Partagez | 
 

 Save my memories {Kim Jae Yoon}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kim Jae Yoon

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 03/08/2013
Age : 24
Localisation : Au Coffee Prince
Emploi/loisirs : Serveur au Coffee Prince

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Mer 28 Aoû - 20:22





- Vraiment ... ? Je peux rester .. ? 

A ces mots, il se précipita dans mes bras, sautant du petit muret sur lequel il se trouvait. Je n'étais pas habitué à recevoir de pareil gestes d'affections... Tout ça me faisait bizarre, mais je n'osais pas le repousser, pris de pitié et d'une étrange envie de le protéger. Si bien que je refermais mes bras sur son corps frêle.

- Je ne voudrai pas vous déranger ...  Si vous acceptez vraiment je ferai de mon mieux pour vous être utile ! Je me ferai tout petit, je serai discret .. ! 

Je me détachais avec douceur de lui, pour plonger mon regard dans le sien et constatais alors que ses iris étaient encore bien humide. Vraiment son côté innocent m'attirait...

- Pas de problème... Attend moi la, je dois finir mon service.

A ces mots je le fis rasseoir sur le petit muret avant de retourner à mon poste de travail. Plus que quelques clients étaient la, finissant leur café.
Tout en débarrassant les tables venant d'être libérées, je méditais sur mon comportement... C'était vraiment la première fois que j'agissais ainsi avec quelqu'un. D'habitude, j'étais ce genre de personne froide et égoïste, pensant que ce qui n'y arrivaient pas, n'effectuaient tout simplement pas les efforts nécessaire. Mais lui, il était différent, réellement impuissant au malheur qui le frappait.

L'heure de la fin de mon travail arriva rapidement, me tirant de mes pensées. Les horaires du soir variaient toujours en fonction des clients et par chance, ce soir personne n'était resté tard.
Je saluais rapidement mes collègues avant de passer récupérer mes affaires dans le vestiaire. Cette semaines, c'était à moi de balayer la terrasse, mais comme à mon habitude je ne le faisais pas, ayant une sainte horreur de cette tâche. Je préférais largement me faire réprimander encore et encore plutôt que devoir nettoyer à l’extérieur.  De plus ce soir, le garçon amnésique hantait trop mes pensées et je me hâtais de le rejoindre. Il n'avait pas bougé, toujours assis sur le muret, la tête basse.
Je m'approchais lentement de lui et lui tapotais l'épaule.

- Yah... ! On y va … ?

Aussitôt, il se leva pour me suivre, sans dire autre chose que des remerciement.
Je nous dirigeais alors jusqu'à l'arrêt de bus, attendre la ligne qui nous ramènerait chez moi, jetant de temps à autre des coups d’œil à l'adolescent.
La tête basse et les épaules affaissées, il semblait vraiment être victime de tous les malheurs du monde, s'en était vraiment attristant...

Le bus finit par arriver, me tirant de ma réflexion et sans réfléchir, j’attrapais le poignet du jeune homme pour l’entraîner à l’intérieur.
Une fois que le bus démarra, son comportement sembla changer du tout au tout ! Étrangement, ses yeux s'illuminèrent tandis qu'il se collait à la vitre pour regarder le paysage défiler. A en juger par sa réaction, il ne devait pas utiliser ce moyen de transport souvent...

Je finis par m'approcher de la vitre à mon tour et regarder au dehors afin de voir ce qui l'émerveillait tant ! Dehors, les lumières des lampadaires éclairaient la route et défilaient à toute vitesse, donnant un aspect mystérieux à la ville. Plus loin les bâtiments défilaient également mais plus doucement. J'avais l'impression d'en découvrir certain, comme si ils avaient soudainement fait leur apparition dans le décor. J'étais surpris de ne jamais les avoir remarqué avant...
C'est vrai qu'avec l'habitude d'emprunter ce bus tous les soirs, je ne faisais plus du tout attention à l'itinéraire prise...

Finalement le bus arriva à destination sans que je n'ai eu le temps de m'impatienter, trop occupé à redécouvrir la route que j'empruntais tous les jours. J'avais pourtant l'impression que je n'avais pas tout emmagasiné du décor... Mais je pourrais mieux regarder au prochain trajet, n'est ce pas ?

En y pensant, je n'avais jamais adapter ce comportement, vivant toujours à un rythme infernal. Mais être avec lui, qui semblait si émerveillé de cette chose simple, m'avait fait prendre le temps, durant 15 minutes, d'observer autour de moi.


Un courant d'air froid vint alors faire frisonner ma peau. La nuit et sa fraîcheur se faisait de plus en plus présente... Sans attendre, je faisais signe à JaeLo de me suivre et marchais rapidement jusqu'à mon immeuble. Une fois devant, je me hâtais de nous faire rentrer afin d'échapper au froid qui prenait peu à peu de l'ampleur.
Je nous conduisais ensuite jusqu'à mon appartement et fermais la porte de celui-ci à clef.

- Bon je suis fatigué... Alors je vais te donner une couverture et des vêtement de nuit et je vais dormir, ok ? Tu dormiras sur le canapé comme la dernière fois.

A vrai dire c'était l'entière vérité. Mon travail était vraiment épuisant et quand je rentrais chez moi, je ne pensais en général qu'à prendre une douche pour ensuite m’effondrer sur mon lit.

Il acquiesça et je partis rapidement lui cherchais de quoi passer la nuit.
Je lui donnais alors un jogging et un marcel ainsi qu'une couverture assez épaisse pour dormir.

- Bon tu as tous ce qu'il te faut. Si tu as faim, va prendre quelque chose dans le réfrigérateur. Moi je vais aller dormir, je suis vraiment fatigué. Demain je me lève à 7h pour aller travailler, tu partiras en même temps que moi.

Après m'être rapidement assuré qu'il avait tous ce qu'il lui fallait et lui avoir souhaité une bonne nuit, je partis moi même dormir, après une bonne douche.
Il n'était pas rare que je saute le repas du soir... A vrai dire je ne mangeais pas beaucoup, ne prenant quasiment jamais le temps...

Une fois dans mon lit, mes pensées se dirigèrent à nouveau vers Jae Lo, ce garçon si simple et si innocent... On peut dire qu'il m'avait fait passer une étrange journée, moi qui n'avait pas l'habitude d'aider les gens et qui restait toujours en solitaire...



La sonnerie du réveil... Ce son horrible...
Il me fallut un moment avant de trouver ce foutu appareil en tâtonnant et l'arrêter non sans quelques coups. Si il y'a bien un moment que je détestais dans la journée, c'était le réveil... Ce moment maudit...
Pour réussir à être debout à au moins 7h15, je devais enclencher la sonnerie à 6h45...
Après un long moment à soupirer, marmonner de mécontentement, me retourner sous ma couette et lutter pour quitter le sommeil , je finis par réussir à m'extirper de mon lit. J'avais pendant un court instant oublié tous les événement de la veille, jusqu'à se que je tombe sur le garçon endormi dans mon canapé. Sur le coup je sursautais violemment avant de me rappelais la journée précedente...

Je m'approchais alors de lui et l'observais alors qu'il se reposait dans les bras de Morphée. Ainsi, on aurait dit un ange tant son visage semblait pur et innocent...  J'aurai pu rester encore longtemps à le regarder si mon travail ne m’appelait pas.
Je finis par me pencher au-dessus de lui et le secouer doucement en chuchotant :

- JaeLo... Réveille toi, c'est l'heure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Woo Jae Lo

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 25/07/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Ven 30 Aoû - 20:44






Après m'avoir prit quelques secondes dans ses bras si rassurants, il se détacha de moi et plongea son regard couleur noisette dans le mien. Sitôt, je me perdis dans la contemplation de son visage dénué de défaut. Il fallait avouer qu'il était d'une beauté exagérée. Je n'avais jamais vu d'homme aussi charismatique que celui qui se tenait devant moi en cet instant.

Pas de problème … Attend moi là, je dois finir mon service.

Sans plus de cérémonie, il me fit m'asseoir sur le muret auquel je tournais le dos et se rendit à nouveau sur son lieu de travail. Je le regardais s'éloigner de plus en plus avant de disparaître derrière la porte du Coffee Prince.
Comme il me l'avait indiqué, je restais sagement assis sur mon muret, les genoux collés à mon torse, ma tête posée sur ces derniers. Une étrange sensation prenait peu à peu place en moi. C'était comme si j'avais déjà vu cet homme. Comme si j'avais déjà entendu sa voix si singulière, comme si j'avais déjà senti son étreinte … Pourtant, il m'était bien impossible de m'en souvenir ! Comme pour le démontrer, une forte migraine m'assaillit soudainement.
Je soupirais intérieurement et tentais de reporter mes pensés sur un autre sujet.
Tout à coup, les flashs de ma précédente journée me sautèrent aux yeux. Tous les événements de hier à maintenant se rejouaient dans mon esprit. Je me sentais honteux d'avoir eu un comportement si faible. Néanmoins, il fallait bien se le dire, c'est ce que j'étais : une personne faible.
Je m'étais vu à la limite de supplier ce serveur pour qu'il accepte que je couche chez lui une seconde nuit tant je ne supportais plus la solitude qui régnait dans mon appartement. Rien qu'en y pensant, la froideur de mon habitation me donnait des frissons. J'aimais beaucoup cet endroit qui m'avait recueillit lorsque je n'avais nul part où aller, mais je m'y sentais bien trop seul. Deux chambres restaient non-occupée, et le canapé, aussi dépecé soit-il, était bien trop grand pour mon unique personne.
J'avais subitement envie de rentrer dans mon immeuble et d'avoir quelqu'un qui m'attendrait. Ou au moins une présence …
Dans l'appartement du brun, je m'étais senti étrangement bien. Il était certes aussi grand que le mien, mais on ne s'y sentais pas perdu, puisqu'il y avait quelqu'un d'autre.
Tout à coup, je sentis mon pied glisser, et je manquais de tomber. Je me redressais rapidement pour finalement laisser pendre mes jambes dans le vide tandis que je les fixais se balancer, la tête basse.
Doucement, on me tapa l'épaule. Intrigué, je relevais la tête pour découvrir le visage parfait de celui qui m'avait hébergé la nuit dernière.

Yah … ! On y va … ?

Sans plus attendre, je me levais afin de le suivre, ne cessant de le remercier. Cependant, toujours honteux de ma personne, je gardais mon regard fixé sur le bitume.
Il marcha jusqu'à un arrêt de bus avant de s'arrêter et d'attendre. Il attendait sans doute le véhicule qui nous conduirait à chez lui.
J'avais déjà vu ces étranges boîtes à roues dans Dong-gu, mais je n'en avais jamais emprunté, je n'en connaissais d'ailleurs pas l'exacte fonction.
Après quelques courtes minutes, le bus arriva. C'est alors que le brun ténébreux me tira par le poignet dans le but de me faire monter. Je me laissais simplement faire, légèrement inquiet de monter dans cet objet qui m'étais inconnu.
Une fois à l'intérieur, le sol se mit à trembler sous mes pieds et le véhicule sembla se mettre en mouvement. Intrigué, je regardais tout autour de moi avant que mon regard ne soit capturé par le paysage qui défilait. Je me rapprochais alors de la fenêtre et observais le monde extérieur parader sous mes yeux émerveillés. La nuit qui commençait à tomber, les lumières des bâtiments qui étincelaient, tout cela était vraiment magnifique à voir ! Toutes les architectures semblaient si modernes ! Je me laissais finalement hypnotiser par la beauté extérieure, sans prendre attention à ce qu'il se passait autour de moi.
Après un temps qui me parut trop court, mon accompagnateur m'indiqua qu'il fallait descendre de ce  lieu presque magique. Je grimaçais légèrement, déçu d'abandonner ma nouvelle activité, n'ayant pas assez profité du paysage, et le suivait sans rien dire.
Alors que le froid se glissait contre ma peau malgré mes vêtements, je m'affairais à observer chaque détail de l'endroit où je me trouvais. J'avais l'habitude du froid, je ne le sentais presque plus, et puis les environs étaient bien plus intéressants ! Tout ici était beau. Les bâtiments étaient neufs, les gens marchaient à pas rapide tandis que les voitures passaient, émettant de temps à autre un bruit étrange qui me faisait sursauter à chaque fois.
Après quelques minutes de marches, nous parvînmes au même immeuble que la veille.
Une fois dans l'appartement du jeune homme, ce dernier ferma la porte à clef et se tourna vers moi.

Bon, je suis fatigué … Alors je vais te donner une couverture et des vêtements de nuit et je vais dormir, ok ? Tu dormiras sur le canapé comme la dernière fois.

En effet, il ne sembla pas au meilleur de sa forme. De légères cernes commençaient à pointer le bout de leur nez, son pas était las, de même que sa voix.
Je hochais alors la tête pour lui indiquais que je comprenais et le regardais s'engouffrer plus en profondeur dans l'appartement.
Lorsqu'il revint, il me tendit une couverture, un jogging et un marcel que j'acceptais en m'inclinant légèrement.

Bon, tu as tout ce qu'il te faut. Si tu as faim, va prendre quelque chose dans le réfrigérateur. Moi je vais aller dormir, je suis vraiment fatigué. Demain je me lève à 7h pour aller travailler, tu partiras en même temps que moi.

Il s'assura rapidement que je ne manquais de rien et me souhaita une bonne nuit avant de me quitter, me laissant ainsi seul dans ce salon qui avait tout de luxueux pour moi.
Lorsqu'il eut disparut de ma vue, un large sourire se dessina sur mon visage, et je me laissais tomber dans le canapé rebondi. « Bonne nuit ». Deux mots tellement simples, et pourtant, ils avaient toute leur importance. En effet, c'était la première fois qu'on me disait cela.
« Bonne nuit », « bonne nuit », « bonne nuit » … Je ne cessais de repasser en boucler cette expression pour le moins courante. J'étais au comble du bonheur !
C'est ainsi, le baume au cœur, que je m'endormis sans penser à autre chose qu'à cet homme qui m'avait si gentiment souhaité une « bonne nuit ».
Bien que je dormais paisiblement, je sentis quelque chose me secouer avec douceur. Je ne relevais pas, pensant à une nouvelle fantaisie de mon subconscient, mais lorsqu'une voix se joignit à ces léger tremblements, je décidais d'ouvrir les yeux, l'un après l'autre, avant de me faire aveugler par les rayons du soleil.

Jae Lo … Réveille toi, c'est l'heure …

Encore sous le choque de la lumière qui avait pénétré mes globes oculaires, je grimaçais doucement en fermant les yeux avant de les frotter avec mes paumes.
Après quelques courtes secondes, je ré-ouvris mes paupières afin de discerner le visage peu réveillé du serveur. Je souriais doucement à cette vue et le saluais d'un timide « bonjour ».
Sans le faire plus attendre, je me levais. Il ne perdit pas plus de temps et alla se préparer pour son travail. En attendant, je me revêtis mes vêtements de la veille en prenant soin de plier ceux que je venais de quitter, ainsi que la couverture pour tout replacer sur le sofa.
Il ne fallut patienter qu'une dizaine de minute avant que le brun revienne au salon. Étrangement, je n'avais pas envie de partir. Je voulais rester avec lui … Mais je n'avais pas le droit de faire  cela, c'était m'incruster.
C'est donc prit d'une légère tristesse que j'acceptais de quitter l'appartement. J'accompagnais le brun jusqu'à son lieu de travail dans un long silence. Une certaine amertume accompagnait mes pas, tandis que nous arrivions au Coffee Prince.

Merci beaucoup de m'avoir accueilli deux soirs d'affilés … Enfin … Merci pour tout, vraiment !

Au fur et à mesure que je prononçais ces paroles, un fin sourire étirait mes lèvres. Bien que je n'ai profité en grande partie que de la nuit, j'avais passé un bon moment en sa compagnie. Il m'avait également beaucoup aidé à éclaircir la raison de mon absence totale de mémoire. Grâce à lui, je connaissais également mon prénom, Jae Lo.
Je m'inclinais aussi bas que je le pouvais devant lui en le remerciant encore une fois avant de me relever rapidement.

Merci encore ! Je … Vous avez du travail, je vais vous laisser …

Sur ce, je tournais les talons et partis en direction de Dong-gu. Je marchais d'un pas lent, je traînais des pieds. Bien que nos « relations » aient un peu mal commencées, il s'était montré gentiment envers moi. Et puis, ses paroles m'intriguaient. Selon lui, nous nous étions connu enfants. Malgré que je cherche au fond de mon esprit la moindre trace de souvenir, tout ce que j'obtenais, c'était cette impression de déjà-vu ainsi qu'un atroce mal de crâne.
Finalement, je parvenais enfin jusqu'à mon appartement. Cependant, il m'était bien impossible de pénétrer dans l'appartement. Des banderoles ainsi que des panneaux indiquant « démolition » me coupaient tout accès à ma habitation.
Incrédule, je restais planté devant le vieil immeuble. Pas qu'il me manquerait, mais j'y avais tout de même passé toute ma vie. Heureusement, je n'avais rien de précieux, mais tous mes piètres souvenirs se passaient là bas. Je me demandais ce que j'allais bien pouvoir faire, maintenant que je n'avais plus nul part où aller.
Je soupirais tristement avant de rebrousser chemin et de me laisser guider par mes pas. Je me sentais soudainement vide. Je n'avais vraiment plus rien. C'est à ce moment que je me rendis compte que j'avais encore oublié mon skate, sans doute au Coffee Prince.
Effectivement, je n'avais plus rien du tout. Enfin, si, un nom. Jae Lo. C'est à cette pensée que je relevais enfin la tête pour me rendre compte que j'avais atterris dans un endroit que je ne connaissais absolument pas. La nuit tombait peu à peu sur la ville, tandis que les lampadaires s'allumaient un à un au rythme des lumières des immeubles.
N'ayant rien d'autre à faire, je continuais d'avancer dans le but de découvrir ce nouveau lieu. Le froid venait recouvrir chaque objet, chaque être qui errait là, ce qui m'arracha un frisson.
Plus j'avançais dans cette pénombre, et plus un bruit de "boom boom" se faisait entendre. Lorsque j'arrivais enfin au dit-lieu, je pus observer des dizaines de personnes se presser vers un large bâtiments coloré d'où venait le fameux bruit. Certains faisaient la queue devant l'entrée, tandis que d'autres fumaient et riaient aux éclats avec leurs vis à vis.
La fatigue se faisant sentir dans mes muscles, je décidais de marquer un arrêt et d'aller m'asseoir sur le bord du trottoir, face à cet étrange manifestation de monde. Je les regardais un à un et détaillais leur tenue et leur attitude. De là, je m'amusais à imaginer leur vie, leur histoire. Je me prêtais souvent à ce jeu sans vraiment m'en lasser. C'était une façon comme une autre de passer le temps.
Après de longs moments passés à observer la population, seulement l'un d'eux attira mon attention. Il était plus ou moins grand. Sa fine taille était soulignée par des vêtements très classe, à savoir un slim noir surmonté d'une chemise blanche, qui était elle même légèrement cachée par une veste quelque peu feutrée et grise.
Ses cheveux brun et lisses tombaient sur son front en parfait ordre tandis que sa bouche fine expirait la fumée d'une cigarette. Il titubait légèrement et ne semblait pas marcher bien droit. Ce n'est que lorsqu'il s'approcha un peu plus que je le reconnu. Il n'était autre que le serveur qui m'avait aidé.
Heureux de le croiser, je me levais et me dirigeais vers lui, légèrement souriant. Cependant, arrivé à sa hauteur, je fus fort surpris de sentir une odeur âcre et désagréable émaner de cet homme.
Son regard croisa alors le mien, et il parut me reconnaître, puisqu'il me parla. Néanmoins, je ne comprenais pas un traître mot à ses paroles. Parfois, il lui arrivait d'avoir un léger rire, puis de reprendre son sérieux, tout en fumant. Je connaissais bien ce genre de comportement, les habitants de Dong-gu en étaient adepte. L'ivresse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Jae Yoon

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 03/08/2013
Age : 24
Localisation : Au Coffee Prince
Emploi/loisirs : Serveur au Coffee Prince

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Ven 6 Sep - 21:00





Les clients étaient nombreux aujourd'hui... Ou plutôt les clientes. Et de ce fait j'étais énormément demandé. Comme d'habitude, mon travail était excellent, de même que mon apparence qui me valait, ainsi que ma politesse, de nombreux pourboires.

Pourtant j'effectuais mon travail machinalement, l'esprit occupé par le jeune JaeLo... C'était déjà étrange de le revoir après tant d'années... Mais son comportement et sa situation était d'autant plus étrange.
Mais ce qui me surprenait le plus, c'était l'attitude que j'avais adoptée avec lui... En temps normal, jamais je n'aurai tendu la main quelqu'un pour l'aider. Mais il dégageait quelque chose de tellement différent de tous les autres... Quelque chose de pure et d'innocent... Pas une seule fois dans la soirée, je m'étais demandé si je pouvais lui faire confiance ou encore si je pouvais le faire rentrer chez moi sans risque.

Dans cette ville ou le crime est roi, jamais je ne me serais permis de faire confiance à quelqu'un, incertain de sa sois disant innocence...

« Jae Yoon ! On va en boite ce soir ! Tu viens ? »

La voix désagréablement criarde de mon collègue me tira de mes pensées. En boite... Pourquoi pas... ? Voila à présent un petit moment que je n'étais pas sorti, me consacrant uniquement à mon job. Ça ne me ferai pas de mal de m'évader un peu hors de ce café et de mon travail monotone pour me distraire.

J'avais tendance à être et rester solitaire...
J'avais, certes, déjà eu plusieurs aventures, mais toutes s'étaient soldées par une rupture portée sur la même raison : Je ne m'engageais pas assez...
Et c'était la simple vérité... Je ne voulais pas m'engager avec ces personnes pour lesquels je n'avais eu qu'un attachement physique...
D'ailleurs en parlant de ça, voilà un moment que je n'avais pas eu de relation... Ca ne me manquait pas, mais ça ne me faisait pas de mal non plus, alors pourquoi ne pas tenter ma chance ce soir... ?


Le soir venu, je quittais le travail en même temps que les collègues avec qui j'avais été invité sortir. Cependant je n'aimais pas sortir ainsi, directement après le travail sans avoir eu le temps de m’apprêter avant... Mais bon, ce soir je n'avais pas vraiment le choix ni le courage de retourner chez moi avant. De toute façon j'avais toujours ma beauté naturelle, pourvu que je tombe sur un cas intéressant le soir venu.

Arrivé à la petite boite de nuit située dans Nam-gu, la soiré se déroula assez vite... Et bien que mon intention première ne soit pas celle de finir saoul, ceci ne tarda pas à arriver...
Un verre, puis deux, puis trois... Ajouté à une certaine fatigue accumulée, il ne me fallut pas longtemps pour me retrouver l'esprit embrumé et le rire facile. J'eus également vite fait de me retrouver sur la piste de danse, mouvant mon corps contre ceux d'autre personne tant la piste était bondée. La musique battait son plein, provoquant de gros « boum boum » qui faisaient trembler les vitres et l'air était étouffant et imprégné d'odeurs de sueur, alcool et cigarette.
Après un moment dont je ne saurais déterminer la longueur, j’éprouvais le fort besoin de m'échapper de cette foule et de respirer de l'air frais...
Cependant, accéder à la sortie ne me fut pas si facile que ça, traversant la foule avec des pas peu sur d'eux.
Mais une fois dehors, l'air frais me fit le plus grand bien, même si je sentais que les effets de l'alcool étaient toujours bien présent.
Après un instant à reprendre mon souffle devenu court, je sortis une cigarette de mon paquet pour ensuite l'allumer. Je n'avais pas envie de retourner tout de suite à l’intérieur, préférant rester ici, à cet endroit plus calme malgré les quelques couples s'embrassant autour de moi.
Je tentais d'ailleurs de les observer mais ma vision était désagréablement floutée et imprécise.
Je vis alors une personne s'approcher de moi. J'eus du mal à déterminer si elle venait me parler ou si elle allait tout simplement passer son chemin, jusqu'à ce que je reconnaisse le jeune blondinet, JaeLo.,,
Il me regardait étrangement et je ne pus m'empêcher de marmonner :

- Oh... Encore toi ? Qu'est ce que tu fais ici ?
- Vous...Vous avez bu ? Son air presque choqué m'arracha un rire stupide que je ne pus contrôler.
- Oui pourquoi ?
- Vous sentez l'alcool... C'est écœurant...

Sa remarque m'arracha un autre rire, bien que je savais au fond de moi que ce n'était pas le moins du monde drôle et que j'étais moi même en situation stupide à ne pas contrôler mes dires ou mon corps que je ne parvenais presque plus à tenir debout. D'ailleurs celui-ci manqua de me lâcher et de me précipiter au sol, cependant le jeune blond me rattrapa de justesse, m'aidant à reprendre mon équilibre. A par rire, je n'arrivais plus à rien dire ni faire, les effets de la boisson prenant sans aucun doute leur ampleur maintenant. Je devais sûrement être pitoyable, mais je n'avais pas la force de me reprendre, la sensation de l'alcool berçant mon esprit étant bien trop tentante et facile.

J'eus du mal à comprendre ce qu'il m'arrivait... Mais après quelques pseudo réflexions, je pus réaliser que JaeLo me soutenais et m'aidais à marcher pour aller je ne sais trop ou... Au fur et à mesure du chemin, je sentais la fatigue me prendre petit petit , me donnant l'incroyable envie de fermer les yeux...

Ce n'est qu'une fois en bas de mon immeuble que je finis par réaliser qu'il était simplement entrain de me ramener chez moi.
L'escalier fut d'ailleurs une dure étape, surtout pour lui puisque je me contentais de me laisser faire, reposant tout mon poids sur lui...
Le visage presque niché dans son cou, je le laissais faire, complètement passif aux événements.
Mais malgré mon état de léthargie, je pus remarquer que sa peau avait une odeur fortement sucrée, comme celle des marshmallows... C'était presque envoûtant, si bien que je ne voulais plus m'éloigner de lui au risque de quitter cette douce senteur qui enivrait mon esprit.
Pourtant, je n'eus d'autre choix que celui de me séparer du jeune homme lorsquecelui-ci me poussa sur ce qui devait probablement être mon lit. Je sentis ensuite la douce chaleur des couvertures envelopper mon corps tandis qu'il murmurait quelque chose que ma vision des chose brouillée m'empêcha d’emmagasiner...
La seule chose que je fus apte à comprendre était le fait qu'il allait partir, lui et son agréable odeur... Mais non ! Non je n'avais pas envie qu'il parte ! Je voulais encore sentir son arôme jusqu'à se que je m'endorme !
J’attrapais alors son poignet et le tirais à mes côtés, l'obligeant à s'allonger, à moitié au-dessus de moi. Aussitôt, je m’agrippais à lui comme un enfant à son doudou et nichais ma tête dans son cou afin de laisser son odeur emplir mes narines. Le pauvre tenta tant bien que mal de partir,mais je lui marmonnais « Reste... » avant de plonger dans un sommeil réparateur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Woo Jae Lo

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 25/07/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Dim 8 Sep - 11:16






Je ne comprenais rien à ce qu'il m'arrivait. Alors que je venais de coucher le brun, je m'étais presque immédiatement retrouvé allongé à demi sur lui tandis qu'il me serrait contre lui.
Je tentais alors de me débattre afin de me défaire de son étreinte, mais il était plus fort que moi sans sembler en être conscient.
Je pouvais sentir son souffle s'écraser dans mon cou. J'entendais sa respiration claire et régulière, tandis que sa voix chuchotait un faible "Reste ...".
Je cessais alors de me tortiller, troublé par ce simple mot. Pourquoi voulait-il de moi à ses côtés ? Même si je ne saisissais pas le sens de ses pensés, j'étais heureux qu'il me demande cela.
Je me détendis alors et enfuis mon visage contre sa chevelure. Bien que l'odeur âcre de l'alcool flotte toujours au dessus de lui, elle était moins présente que lorsque je l'avais rencontré, quelques instants auparavant.
Je trouvais dommage qu'un homme aussi classe que lui se retrouve hanté par les effets pitoyables de l'alcool. J'avais eu maintes occasions de voir des personnes saoules, et ma conclusion avait toujours été la même : Pitoyable, décevant, stupide.
Je ne parvenais pas à concevoir ce que ces personnes trouvaient de plaisant dans l'alcool. Les rires idiots, les paroles blessantes et dénuées de sens, l'odeur nauséabonde qui s'échappe des bouches des ivrognes, la démarches totalement décalée, non, décidément, je ne trouvais aucun point positif à la boisson.
Après avoir poussé un soupire d'incompréhension, je reportais mon attention sur celui qui m'étreignais tel un enfant serre sa peluche.
Je souriais inconsciemment tandis que mes doigts vinrent se perdre dans sa chevelure. Mais malgré la sensation de sécurité et de bien être que je ressentais face à l'affection qu'il me portait en cet instant, je ne pouvais empêcher mes pensés de dériver sur ma situation.
Je me retrouvais définitivement sans endroit où vivre. Mon appartement allait être détruit, je n'avais maintenant nul part où aller. Je ne savais vraiment pas où me rendre. De plus, l'automne était presque déjà là, l'hiver ne tarderait pas ... La rue ne serait pas l'endroit le plus accueillant ...
Peu à peu, je laissais le sommeil me prendre. De toute façon, que je réfléchisse ou non, aucune solution ne s'offrait à moi.

Le lendemain, je fus réveillé par les rayons du soleil qui perçaient à travers les rideaux de la pièce. Mes yeux s'ouvrirent peu à peu tandis que je retrouvais mes sens.
Je me rendis rapidement compte du lieu où j'étais, et tout me revins en mémoire. En effet, j'avais ramené le serveur qui m'avait aidé chez lui, car celui-ci était ivre. Il m'avait ensuite demandé de rester avec lui et ne m'avait pas vraiment laissé le choix.
Et voilà que j'étais allongé contre lui, ma tête blottie contre son torse. Ses bras enserraient ma taille alors que son visage était caché contre mes cheveux en bataille.
Le plus doucement possible, je me redressais légèrement et essayais de m'extirper de son étreinte, mais il ne vit pas les choses de la même façon. Toujours endormit, il émit une légère plainte en resserrant sa poigne, avant d'inverser nos positions. Je me retrouvais alors sous lui sans avoir rien demandé. Sa tête reposait à présent contre ma clavicule alors qu'il m'écrasait de tout son poids, m'empêchant par la même occasion de bouger.
Je m'immobilisais alors et attendis qu'il se réveille. Je n'eus d'ailleurs pas à beaucoup patienter, puisque après quelques minutes, il poussa un gémissement de mécontentement et se mouva légèrement. Je me crispais, attendant avec appréhension sa réaction quant à ma présence.
Après tout, bien qu'il m'avait demandé de rester, il l'avait fait sous l'emprise de l'ivresse ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Jae Yoon

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 03/08/2013
Age : 24
Localisation : Au Coffee Prince
Emploi/loisirs : Serveur au Coffee Prince

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Mer 11 Sep - 11:42













 ❝ Save My Memories ...❞




Ma tête était lourde, mon corps complètement engourdi, comme si une douce chaleur anesthésiante le parcourait, endormant mes muscles tandis qu’une douce odeur sucrée emplissait mes narines. Je me sentais vraiment bien ainsi et je n’avais aucune envie de bouger, ne serait ce qu’un petit doigt... Pourtant je sentais la lumière du jour venir agresser mes paupières closes, me tirant lentement mes sûrement des bras de Morphée. Mais il y’avais aussi quelque chose d’autre… Quelque chose qui gigotait à côté de moi, me réveillant encore un peu plus. Sans réfléchir je m’agrippais à ce qui bougeait tout prêt de moi dans un grognement de mécontentement. Même mes pensées me semblaient engourdies par cette douce léthargie… Malheureusement je me sentais quitter peu à peu cet état d’endormissement, ne pouvant m’empêcher de mouvoir légèrement mon corps et de changer de position. Un autre gémissement de frustration s’échapper d’entre mes lèvres. Vraiment je détestais le réveil…

Je finis par ouvrir un œil, puis l’autre. C’était étrange… Quelque chose clochait… Je me redressais alors légèrement pour constater dans un sursaut de frayeur que j’étais à moitié allongé sur quelqu’un !
Sous la surprise et la peur je m’éloignais brusquement de lui, roulant sur le côté. Cependant les événements de la veille refirent un à un surface dans mon esprit, m’indiquant l’identité du jeune individu à mes côtés ainsi que la raison de sa présence ici.
C’est alors qu’une horrible vague de douleur traversa mon crâne, tel un coup de courant électrique, me faisant émettre une faible plainte. Les effets secondaires d’une bonne cuite commençaient déjà…
Je m’affalais alors sur le lit, la tête enfouie dans l’oreiller, à côté du blond espérant ainsi ne pas trop éveiller les élancements désagréables de douleur. Ce gamin… C’était lui qui m’avait ramené ici et que j’avais moi-même forcé à rester sous l’emprise de l’alcool… D’ailleurs, heureusement qu’il m’avait ramené… Je ne m’étais pas attendu à finir dans cet état, mais la fatigue avait jouée un rôle majeur dans cette soirée et après quelques verres je m’étais retrouvé presque saoul.
A côté de moi, j’entendis mon « sauveur » gigoter légèrement, froissant les draps. La situation était pour le moins étrange… Mais il faut dire que se réveiller en enlaçant un adolescent blond qui ous a ramener le soir précédent d’une soirée arrosée, c’est peu courant…
Avec plus de douceur cette fois ci, je me redressais à l’aide de mes avant-bras et regardais le blond au visage enfantin qui était allongé à mes côtés. Il me fixait avec de grands yeux remplis d’appréhension et de frayeur, sûrement déstabilisé par mon comportement exubérant lorsque mon esprit se laissait emporter. Je murmurais alors d’une voix rauque :

- Merci de m’avoir ramené … Et désolé pour mon comportement d’hier soir.
- Ce n'est rien ... C'est juste que ... Je n'aimais pas vous voir dans cet état...

Ses paroles étaient accompagnées d’un doux sourire que je lui rendis après quelques secondes sans réaction. Malgré l’ambiguïté de la situation j’étais content que quelqu’un m’ait ramené surtout vu mon état d’ivresse et je lui en étais reconnaissant. Ce n’était pas monsieur tout le monde qui aurait prit soin de ramené chez lui un type complètement bourré… Son geste avait vraiment été « gentil » et il méritait récompense de ma part.
Cependant, même les effets de l’alcool disparus, la douleur dans ma tête était toujours bien présente. De plus je sentais l’odeur nauséabonde de l’alcool, émanant de mon propre corps emplir mes narines. Je me sentais sale et éprouvais le besoin d’aller prendre une bonne douche froide ainsi qu’un bon remède contre la gueule de bois pour ensuite pouvoir combler le creux dans mon estomac…
En parlant de celui-ci, une idée parut dans mon esprit et après m’être relevé en position assise j’attrapais mon porte monnaie resté dans ma veste pour en sortir un billet de 20 000 wons et le tendre au plus jeune.

- Tient, ça te dérange d’aller acheter de quoi déjeuner le temps que je prenne une douche ?

Il était resté un moment hébété devant ma soudaine proposition puis, il s’était relevé et avait accepté la commission, prenant le billet avec soin.
Quelques minutes plus tard il était partis tandis que moi je me trainais jusqu’à la douche, ayant pris la dose de doliprane au passage.
L’eau froide m’aida quelque peu à sortir de cet état pâteux, détendant mes muscles et chassant l’odeur alcoolisée de ma peau.
Une fois propre, je revêtis rapidement un jean noir ébène et une chemise en jean bleu claire avant de retourner au salon. Le plus jeune venait juste de rentrer, un sac de pâtisserie à la main et la monnaie rendue posée sur la table. J’avais du passer plus de temps que ce qu’il m’avait semblé sous la douche… Mais mon estomac criant famine ne m’accorda pas le temps de méditer plus et sans plus attendre je m’assis à la table de la cuisine l’invitant à faire de même.

- Reste déjeuner, je te dois au moins bien ça.

Après un petit moment prétexter ne pas vouloir me déranger il finit par m’obéir en me remerciant à plusieurs reprises pour le repas. Mais ses remerciements n’étaient pas utile, je me sentais vraiment redevable envers lui… Il avait effectué un geste que , je le pense, peu de personne aurait prit la peine de faire… Et avec ça, je ne pouvais m’empêcher de bien le considérer….

- Merci encore pour hier soir. Peu de gens aurait fait ça…
- C'est plutôt à moi de vous remercier ... ! Mais je ne veux pas plus vous déranger !
- Tu ne me déranges pas, ça ne doit pas être désagréable de déjeuner avec quelqu’un.

A ces mots, j’entamais une des pâtisseries, lui intimant de manger également. Mon mal de tête commençait à doucement prendre fuite, à mon plus grand plaisir. Heureusement qu’aujourd’hui je ne travaillais pas ! C’était mon jour de repos, que j’utilisais la plupart du temps pour me balader et faire quelques courses ainsi que remettre un peu d’ordre dans mon appartement. Seulement, pour une fois j’étais en compagnie de quelqu’un durant ce jour sans travaille et pas n’importe qui, quelqu’un dont le comportement me plaisait de plus en plus, surtout depuis l’aide qu’il m’avait apporté.
Une fois le déjeuner terminé, le jeune Jae Lo se leva et s’inclina pour me remercier avant de déclarer qu’il partait pour ne pas me déranger plus longtemps. Cependant l’amertume dans ses traits me fit clairement comprendre qu’il n’avait aucunement envie de repartir pour se retrouver seul à la merci de cette ville. Une idée traversa alors mon esprit… Cette après –midi j’aurai bien aimé me balader et faire un peu de shopping, cependant sortir seul rendait la chose peu intéressante...

- JaeLo, ça te dirait de rester avec moi cette après midi et de m’accompagner pour m’aider à me porter mes sacs ? En échange tu pourras passer une nuit de plus ici.




Player 1
 Woo Jae Lo ♥
Player 2
  Kim JaeYoon
© Kim Jae Yoon - Sejong Town




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Woo Jae Lo

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 25/07/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Sam 14 Sep - 22:06













 ❝ Save My Memories ...❞






J'étais à présent dans un gigantesque centre commercial dont j'ignorais jusque là l'existence. Au bout des mes mains pendaient de nombreux sacs, tous contenaient les achats qu'avaient fait Jae Yoon durant l'après midi.
De toutes les tenues qu'il avait essayé, aucune ne me déplaisait. Il s'habillait vraiment de façon chic et remarquable. J'aurai tant aimé pouvoir être comme lui ! M'acheter des vêtements très beaux comme si il s'agissait d'un achat totalement anodin … Cela ne m'était jamais venu à l'esprit, je n'avais jamais envisagé quelque chose de la sorte, mais à y réfléchir, l'idée ne me déplaisait pas. Cependant, il fallait que je me sorte cela de la tête, je n'étais pas du tout comme le brun. Non, moi, j'étais pauvre, je n'avais pas de toit, je ne connaissais rien à la vie, et je ne possédais qu'un skateboard … Oh, et un nom, depuis peu.
La façon dont je m'étais retrouvé ici était plus ou moins étrange … Bien que le serveur m'est proposé cette activité en échange d'une nuit de plus chez lui, ce n'était qu'en partie pour cela que j'avais accepté. En effet, ce n'était pas de refus de passer une nuit de plus dans un endroit chaud et confortable, mais passé toute une après midi avec le jeune homme me réchauffait le cœur. Certes, j'avais l'habitude d'être seul, sans que personne ne fasse attention à moi … Mais pour une fois que quelqu'un m'estimait un minimum, je ne voulais pas le quitter. Sentiment égoïste, je l'avoue, mais sans doute humain.
Ce matin, lorsqu'il s'était éveillé à mes côtés, j'avais appréhendé son comportement. J'avais si peur qu'il me rejette … Mais finalement, il m'avait convié à rester avec lui …

Je me laissais traîner de boutiques en boutiques, observant avec admiration chaque vêtement choisi par celui que j'accompagnais. Je me sentais encore plus minable que je ne l'étais devant toute la classe qu'il dégageait. J'étais vraiment en admiration devant toute sa beauté, ainsi que son sens de la mode.
Malgré le poids des sacs et les gens qui me dévisageaient sur ma tenue plutôt déplorable, j'étais heureux de me balader aux côtés du brun.

Après un certain temps passé avec lui, je commençais peu à peu a oublié les problèmes qui se posaient à moi. En cet instant, l'idée de ne plus avoir d'appartement n'effleurait plus mon esprit. Je ne pensais plus qu'au brun, au bonheur que me procurait sa présence et les quelques conversations qu'il avait avec moi. J'étais vraiment heureux d'être là à parler avec lui et à complimenté chacune de ses tenues, émettant de temps à autre une idée sur comment assortir un habit.
Cependant, au bout d'un moment, mon ventre se mit à gronder. Gêné par ce bruit peu élégant, je me pliais légèrement en deux, posant une main sur mon ventre, lui intimant mentalement de se taire.
Je jetais un regard embarrassé autour de moi, priant pour que celui que j'accompagnais n'ai pas remarqué cela.





Player 1
 Woo Jae Lo ♥
Player 2
  Kim JaeYoon
© Kim Jae Yoon - Sejong Town




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Jae Yoon

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 03/08/2013
Age : 24
Localisation : Au Coffee Prince
Emploi/loisirs : Serveur au Coffee Prince

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Dim 15 Sep - 10:39













 ❝ Save My Memories ...❞





Peu de temps après qu'il ait accepté ma proposition, nous nous trouvions déjà au cœur de Nam-gu visitant de nombreuses boutiques toutes plus luxueuse les une que les autres. Beaucoup de personnes avaient tendance à sous-estimer mes moyens financier... Et pourtant, je n'étais pas extrêmement riche mais mes revenus étaient tout de même important. Mon appartement était depuis peu à moi et de ce fait je n'avais plus aucun loyer à payer, de plus, en tant que plus beau serveur du coffee prince, les pourboires ainsi que mon salaire étaient important !

Nous étions à présent dans le centre commercial de Sejong. J'aimais bien ce lieux qui réunissait en une seul structure de nombreuses boutiques toutes diversifiées, à l'image de la tour Shibuya 109 au Japon.

Présentement dans une boutique de vêtements, j'essayais une énième tenue composée d'un jean noir et d'une chemise en jean bleu. Malgré moi, je ne pouvais m'empêcher de trouver mon reflet dans le miroir magnifique, trop conforté dans l'idée que j'étais beau et que tout m'allait.
Après avoir écouté l'avis de JaeLo sur la tenue, je décidais de l’acheter, prenant par la même occasion, la décision de conclure mes achats pour la journée. De plus, lmon cadet qui remplissait parfaitement son rôle de porteur, croulait déjà sous de multiples sacs.
Étonnement le jeune homme blond était vraiment de bon conseil malgré la proenance de son quartier !
Une fois à la caisse, je réglais l'achat des vêtements avant de me tourner vers JaeLo pour lui donner le sac, cependant celui-ci semblait soudainement mal à l'aise, légèrement courbé, une main sur son estomac...

- Ca va, Jae Lo ?

Cependant pour toute réponse, j'eus le droit à un grognement provenant de son estomac. Aussitôt ses joues aux traits angéliques se tintèrent de rouge montrant sa gêne tandis que les quelques personnes se trouvant à proximité lui jetaient des regard outrés. Quant à moi, ce grognement incontrôlé m’arrachât un sourire.
Bien que je fréquentait les milieux aisés, je ne faisais pas réellement parti de ces gens là qui semblaient choqués d 'une simple démonstration des besoins humains que chacun d'eux ressentaient chaque jour !
Je laissais alors le soin de mon nouveau sac au blond pour ensuite déclarer :

- Oh, je vois, tu as faim. Il fallait me le dire ! Suis moi on va aller manger un morceau !

Sur ces mots, je pris direction d'un petit salon de thé moderne que j'avais remarqué un peu plus tôt, m'assurant que le blond me suivait bien. Avec les fauteuils en faux cuire et l'ambiance plutôt calme, c'était l'idéal pour faire une pause !
Une fois à l’intérieur je choisis une table plus reculée dans le fond qui semblait être tranquille et intimais à l'adolescent qui m'accompagnait de poser les sacs par terre pour ensuite venir prendre place en face de moi.
Malgré le choix d'une table reculée, je pouvais entendre, un peu plus lojn, les jacassements d'un groupe de fille qui discutaient entre-elles tout en gloussant depuis notre arrivée et qui jetaient de temps à autres des regards indiscrets à notre table. Je levais les yeux au ciel et jetais alors un œil au jeune homme en face de moi. C'est vrai que même en grandissant il n'avait rien perdu de sa beauté enfantine. Si ses cheveux un peu trop long pouvaient être coupés de façon à dégager son visage et ses yeux noisettes, il aurait été vraiment parfait...

Je fus sortis de mes pensées par l'arrivée de la serveuse qui nous demandait si nous avions choisi. Je pris alors l'initiative de commander deux milk-shakes aux framboises ainsi qu’un éclair au chocolat, voyant l'expression perdue de mon « invité » face au menu.
Une fois que la jeune femme fut partie, notre commande notée sur son calepin, je reportais mon attention sur l'adolescent.

- Merci pour ton aide JaeLo ! C'était vraiment agréable de passer l'après-midi avec toi ! Comme promis tu pourras rester cette nuit ! Par contre il n'y a as grand chose à manger.




Player 1
 Woo Jae Lo ♥
Player 2
  Kim JaeYoon
© Kim Jae Yoon - Sejong Town




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Woo Jae Lo

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 25/07/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Mar 17 Sep - 19:08













 ❝ Save My Memories ...❞






- Oh, je vois, tu as faim. Il fallait me le dire ! Suis moi on va aller manger un morceau !

La réaction de mon vis à vis m'étonna fortement. Alors que tous les regards étaient braqués sur moi, accompagnés de murmures désagréables, le sien se fit presque doux, compatissant.
Incrédule, je le laissais me guider jusqu'à une boutique de restauration. Nous nous assîmes à une table légèrement reculée des autres, assurant ainsi une certaine tranquillité qui fut rapidement entachée par les gloussements de jeunes filles installées non loin de là.
Cependant, j'étais bien trop étonné pour prendre en compte ce qu'il se passait autour de moi. C'était bien la première fois que quelqu'un avait autant de compassion à mon égard. Pourquoi se montrait-il si gentil avec moi depuis notre rencontre alors que je n'inspirais que honte et impolitesse aux gens qui nous entouraient ? Ils savaient parfaitement bien faire comprendre dans leurs messes basses que je n'avais pas ma place en ces lieux … Pourtant, à chaque fois, Jae Yoon m'avait défendu ! Pour une raison qui m'échappait, il était différend d'eux.
Je me surpris à le dévisager tandis qu'il examinait le menu. J'avais l'impression d'avoir devant moi une personne spéciale. Avant lui, personne ne m'était jamais venu en aide. On m'avait toujours regardé de haut, et encore, si on daignait poser ses yeux sur une personne aussi insignifiante que moi. Au sein de Dong-gu, les seuls fois l'on m'avait abordé, ce fut pour me prendre le peu d'argent que je possédais, et si je n'en avais pas, on me passait à tabac …
Tout à coup, une serveuse apparue, me sortant ainsi de mes pensés. Afin que mon vis à vis ne remarque pas l'attention que je lui portais, je collais mon nez à la carte, faisant semblant de la lire. Quoi que, je ne faisais pas vraiment semblant, mais je ne comprenais pas la signification des noms inscrits dessus.
J'entendis alors le brun commander deux milk shake à la framboise, ainsi qu'un éclair au chocolat.
Lorsque l'employée repartie, je sortais mon visage de derrière le menu et regardais timidement celui qui me faisait face.

- Merci pour ton aide JaeLo ! C'était vraiment agréable de passer l'après-midi avec toi ! Comme promis tu pourras rester cette nuit ! Par contre il n'y a as grand chose à manger.

- C'est moi qui vous remercie ! Je me suis beaucoup amusé avec vous ! M... Merci ! Je ne veux pas vous déranger .. ! Si vous voulez, je peux cuisiner pour vous !

Je m'inclinais légèrement en souriant, touché par ses paroles. Avant que nous ne pûmes en dire plus, la serveuse apporta la commande qu'elle déposa soigneusement sur la table. Sans plus attendre, le brun me tendit une boisson rose velouté ainsi que l'éclair au chocolat, me faisant ainsi comprendre qu'il les avait commandé pour moi.
Je le remerciais sans plus attendre et inclinais la tête avant de m'emparer de mon en cas. Je n'avais jamais mangé autant en deux jours qu'à cet instant ! D’habitude, je devais économiser ma boite de nouille ou de conserve jusqu'à la fin de la semaine.
Le reste de l'après midi passa rapidement. Après une ou deux boutiques de plus, Jae Yoon décida de rentrer à l'appartement, apparemment épuisé par cette journée de shopping.
A peine fus-je entré dans sa demeure que je me proposais déjà de faire la cuisine. Cet art m'avait toujours intrigué. J'avais lu de nombreuses recettes dans les vieux magazines qui traînaient dans les appartement vide de ma résidence, et maintes fois imaginé comment les mettre en pratique.  Je pus d'ailleurs rarement cuisinier quelques légumes trouvé sur un marché dévasté par un gang, et sans me vanter, mes plats n'étaient pas mauvais …
Après avoir suivi les quelques indications que le brun m'avait fourni sur l'emplacement des ustensiles, je me saisis des ingrédients et suivais une recette de mémoire.
Avec un grande attention, j'éminçais les légumes, puis mis l'eau à bouillir afin de les y plonger. Lorsque je les jugeais prêts, je retirais les végétaux du liquide bouillant et m'employais à les broyer fortement, jusqu'à réalisé une sorte de grosse bouillie à laquelle j'ajoutais quelques gouttes de lait pour donner une soupe.
Je déversais ensuite le tout dans une assiette ronde et laissais ce qu'il restait dans la casserole avant de mener le repas au maître de maison qui était attablé, lisant calmement un livre en attendant.
Je restais droit comme un I à côté de la table, priant pour que le plat lui convienne. C'était bien la première fois que je cuisinais pour quelqu'un, j'y avais toute mon attention, j'espérais sincèrement que cela soit réussi.
Cependant, avant de porter la cuillère débordant de soupe à ses lèvres pulpeuses, mon vis à vis m'intima de manger à ses côtés. Légèrement étonné mais tout de même heureux de partager un repas avec lui, je m'exécutais sans plus attendre et ramenais une seconde assiette de soupe, pour finalement venir m'asseoir en face de lui, un sourire rayonnant étirant mon visage. Bien entendu, j'attendis qu'il débute le dîner avant de l'imiter, impressionner par le goût de ma création.
Une douce chaleur s'écoulait dans ma gorge tandis que le goût des légumes faisait frémir mes papilles.  
Tout à coup, la voix suave de celui qui me faisait face retentit.

- Mh... Je me disais que tu pourrais peut être rester un peu plus si tu t'occupes de faire à manger ou de faire le ménage. Avec mon travail je n'ai pas le temps de faire tout ça....

Il parlait d'un air détaché, légèrement pensif, néanmoins, je percevais avec une certaine clairvoyance ses paroles. Je n'en revenais pas. Je buvais ces paroles que je n'avais jamais espéré imaginer.
Malgré ma surprise apparente, je me levais immédiatement et m'inclinais le plus bas possible, trop heureux de recevoir cette "aide" de sa part.

- V... Vraiment ? Je vous remercie infiniment ! Je ferai de mon mieux pour ne pas vous décevoir, c'est promis ! Je me ferai petit pour ne pas vous déranger ! Merci beaucoup ! ...

Je ne savais plus que dire. Une sensation nouvelle se répandait en moi, comme un agréable soulagement. Le ménage et la cuisine était si peu comparé au service qu'il me rendait ... De plus, je ne serais plus seul, et cela valait bien tout l'or du monde à mes yeux.





Player 1
 Woo Jae Lo ♥
Player 2
  Kim JaeYoon
© Kim Jae Yoon - Sejong Town




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Jae Yoon

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 03/08/2013
Age : 24
Localisation : Au Coffee Prince
Emploi/loisirs : Serveur au Coffee Prince

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Dim 22 Sep - 7:09













 ❝ Save My Memories ...❞





Une fois arrivé à mon appartement je lui indiquais ou se trouvait les ustensiles de cuisine dont il pourrait avoir besoin avant de quitter la pièce pour me rendre dans ma salle de bain.
Une fois à l‘intérieur, je me dévêtis rapidement avant de me glisser dans la cabine de douche.
L’eau chaude se déversant sur mon corps me fit un bien fou, détendant mes muscles fatigués. Mais malgré le bien être procuré par cette sensation, je terminais rapidement de me laver pour ensuite retourner auprès de mon hôte vêtu d’un slim blanc et d’un sweet confortable, noir.

Je fus surpris de sentir une délicieuse odeur embaumer l’air en sortant de la pièce d’eau. Je me demandais ce qu’il pouvait bien cuisiner pour que ça sente aussi bon ! A vrai dire, j’avais beau travailler un salon de thé avec une qualité culinaire hors du commun, je ne me nourrissais pourtant pas de plat élaboré, privilégiant les plats pré-préparé. A vrai dire je n’avais pas vraiment le temps, ni l’envie de me faire la cuisine, encore fallait t-il que j’ai le temps de manger…

Arrivé dans la cuisine, il était encore entrain de s’affairer autours du plan de travail. L’odeur s’échappant commençait vraiment à m’ouvrir l’appétit ! Pour patienter, je pris place à la petite table et  saisis un magasine qui trainait non loin et commençait à lire.  
Quelques minutes plus tard, JaeLo déposa une assiette remplie de soupe fumante devant moi. L’odeur qui s’échappait du plat était vraiment alléchante pour une simple soupe. Je levais alors les yeux vers le plus jeune pour le remercier et, voyant qu’il restait planté la sans rien dire, je lui intimais de venir prendre place à mes côtés. Pour une fois que j’avais de la compagnie, je n’allais tout de même pas manger seul !
Une fois qu’il eu prit place en face de moi, je m’attaquais à mon plat. Comme j’avais tendance à privilégier les plats contenant peu de matière grasse, une simple soupe me convenait parfaitement ! Cependant celle-ci n’était vraiment pas mauvaise ! Le gout des légumes était très présent et le liquide n’était ni trop inconsistant ni trop épais. C’était vraiment bon !

J’avais oublié que les plats fait maisons étaient si agréable…  Mon cadet avait vraiment un don pour l‘art culinaire en plus d’être quelqu’un d’attachant. En y repensant, c’est vrai que passer la journée en sa compagnie m’avait vraiment plu !  Pour une fois que j’apprécier la présence  de quelqu’un… Mais comme je ne cessais de me le répéter, il était différent, et c’est ça qui lui procurait tout ce charme à mes yeux.

C’est alors qu’une idée aussi irréfléchie que soudaine me traversa l’esprit. Comme, avec mon travail, je n’avais le temps de rien, pourquoi ne pas lui proposer de rester un peu  en échange de quoi il effectuerait pour moi le travail dont je n’avais pas le temps de me préoccuper comme le ménage ou la cuisine. Mon idée me semblait tout simplement bonne, si bien que je l’exposais sans plus méditer. Après tout, c’était bien mon genre d’agir sans réfléchir, comme lorsque j’avais quitté le domicile familial. Mais après tout, tous mes choix m’avaient mené sur une route dont j’étais plutôt fier.

- Mh... Je me disais que tu pourrais peut être rester un peu plus si tu t'occupes de faire à manger ou de faire le ménage. Avec mon travail je n'ai pas le temps de faire tout ça....

Le plus jeune leva vers moi des yeux exprimant toute sa surprise avant de se lever précipitamment, faisant au passage bouger la table, pour s’incliner le plus bas possible.

- V... Vraiment ? Je vous remercie infiniment ! Je ferai de mon mieux pour ne pas vous décevoir, c'est promis ! Je me ferai petit pour ne pas vous déranger ! Merci beaucoup ! ...

- Je compte sur roi alors ! un sourire étira mes lèvres a  ces mots.

Je lui intimais alors de s’asseoir et reprenais la consommation de mon plat tandis qu’il me remerciait plusieurs fois avant de reporter son attention sur la nourriture.
Une fois mon assiette terminée je reportais à nouveau mon attention sur lui et déclarais :

- Bon du coup tu vas dormir sur le canapé. Les couvertures n’ont pas bougées, mais avant va prendre une douche. Et fait attention !

J’accompagnais mes mots d’un sourire pour ne pas paraître trop sévère. Il me remercia alors pour la énième fois tandis que je prenais l’initiative de lui montrer la salle de bain.

- Je vais te cherche ce qu’il te faut, je reviens.

Je repartis ensuite en direction de ma chambre et sélectionnais un jogging et un haut trop large. J’avais vraiment hâte de voir comment allait se dérouler cette nouvelle et soudaine cohabitation…




Player 1
 Woo Jae Lo ♥
Player 2
  Kim JaeYoon
© Kim Jae Yoon - Sejong Town




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Woo Jae Lo

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 25/07/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   Dim 22 Sep - 10:21

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Save my memories {Kim Jae Yoon}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Save my memories {Kim Jae Yoon}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» Lena& Carmelia ♦ save me ~
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» The Best Memories With Memories
» [Mécanisme] Système de fichiers save et MAJ du jeu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sejong Town :: Everything is alright ? So let's go ! ~ :: Gwangsan-gu :: Le Coffee Prince-
Sauter vers: