Partagez | 
 

 The Charming Boy : Kim Jae Yoon

Aller en bas 
AuteurMessage
Kim Jae Yoon

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 03/08/2013
Age : 24
Localisation : Au Coffee Prince
Emploi/loisirs : Serveur au Coffee Prince

MessageSujet: The Charming Boy : Kim Jae Yoon   Dim 4 Aoû - 21:00




Kim Jae Yoon




PRÉNOM(S) NOM ; Kim Jae Yoon
ÂGE : 20 ans
DATE & LIEU DE NAISSANCE : 19/04/93 à Sejong
STATUT : Salarié
Métier : Serveur au Coffee Prince
REVENUS : Aisé
INVENTÉ/PRÉDÉFINI/SCÉNARIO : Inventé



Le Caractère



Insensible… C’est sûrement le mot qui me qualifie le mieux. Egoïste aussi, peut être ? Enfin ce doit être ce que disent les personnes me connaissant pour le peu pouvant prétendent à me connaitre. Mais leurs avis m’importent peu. Comme on dit « Dans un monde égoïste, seul les égoïste réussisse. ». Je ne sais plus ou j’ai entendu cette phrase, mais j’ai vite pu découvrir à quel point elle est véridique.

Faux ? Bien sur. Je joue toujours de tout mon charme et de toute ma politesse devant une personne dont je veux obtenir quelque chose, et pourtant je ne pense pas une miette de mes paroles.
Jugez-moi si il vous plait, vos avis, je m’en contre-fiche. La vie me réussis parfaitement ainsi, alors pourquoi devrais je changer quelque chose pour des gens qui ne m’importe rien ?
Seul ma petite personne et son confort me préoccupe. Et n’ai-je pas raison ? Ce préoccuper des autres n’ai qu’un encombrement nuisant à mon bonheur personel.
Cependant, ce n’est pas parce que je pense uniquement à moi que je suis quelqu’un de flemmard ou autre. Quand je veux quelque chose, je l’ai. Peu importe les sacrifices.

Travailleur ? En effet. Mon travail est avant tout ma première préoccupation ! C’est l’activité que j’affectionne par-dessus tout. Et pour cause, grâce à lui je vis plutôt bien, surtout lorsque j’utilise mon côté charmeur. Je suis beau, poli et charismatique alors les pourboires sont souvent important.

Solitaire ? Oui. Pourquoi s’encombrer de poids en se préoccupant des autres ? J’y arrive mieux seul. Je me méfie des personnes qui prétendent donner ou offrir quelque chose. Personne ne donne quelque chose sans en attendre une autre en retour, n’est ce pas ? Moi je n’ai besoin d’aucune aide, alors je n’ai besoin de personne.




L'Histoire


J’ai grandi dans un petit pavillon entre Nam-gu et Dong-gu, le quartier pauvre en l’occurrence. Cependant à l’époque son état n’était pas aussi dégradé et incurable que aujourd’hui. Ma mère avait opté pour ce quartier enfin d’obtenir une maison avec un petit jardin à peu chère. Je me souviens qu’elle était assez connue dans le quartier, de ce fait nous n’avions pas de problème. De plus celle-ci savait toujours s’y prendre afin d’obtenir ce qu’elle voulait. C’était une femme vraiment charmante, même la quarantaine passé. Il est évident que je tiens tout d’elle. De toute manière je n’ai jamais connu mon géniteur et je n’ai jamais cherché à le connaitre. Ma mère ne m’en a jamais parlé, ce qui signifie qu’elle n’avait tout simplement pas besoin de celui-ci. Alors pourquoi s’intéresser à lui si nous n'avions rien à en tirer ?
Certes dans notre quartier, la drogue et les règlements de compte étaient déjà d’actualité ici, mais nous n’avions rien avoir dans ces histoires dignes des faits divers de journaux minable.

Quand j’étais petit, aussi loin que je m’en souvienne, toutes les femmes s’émerveillaient devant ma beauté déjà flagrante. « Qu’il est adorable cet enfant ! », « Ce sera un beau jeune homme ! »… Il me suffisait de laisser apparaître un petit sourire sur mes lèvres pulpeuses ou encore de gonfler légèrement les joues pour que tout le monde s’exclame de plus bel !

Un jour, je suis entré dans la petite confiserie du coin afin de regarder toutes les sucreries exposées. Cependant je n’avais pas d’argent pour m’en acheter car ma mère était vraiment sévère sur mon éducation, elle m’a d’ailleurs appris tout ce qui fait de moi ce que je suis aujourd’hui !
Comme toutes les autres, la dame à la caisse s’est tout de suite exclamée sur ma beauté et s’est empressé de me demander ce que je voulais. Une idée ma alors traversé l’esprit. J’ai fixé l’étalage de sucrerie et j’ai pris un air triste avant de dire que j’avais très envie de gâteaux au chocolat mais que je ne pouvais en avoir.
Cinq minutes plus tard je sortais de l’épicerie, le paquet de gâteaux à la main, la caissière m’ayant chuchoté de garder le secret. J’ai alors compris quelque chose, j’avais tous les atouts pour charmer les gens et obtenir ce que je souhaitais.  

J’ai alors renouvelé l’expérience plusieurs fois sur des cas différents et à chaque fois ça marchait ! Toutes les voisines étaient à mes pieds ! Seul le petit garçon habitant dans le pavillon d’à côté me faisait de l’ombre car, lui aussi, tout le monde le trouvait mignon. Mais j’avais vite fait de le remettre à sa place car lui aussi était sous mon charme.

Vers mes 18 ans, je me suis disputé avec  ma mère. Celle-ci imaginais de grande étude pour son fils et me voyais déjà sur les bancs de Shinwa College étudiant pour devenir avocat ou procureur. Malheureusement je ne l’entendais pas de cette oreille, alors je suis partit. Je suis allé jusqu’à Gwangsan-gu, le quartier des affaires, avec uniquement un sac contenant mes affaires, à la recherche d’un travail. Avec la volonté nécessaire j’ai vite trouvé un job de plongeur au Coffee Prince. Mais je n’entendais pas rester à ce poste minable à abîmer mes jolies mains trop longtemps !

Un jour j’ai du faire un remplacement provisoire au bar, le temps que le patron aille régler une affaire. Quand celui-ci est revenu, il a trouvé quatre jeunes femmes groupées autour du comptoir entrain de me poser mile et une question.
Il ne m’a pas fallut longtemps avant de devenir le serveur le plus demandé et le plus populaire du Coffee Prince, mais également le mieux payé ! Même si mon salaire n’était pas celui d‘un avocat, les nombreux pourboires qui l’accompagnaient me permettait de vivre très confortablement !
Je me suis trouvé un petit appartement dans Nam-gu et une fois correctement installé, j’ai repris contact avec ma mère. Quand elle a appris la situation elle ne m’en a pas voulu d’être partit, trop fière de comment j’avais réussis à m’en sortir. Maintenant elle prend plaisir à raconter à quel point son fils est doué à ses amies. De mon côté je la laisse faire et me concentre sur mon travail qui m’est fort agréable !


Derrière l'écran
PRÉNOM/SURNOM : Ebi
AGE : 18 ans
FRÉQUENCE DE CONNEXION :Régulière !
NIVEAU DE RPG : Au moins une page et demi word.
COMMENT AS TU CONNU LE FORUM ? : Je suis sa créatrice. o/
TON AVIS SUR LE FORUM : Génial ! *se jette des fleurs*
LES CODES : It's Alright !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
The Charming Boy : Kim Jae Yoon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lee Yoon Hyung
» T'as pas un Kleenex(c) ou deux ? ou 8 ? T_T [Sung Yoon]
» Arabella •• Charming and unusual
» We are charming dolls [part.2] - Featuring Estrella ♥ [Terminé]
» Conversation entre Dorian & Na Yoon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sejong Town :: ✞ The Beginning ! ✞ :: Fiche d'inscription :: Inscriptions validées-
Sauter vers: