes narines. Intrigué par ce parfum qui éveillait mon appétit, je tournais la tête en direction d'où provenait cet arôme pour découvrir que je me tenais à l'arrière de ce qui semblait être un café. Alors que je m'approchais, la porte s'ouvrit sur un visage qui ne m'était pas inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Jae Yoon

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 03/08/2013
Age : 25
Localisation : Au Coffee Prince
Emploi/loisirs : Serveur au Coffee Prince

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Lun 12 Aoû - 16:17





Nom mais vraiment ce gosse ! On pouvait dire qu'il m'avait mis sur les nerfs pour le reste de la journée ! D'abord je le soignais et l’hébergeais. Et lui, il osait se fiche de moi ainsi !
Enfin bon... Je devais penser à autre chose... De toute façon je n'allais sûrement pas le revoir de si tôt.

Arrivé à mon travail, je me dépêchais de filer à mon poste. Même à cette heure matinal, de nombreuses personnes étaient déjà la pour prendre leurs petits déjeuners. Heureusement que le café n'ouvrait qu'à à 8 h car même à 6 h il serait pris d'assaut et me lever à 5 h du matin, très peu pour moi. J'effectuais déjà des journée assez longue comme ça.
Cinq minutes plus tard, j'avais déjà oublié ma mésaventure d'hier ainsi que ce gamin, trop occupé à servir ou prendre des commandes avec sourire et politesse.

La journée se déroula sans aucun problème. Il était environ 20 h et l'ambiance baignée dans le calme et la bonne humeur et j'avais eu le droit à presque 130 000 wons de pourboire. Rien ne pouvait aller mieux ! Enfin... jusqu'à ce que la porte du café s'ouvre pour laisser apparaître un visage que je connaissais bien...
Au moment ou je levais la tête pour croiser le regard du gamin en face de moi, ma bonne humeur partie en fumé, écrasée par les souvenirs d'hier et de ce matin. Un soupire m'échappa. Il me stalkait ou quoi ?
Sinon pourquoi un gamin traînant dans la rue sans aucun sous arriverait ici, dans un café attirant majoritairement les femmes ?

Je décidais tout d'abord de ne pas m'occuper de lui, me concentrant sur la table de quatre jeunes femmes que je devais servir. Celle-ci pouffaient toutes entre-elles des qu'il s'agissait de me parler. Vraiment, elles étaient toute sous mon charme ! C’était presque risible...

Pourtant en revenant au bar je constatais que le blond était toujours dans l'entré, le regard rivé sur moi, fixant chacun de mes faits et gestes.
Bon il ne fallait pas que je m’énerve... Après tout il était encore jeune et sûrement sous mon charme, comme beaucoup d'autre, que ce soit homme ou femme.
De toute façon il l'avait presque toujours était lorsque nous étions plus jeunes.
Je vérifiais une dernière fois que tout les clients étaient servis avant de lui faire signe de me rejoindre au bar et de s'asseoir, curieux de connaitre ses motifs.
Une fois qu'il fut assis, j'allais lui demander ce qu'il faisait ici lorsque je fus interrompu par un grognement monstre provenant de son estomac. C’était sûrement l'odeur sucrée des nombreux mets préparés ici. Moi je n'y faisais plus attention avec l'habitude. Ce bruit peu délicat attira l'attention des clients qui se trouvaient à proximité. Certain murmuraient entre eux sur le jeune homme se trouvant en face de moi. Leur comportement était complètement stupide... Comme si la faim pouvait se contrôler... Enfin, c'était facile pour eux qui faisaient tous partis de la société de sur-consommation... Même si je passais énormément de temps dans ce milieu aristocratique, je n'appréciais cependant pas les gens que j'y côtoyais.

Je chuchotais au blond de restais la, le temps que j'aille chercher dans la vitrine à pâtisserie de quoi apaiser sa faim. Rapidement, je choisis un éclair au chocolat que je présentais ensuite au jeune homme. Tout le monde aimait ce dessert venu de France et il n'allait sûrement pas échapper à la règle.

- Bon, tu vas manger tranquillement le temps que j'aille servir ces clients qui viennent d'arriver. Et ensuite tu vas m'expliquer pourquoi tu me stalks.

A ces mots, je partis m'occuper des nouveaux arrivant, leur trouvant une table et prenant leur commande, un sourire charmeur accroché à mes lèvres. Une fois que ce fut fait, je signalais à une de mes collègues que je prenais ma pause, lui laissant le soin de s'occuper de mes clients.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Woo Jae Lo

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 25/07/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Lun 12 Aoû - 19:40






Intrigué par cette odeur alléchante, je décidais d'entrer. De plus, je me demandais ce que cet homme pouvait bien faire dans ce genre d'endroit.
Je ne lâchais pas du regard. A en juger par sa tenue et ses gestes, il faisait sans doute parti du personnel.
Il mit un certain temps avant de venir m'aborder, alors que je restais planté à l'entrée. Je ne savais pas si je devais partir ou rester.
Finalement, le brun ténébreux vint à ma rencontre et me convia à prendre place au bar. Sans trop savoir ce que je faisais, je m'exécutais et attendais patiemment qu'il me dise quelque chose. J'étais totalement perdu, je ne savais absolument pas ce que je faisais là, mais ce qui était certain, c'est que je mourrais de faim. Et comme si cela ne surfaisait pas, mon ventre se manifesta dans un grondement bruyant.
Quelques rumeurs de conversations se firent entendre sur mon comportement "déplacé", ainsi que sur ma tenue peu commode. Rouge de honte, je baissais la tête. Je me sentais si mal ... Tous semblaient rire de moi, de mon attitude qui n'avait rien à faire dans un lieu tel que celui-ci.
Tout à coup, un chuchotis se glissa au creux de mon oreille. Il avait été prononcé par le serveur ténébreux que j'avais malencontreusement croisé ici.
Trop mal à l'aise pour bouger, je n'effectuais aucun geste jusqu'à son retour. Il me présenta une pâtisserie que je n'avais jamais vu auparavant. Néanmoins, ça ne semblait pas mauvais.

- Bon, tu vas manger tranquillement le temps que j'aille servir ces clients qui viennent d'arriver. Et ensuite tu vas m'expliquer pourquoi tu me stalks.

Sans plus attendre, il partit faire son travail. Un magnifique sourire ornait ses lèvres fines. Je l'avais déjà remarqué, mais en cet instant, le fait était flagrant : Il était extrêmement beau. Tout chez lui s'accordait à merveille. Son teint pâle, ses yeux en amande d'un noir profond, la forme de son visage ...
Alors que je me perdais dans l'admiration de son visage qui se trouvait dénué de défauts, je ne pris pas le temps de réfléchir à ses termes. Je n'en avais pas compris la moitié !
Je revins à moi lorsqu'il revint prendre place en face de moi. Son regard se planta dans le mien, cherchant sans doute une réponse.
Je détournais alors mes yeux des siens et demandais d'une voix peu assurée :

- Euh ... C'est quoi "stalk" ?

Je devais sans doute avoir l'air de quelqu'un d'idiot, mais il y a tant de choses que je ne connaissais pas ! J'avais compris certaine formalité en observant les gens autour de moi, il y avait des choses que je connaissais de façon naturelle, mais pour le reste, il me restait tout à apprendre.
Je tournais alors mon attention vers la pâtisserie déposée devant moi. Je la touchais du bout des doigts, ce qui laissa l'occasion à une matière douce mais gluante de ses déposer sur les parcelles de peau entrées en contact avec l'objet.
Incrédule, je portais mon doigt à ma bouche et goûtais l'étrange substance qui le recouvrait. Étonnement, je trouvais cela bon. Le goût était sucré. Quelque chose d'autre se glissait sur ma langue. Un goût jusqu'à là inconnu. Cependant, c'était tout simplement délicieux.
Émerveillé par cette découverte, je décidais de goûter un morceau du gâteau, et je ne fus pas déçu du résultat. Une avalanche de saveur douces et sucrées se précipitaient dans ma bouche, jouant avec mes papilles.
Des étoiles dans les yeux, je relevais le regard vers le serveur.

- Mmmh, c'est délicieux ! Qu'est ce que c'est ?

Sans même attendre de réponse, je croquais une nouvelle fois dans ce nouveau délice.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Jae Yoon

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 03/08/2013
Age : 25
Localisation : Au Coffee Prince
Emploi/loisirs : Serveur au Coffee Prince

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Lun 12 Aoû - 21:57





- Euh ... C'est quoi "stalk" ?

Je restais un moment surpris devant le sérieux de sa question… C’est vrai qu’il s’agissait d’un mot aux origines anglaises ou américaines. Mais de nos jours, tout le monde l’utilisait ou connaissait au moins son sens… J’aurai pu penser qu’il se fichait à nouveau de moi, mais il était tellement sérieux que ça me prouvait le contraire. Ce gosse était vraiment étrange…

Je le fixais un long moment sans répondre à sa question, intéressé par ses réactions. Il avait reporté son attention sur la pâtisserie se trouvant devant lui et la regardait comme si la chose avait des risques d’être toxique. C’est alors qu’il la toucha du bout des doigts avant de goûter le glaçage au chocolat déposé sur son index.
Tous ses gestes étaient vraiment mignon… Il ressemblait en toute part à un enfant découvrant le monde qui l’entoure…

Finalement assuré du bon goût de l’éclair, il se décida à le porter à ses lèvres afin d’en goûter un morceau. Il resta ensuite un long moment à savourer avant de lever vers moi un regard émerveillé.

- Mmmh, c'est délicieux ! Qu'est ce que c'est ?

Il était tellement naïf que cela lui donnait un côté incroyablement innocent. Au point que ça donnait presque envie de le protéger. Cela me changeait beaucoup des gens snob que j’étais habitué à côtoyer. Je commençais à croire qu’il ne se fichait pas de moi hier soir… Pourtant je ne voyais pas d’autres explications…
Attendri, je finis par répondre.

- Ceci est un éclair au chocolat, c’est français. Il s’agit d’un gâteau fourré au chocolat. Quand à « stalk » il s’agit d’un mot anglais signifiant suivre. Stalker quelqu’un, ça veut dire le suivre.

J’allais justement lui demander à nouveau pourquoi il m'avait suivi quand je fus interrompu par une voix féminine appelant mon nom. Je relevais la tête pour tomber sur madame Yull, une de mes clientes. Celle-ci était attablée avec 3 autres femmes étant sûrement ses amies. Je m’excusais brièvement auprès du blond et rejoignais la table ou j’étais demandé. Comme à mon habitude, je vins tout sourire demandant qu’est ce que je pouvais bien faire pour ces dames.

- Jae Yoon, pouvez vous me dire qui est cet adolescent assis au bar à qui vous parlez ? Il ne semble clairement pas fait pour être ici...

Vraiment je n’aimais pas les gens que je côtoyais… Égoïste et imbu de leur personne, moi aussi je l’étais. Cependant je n’avais jamais compris leur besoin presque obligatoire de se mêler des affaires des autres. Le blond ne les dérangeait en aucun cas. Cependant, je devais rester poli et continuer à sourire en toutes circonstances !

- Ce jeune homme comme vous dites, est un garçon de 16 ans qui meurt de faim pour la simple et bonne raison qu’il doit se débrouiller seul. De plus l’entré du café n’est pas réglementée. Tout le monde a le droit de venir ici. Sur ce, je dois vous laisser.

Sur ces derniers mots, je m’inclinais poliment avant de revenir au bar. J’ignorais si il avait entendu la conversation mais de toute façon ce n’étais pas important. Je voulais avant tout qu’il réponde à ma question.

- Alors ? Tu me suis ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Woo Jae Lo

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 25/07/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Mar 13 Aoû - 9:13






- Ceci est un éclair au chocolat, c’est français. Il s’agit d’un gâteau fourré au chocolat. Quand à « stalk » il s’agit d’un mot anglais signifiant suivre. Stalker quelqu’un, ça veut dire le suivre.

J'avais la triste impression d'être l'homme le plus idiot du monde. Ces mots sonnaient comme une évidence dans sa bouche. Mais pour le moment, je ne me souciais pas d'avoir l'air stupide ou pas, me contentant de savourer avec envie l'éclair au chocolat.
C'était tellement bon ... ! C'était la première fois que je mangeais quelque chose de si délicieux ! Enfin, c'était la première fois que je mangeais autre chose que des nouilles froides ...
Tout à coup, une voix proche de nous retentit pour appeler un certain "Jae Yoon". Je me retournais, intrigué que cette voix féminine semble appeler dans notre direction. C'était une femme d'âge mûre à l'allure très classe qui paraissait réclamé le serveur à mes côtés.
Sans plus attendre, ce dernier s'excusa rapidement à moi pour rejoindre ses clientes. J'allais me retourner comme si de rien était et terminer ma pâtisserie quand je surpris la conversation qu'échangeait les deux personnes.

- Jae Yoon, pouvez vous me dire qui est cet adolescent assis au bar à qui vous parlez ? Il ne semble clairement pas fait pour être ici...

A cette remarque, mon coeur se serra. J'avais conscience de ne pas être le  bienvenu ici, mais qu'on le fasse remarquer de la sorte était vexant. Déjà que personne ne montrait signe d'amour envers moi depuis mon réveil, si en plus on me signifiait de la sorte que je n'avais pas le droit de me rendre à tel ou tel endroit, je n'avais plus qu'à me cloîtrer dans mon appartement qui tombait en ruine.

- Ce jeune homme comme vous dites, est un garçon de 16 ans qui meurt de faim pour la simple et bonne raison qu’il doit se débrouiller seul. De plus l’entré du café n’est pas réglementée. Tout le monde a le droit de venir ici. Sur ce, je dois vous laisser.

Je me tournais en direction de "Jae Yoon" en entendant sa réponse. J'étais extrêmement surpris. Pourquoi me défendait-il ? Je n'arrivais presque pas à y croire. Peut-être parce que c'était la première fois que quelqu'un me défendait ?
Il me rejoignit alors, tandis que je le regardais, un air d'incompréhension et d'admiration mêlés dans mon regard.

- Alors ? Tu me suis ?

Je revins soudainement à la réalité. Le suivre ... Non, pas vraiment. C'est plutôt la délicieuse odeur qui s'échappait des fourneaux que j'avais suivi.

- Non, non, je ne vous suis pas .. ! J'ai marché et je suis arrivé ici ...

J'espérais sincèrement qu'il croit mes paroles. Je n'avais pas spécialement envie de le contrarier. Cependant, cela devait sans doute être chose déjà faite depuis notre réveil quelque peu agité.
D'ailleurs, en parlant de ça, je me sentais légèrement mal. Depuis notre rencontre, il ne cessait de penser que je lui mentais. Or, je ne disais que la vérité, ou du moins ce que j'en savais.
Timidement, je levais le regard vers lui pour ajouter.

- Je suis désolé que vous ne m’ayez pas cru hier ... J.. Je ...

Je baissais la tête, j'avais tellement honte de ce que j'allais avouer. Pour une raison qui m'échappait, je préférais cacher mon manque flagrant de mémoire.

- Je ne sais même pas si je m'appelle "Zelo" ... J'ai décidé ça parce que je ne connais pas mon vrai prénom ...

Je devais avoir l'air vraiment stupide en cet instant. Ne pas connaître son nom, quel comble ! Tout le monde le connaissait ! Tout le monde, sauf moi ... J'étais obligé de prendre des inscriptions sur une skate board lorsqu'on me le demandait.
J'étais si peu crédible ... Risible ! Cerné par l'embarras, je n'osais pas relever la tête afin d'observer sa réaction. J'avais peur qu'il me rejette une fois de plus.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Jae Yoon

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 03/08/2013
Age : 25
Localisation : Au Coffee Prince
Emploi/loisirs : Serveur au Coffee Prince

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Mer 14 Aoû - 20:02




Il sembla complètement surpris de ma question. Je ne pouvais pas croire qu'il jouait la comédie, à moins qu'il soit un acteur doté d'un talent y inimaginable !

- Non, non, je ne vous suis pas .. ! J'ai marché et je suis arrivé ici ... 

Je voulais bien le croire, vu son air innocent... Mais quand bien même il était arrivé ici par hasard, j'aurai également voulu avoir une explication quand à hier soir.
D'ailleurs, il vint lui même aborder le sujet, à croire que lui aussi ne semblait pas comprendre ce qui s'était passé.

- Je suis désolé que vous ne m’ayez pas cru hier ... J.. Je ...

A ces mots, il baissa à nouveau la tête comme honteux... Il semblait vraiment mal à ce souvenir et j'avais du mal à comprendre pourquoi...

- Je ne sais même pas si je m'appelle "Zelo" ... J'ai décidé ça parce que je ne connais pas mon vrai prénom ... 

A ces mots, je relevais la tête, incertain d'avoir tout compris. Quoi ? Il ne connaissait pas son nom ? Mais comment ? Pourquoi ? Pour quels raisons ? Il me fallut un instant avant de réagir. Serait t-il possible que l'adolescent en face de moi soit amnésique ? Une fois encore, comment discerner la vérité ? C'était vraiment difficile... Mais quelque part je ne pensais pas qu'il mentait... Il avait prononcé ses paroles comme un enfant avouant qu'il avait fait une grosse bêtises... On pouvait ressentir sa honte dans sa voix et son expression...

Moi même j'étais sous le choque de cette « révélation ». Même si nos parents nous avez interdit de nous fréquenter à cause de mon comportement jugé choquant, je me souvenais de lui. Ce n'était pas comme si il avait été une personne m'étant totalement inconnue.

Il me fallut quelques instants avant de finalement réagir. Je m'appuyais alors sur le bar et m'approchais légèrement de lui de façon à ce que personne ne surprenne notre conversation. Surtout qu'ici les gens avaient la critique facile pour tout et n'importe quoi... De plus, il aimait signaler leurs petites découvertes à tout le quartier.

- Tu es entrain de me dire que tu es amnésique ? Tu ne te souviens de rien ?

Décidément, j'étais subitement devenu curieux. Je finis par me redresser, ne laissant pas le temps au blond de répondre. Je voulais vraiment en savoir plus, mais il fallait mieux que je prenne ma pause pour discuter librement.
Je signalais donc mes intentions à l'adolescent avant de me rendre auprès d'un de mes collègue pour lui annoncer que je me posais un instant. Une fois fait je revins auprès du blond.

- Vas y, je t'écoute. Raconte moi tout...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Woo Jae Lo

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 25/07/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Ven 16 Aoû - 12:48






Après un certain temps de silence, il se rapprocha de moi afin de me questionner à voix basse.

- Tu es entrain de me dire que tu es amnésique ? Tu ne te souviens de rien ?

Sans que je n'ai eu le temps de répondre, il se redressa et m'indiqua qu'il allait prendre sa pause, déclaration qui me perdit un peu plus. Il semblait s'intéresser finalement à ce que je racontais. Mais pourquoi ? Pourquoi s'intéresser à un gamin aussi insignifiant que moi ?  C'était absurde.
Au bout de quelques mots échangés avec son collègue, le brun revint vers moi.

- Vas-y, je t'écoute. Raconte moi tout ...

Tout ? Pour moi, le tout se résumait à très peu de choses.
Je pris alors une inspiration avant de me lancer dans mon récit. Je n'aimais pas vraiment en parler, ce sujet me faisait honte. C'était idiot de ne se souvenir de rien. Je ne savais même pas comment j'avais atterris dans ce terrain vague.
La tête toujours baissée, je m'appliquais à raconter mon histoire.

- J ... Je me suis réveillée sur un terrain de foot pour enfant ... J'avais mal partout ! Et quand j'ai essayé  de me rappeler pourquoi j'étais là, j'ai eu très mal à la tête ... Et ça me fait toujours ça quand j'essaye de me souvenir de quelque chose !
J'ai regardé autour de moi, et la seule chose que j'ai vu c'est mon skate avec marqué "Zelo". Il était tout près de moi, j'en ai alors conclue que c'était le mien ... ! J'ai marché pendant quelques temps, mais je n'arrivais toujours pas à me souvenir de quelque chose ! Alors vu que je ne savais pas où aller, je suis arrivé à un bâtiment, et j'ai décidé d'y habiter, car il n'y avait personne.

A la fin de mon histoire, je relevais lentement la tête afin d'observer mon vis à vis. Je ne savais pas si il avait comprit quelque chose à mon passé. Moi-même j'avais du mal à m'y retrouver dans tout cela.
Je ne savais ni d'où je venais, ni où j'allais. Tout ce que je voyais derrière moi n'était qu'un trou noir, une totale obscurité dénuée de lumière.
Je devais avoir l'air complètement stupide à ne rien savoir de ma vie. Tout ce que je connaissais de moi se limitait à mon reflet dans le miroir brisé de ma salle de bain.
Je découvrais peu à peu mon caractère aux côtés de se serveur charismatique. J'ignorais totalement quelle réaction avoir en fonction de telle situation.

- Je suis idiot ... N'est- ce pas ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Jae Yoon

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 03/08/2013
Age : 25
Localisation : Au Coffee Prince
Emploi/loisirs : Serveur au Coffee Prince

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Lun 19 Aoû - 8:42





J’écoutais avec attention son récit malgré le fait que celui-ci soit complètement flou. A en croire ses paroles, ce gamin était bel et bien amnésique car son récit ne retraçait qu'une courte période. Mais pourquoi… ? Il n'avait pas pu perdre la mémoire comme ça, sans raison...
Une fois qu'il eu finit de raconter, il baissa la tête comme si il avait honte. J’avais même l’impression qu’il allait se mettre à pleurer à tout instant.
A présent je n’arrivais plus à me convaincre qu’il mentait. Il était éident qu'il disait la vérité. De plus ses explications m'éclairait sur son comportement d'hier soir et le fait qu'il ne veuille pas me dire son nom. 

- Je suis idiot ... N'est- ce pas ?

Idiot… ? Je mis un instant pour comprendre le sens de ses paroles… Alors il se pensait stupide ou fautif d’avoir perdu ses souvenirs ?
Et a en croire son comportement et ses paroles, c’était vraiment une grosse perte de mémoire et pas seulement quelques brides souvenirs. I

- Idiot ? Bien sur que non. Ce genre de chose est déjà arrivé à d’autre personne que toi.

Il me regardait avec un air surpris comme si il n'arrivait pas à saisir toutes mes paroles. Il était clair que lui même ne comprenais pas ce qu’il lui arrivait ! Bien que ce ne soit pas mon genre de m’occuper des autres, je n’étais tout de même pas sans cœur. Ce gamin méritait au moins de comprendre ce qui lui était arrivé !
D'ailleurs, je trouvais ça étrange que personne ne l'ai contacté après cet incident. Normalement sa famille aurait due le retrouver et le faire consulter un spécialiste pour sa perte de mémoire. Cependant, à en croire ses dires, il vivait seul et comme il pouvait sans savoir pourquoi il avait tout oublié jusqu'à son nom et son prénom.
A présent je comprenais également sa lubie de se surnommer Zelo. C’était les derniers souvenirs qui lui restait de son ancienne vie. Quand à moi, j'étais un élément de son passé oublié et il y'avait peu de chance qu'il se souvienne de moi. Surtout que nous étions jeune, lui encore plus que moi et que nous avions du arrêter de nous côtoyer. De plus, tout ça restait plus un mauvais souvenir pour moi que pour lui puisque c'est à moi qu'on avait lourdement reproché mes actes vis à vis du petit Jae Lo.

Sortant de mes réflexion, je finis par continuer mes explications car il semblait ne pas avoir compris.

- Des fois, il arrive que lorsque ton corps subit un choque important, l’esprit efface ses souvenirs. On dit que ces personnes sont amnésique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Woo Jae Lo

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 25/07/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Mar 20 Aoû - 19:19







- Idiot ? Bien sur que non. Ce genre de chose est déjà arrivé à d’autre personne que toi.

Je ne comprenais pas vraiment ses paroles. Alors je n'étais pas le seul dans ce cas ? J'étais donc quelqu'un de normal ? Tant de questions se mélangeaient dans mon esprit, je n'arrivais pas à tout assimiler.

- Des fois, il arrive que lorsque ton corps subit un choque important, l’esprit efface ses souvenirs. On dit que ces personnes sont amnésique.
- Un choc ? Ca veut dire que je suis tombé ?

Je ne parvenais pas vraiment à saisir où il voulait en venir. Amnésique ... J'avais vaguement entendu ce terme, mais je ne l'avais jamais vraiment compris.
Alors, selon lui, j'avais effacé toute trace de souvenir de mon cerveau. C'était une réaction étrange ... Je ne pensais pas m'être prit de coup ... Quoi que, lorsque j'y repensais, je m'étais réveillé avec d'affreuses douleurs dans tout le corps.
Incrédule, je fixais le jeune homme en face de moi. Il semblait connaître tant de choses ! Je me sentais minable face à lui. Gamin amnésique qui ne connaissait rien de sa vie, ni même de son âge ou de son nom.
En y pensant, les larmes me montèrent aux yeux tant la honte était forte. Néanmoins, je ne voulais pas céder à ce flot de détresse qui déferlait en moi.
Afin de cacher mon visage qui commençait sans doute à se déformer à cause de la tristesse, je posais mes bras contre la table avant d'y enfuir mon visage.
J'essayais tant bien que mal de me souvenir, j'en avais envie à cet instant plus qu'à n'importe quel instant. Je me sentais si mal que les larmes coulèrent d'elles-même sur mon visage.
Je ne comprenais pas pourquoi ma réaction se montrait si excessive, mais je n'arrivais pas à contrôler mes émotions.
Le brun semblait savoir tant de choses ! J'avais la vague impression qu'il pourrait m'éclairer sur ma vie, sur qui j'étais, et cela me démoralisait. Je n'étais même pas capable de faire cet effort seul.
Le plus silencieusement possible, je sanglotais, caché des regards indiscrets. En plus de la honte d'être "amnésique", j'avais honte d'être aussi faible. Pourquoi fallait-il que je craque maintenant ?
Il n'était pas rare que je me mette à pleurer sur mon passé, mais pas aussi soudainement, sans raison apparente.
Tout à coup, je me redressais et me précipitais dans les bras du serveur. J'avais étrangement besoin de réconfort. J'avais besoin de sentir quelqu'un m'étreindre et me rassurer. Je m'étais rarement senti aussi mal.
D'habitude, lors de mes moments de faiblesses, comme dans tous les moments, j'étais seul. Mais de savoir quelqu'un à mes côtés et qui me portait un semblant d'intérêt, je ressentais l'envie et le besoin d'être rassuré. Oui, j'étais vraiment quelqu'un d'idiot ... Je n'allais pas tarder à être rejeté, c'était certain ... Mais même pour quelques secondes, je voulais le sentir contre moi.











Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Jae Yoon

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 03/08/2013
Age : 25
Localisation : Au Coffee Prince
Emploi/loisirs : Serveur au Coffee Prince

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Ven 23 Aoû - 17:51





Je voyais clairement dans son expression qu'il avait du mal a assimiler toute mes paroles.

- Un choc ? Ça veut dire que je suis tombé ?

En effet il avait du mal à suivre... Je comprenais petit à petit qu'il avait vraiment tout oublié, jusqu'à la façon de vivre d'aujourd'hui, comme si en plus de ses souvenirs, il avait perdu le peu de connaissance qu'on a à 16 ans.
De ce fait, chacun de ses gestes et chacune de ses paroles étaient empreintes d’innocence due à  son ignorance. C'était vraiment étrange de rencontrer une personne comme ça. A vrai dire je n'aurais pas imaginé qu'il existait encore quelqu'un qui ne serait pas pervertit par ce monde et en particulier par cette ville ou le taux de meurtre était le plus important du pays.
Il donnait vraiment envie de le protéger... Il était tellement différent de toutes les personnes que j'avais pu rencontrer dans ma vie. Mais de ce fait il était également tellement différent de moi...
Toute cette innocence me faisait ressentir l'envie de le protéger.

Soudainement, sans que je m'y attende, il se précipita dans mes bras, manquant de me faire perdre l'équilibre. Je ne m'attendais vraiment pas à cette réaction, si bien que j'eus le réflexe de refermer mes bras autour de son corps frêle, l'emprisonnant un instant contre moi, pendant un court instant.

Je secouais la tête pour reprendre mes esprits et constatais que la plupart des clients avaient tournés la tête vers nous et chuchotaient entre eux. De plus la plupart me connaissaient... Je repoussais alors doucement le gamin et constatais qu'il pleurait... Je ne comprenais pas vraiment pour quel raison, et réfléchissais si j'avais eu un geste ou des paroles blessante. Mais rien ne me vint en mémoire. Cependant, je me doutais bien que vivre avec une tel situation ne devait pas être simple tous les jours. En y repensant, je l'avais clairement ramené à la réalité et ce avec un peu de rudesse. C'était probablement la cause de ses larmes...
En ce moment même, il semblait plus vulnérable que jamais et me faisait pitié..

Après un court instant de réflexion, je finis par saisir son poignet pour l’entraîner à l’extérieur du café dans la rue, devant la terrasse. La nuit était tombée mais cela ne semblait en rien affecter les habitants de Sejong puisque l'activité était la même qu'en plein jour.                        

Je le fis alors asseoir sur le petit muret bordant la terrasse de mon lieux de travail. Je ne savais vraiment pas quoi lui dire... Après un moment hésitation, je finis par passer ma main dans ses cheveux, les ébouriffant légèrement. Ses sanglots, bien que toujours présent, commençaient à s'atténuer.

Ce n'était vraiment pas dans mon habitude d'accordé de l'attention ou d'aider quelqu'un. Mais avec lui c'était vraiment différent dans ma pensée. Il n'était pas pervertit, il ne mentait pas et transpirait l'innocence. Malgré moi, je me sentais attiré par son côté d'une pureté immaculée.

- Yah Zelo, ça va aller, ok ? Tu veux rester chez moi ce soir ?

Moi même j'avais vraiment du mal à comprendre ce qu'il m'arrivait... On peut dire que ce gamin avait eu bien de la chance pour me toucher autant et réussir à prouver que j'étais doté de compassion. J'avais du mal à en revenir moi même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Woo Jae Lo

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 25/07/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Dim 25 Aoû - 20:54






Je me sentais si bien contre lui ... Quelque part, cela me rassurait. J'étais apaisé. Cependant, ce moment de tranquillité ne dura pas longtemps.
En effet, le serveur s'écarta rapidement de moi. Il paraissait gêné. Malgré mes sanglots toujours présents, je remarquais que la plupart des clients nous fixaient. Je ne comprenais pas pourquoi leurs regards pesaient sur nous. Que faisions-nous de mal ?
Tout à coup, il saisit mon poignet et me guida en dehors de l'établissement. Trop hébété pour réagir, je me laissais simplement faire tout en essayant de redonner un souffle régulier à ma respiration en me frottant les yeux pour faire disparaître mes larmes. Mais ceci était peine perdue puisqu'elles revenaient immédiatement à la charge.
Malgré la nuit, de nombreuses personnes marchaient d'un pas pressé dans cette grande rue animée.
Le brun m'invita à prendre place sur un muret, au bord de la terrasse du café.
Il y eut un léger silence, brisé par les hoquets provoqués par mes pleurs. Je fixais mes pieds. Je n'osais pas le regarder dans les yeux tant je me sentais faible et pitoyable.
Mes pleurs se calmaient peu à peu, sans pour autant s'arrêter. Je voyais les larmes s'écraser sur le bitume et former une tâche noir autour de leur point de chute.
Néanmoins, je relevais la tête lorsque je sentis la main de mon vis à vis se perdre dans mes cheveux pour les ébouriffer.

- Yah Zelo, ça va aller, ok ? Tu veux rester chez moi ce soir ?

Sa proposition m'étonna fortement. Non seulement à cause de ses précédents réactions, mais également car personne avant lui ne s'était montré aussi gentil envers moi.
D'un geste timide, je descendu du muret afin de revenir me blottir contre son torse. Je calais ma tête contre sa clavicule et agrippais sa chemise de mes mains tremblantes.

- Vraiment ... ? Je peux rester .. ?

Je marquais un petit temps de pause avant de poursuivre, un léger espoir persistant au fond de moi.

- Je ne voudrai pas vous déranger ...

Je disais cela, mais pour autant, l'idée de rester avec lui me réjouissait. C'était un peu comme si je sentais qu'il était quelqu'un de bien avec qui je pouvais m'entendre, voir peut-être même tisser un lien.

- Si vous acceptez vraiment je ferai de mon mieux pour vous être utile ! Je me ferai tout petit, je serai discret .. !

Étrangement, je m'accrochais à ses paroles. J’espérais vraiment qu'il était sincère dans sa proposition.
J'étais vraiment prêt à faire n'importe quoi pour ressentir l'affection de quelqu'un ... Au fond de moi, j'avais envie que l'on m'accorde un minimum d'importance, que j'existe aux yeux de quelqu'un.
J'attendais sa réponse avec beaucoup d’appréhension, resserrant inconsciemment ma prise sur son haut.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Save my memories {Kim Jae Yoon}
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» Lena& Carmelia ♦ save me ~
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» The Best Memories With Memories
» [Mécanisme] Système de fichiers save et MAJ du jeu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sejong Town :: Everything is alright ? So let's go ! ~ :: Gwangsan-gu :: Le Coffee Prince-
Sauter vers: