Partagez | 
 

 My friend, my love...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kwon Leon

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 02/09/2013

MessageSujet: My friend, my love...   Jeu 5 Sep - 19:03





Ma semaine avait été chargée, j'étais fatigué, mais j'avais proposé à Seung d'aller au cinéma ce soir alors pas le temps de dormir.
Il ne le savait pas encore mais j'allais lui offrir une grosse surprise, j'espérais juste qu'il allait accepter... 
Je regarde l'heure sur l'horloge et constate qu'il ne me reste qu'une heure pour m'habiller et aller le chercher car je ne voulais pas qu'il traîne seul.
Savant déjà comment j'allais être, je ne m'y pas longtemps avant de trouver les bonnes affaires dans mon placard. Me regardant dans le miroir, je me coiffai, pris une grande inspiration et sortis enfin. Écouteur dans les oreilles, la démarche assurée me sentant à l'aise dans mes habits je voyais les regards sur moi ce qui me fis sourire. 
Arrivée enfin devant sa porte dans un quartier plutôt riche, je toqua pour qu'il m'ouvre. 

-Bonsoir toi!

Je lui fis un bisou sur la joue et entrai chez lui. M'installant sur le canapé je ne put que le détailler. 
Comme d'habitude il était beau, bien habiller... Je dégluti tout en le regardant me demandants si finalement on allait vraiment y aller car j'avais... Hmm des idées perverses? Il ne fallait pas que je reste seul chez lui sinon je ne savais pas si j'allais me retenir de l'embrasser. 
Une sonnerie de portable me sort de mes pensées et c'était mon portable. Je grogne avant de répondre à l'appel juste en disants " Hey lady je sais pas comment tu as eu mon numéro mais un conseil ne me rappelle pas."
Comme ça c'était clair, je n'avais pas envie qu'elle me dérange. Je ne savais pas comment elle avait eu mon numéro, surement par un de ces copains qui était mon ami mais je n'aimais vraiment pas ça.

-Tu es prêt? Au fait je te paye le ciné!




Je savais qu'il n'avait pas beaucoup d'argent et cela me faisait plaisir.




Habit au moment du rp:
 


Dernière édition par Kwon Leon le Sam 7 Sep - 0:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Seung Yun

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 02/08/2013
Localisation : quelque part

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Jeu 5 Sep - 20:58



Je regardais l'horloge, plus qu'une heure avant l'arrivé de Leon. Je décide de ranger mes pinceaux, la toile et remplacer le tapis par un autre neuf et identique au cas ou je ferais tomber de la peinture acrylique dessus. J'ouvre mon armoire et choisis des vêtements assez larges et qui recouvres la totalités de mon corps mutilé. Je me met à trembler en repensant à ces mauvais souvenir. Je soupir et me prépare avant de patienter dans le salon.

Je me souvient quand Leon m'a proposé d'aller au ciné. j'étais devant la rive entrain de peindre et je le vois arriver derrière moi et me prendre dans ses bras. D'habitude j'hurlais et partais en courant, mais en usant de toute volonté et en réussissant à renouer des liens, ma phobie des contacts a disparut. En réfléchissant bien Leon est très tactile avec moi,...des fois je me demande si il a pas des idées perverses derrière la tête.

Je sursaute en entendant quelqu'un toquer à la porte. J'ouvre doucement pour voir qu'il s'agit de Leon. Je détail son look bad boy et je remercie mon père adoptif de ne pas etre à la maison. Je l'imagine très bien éjecter Leon dehors comme une vulgaire chaussette et heureusement que le majordome est en vacance, ca l'empêchera de dire à mon père adoptif les fréquentations que j'ai...J'ouvre la porte en grand et le laisse entrer.

-Bonsoir toi!

Il dépose un baiser sur ma joue avant d'entrer et de s'installer sur le canapé. Ces gestes me gênaient énormément. je retire ce que j'ai dit, il est beaucoup trop tactile avec moi. J'ai légèrement (voir très) peur pour la suite. Son portable se met à sonner, je l'entend grogner, décrocher et dire:

-Hey lady je sais pas comment tu as eu mon numéro mais un conseil ne me rappelle pas.

Lady? c'était une femme qu'il l'appelait? comment elle le connait? et comment elle a eu son numéro? Leon me sort de mes pensées

-Tu es prêt? Au fait je te paye le ciné!

J'hoche la tête et nous sortons de chez moi. on se connait que depuis quelques jours mais je sais qu'il est têtu, il refusera que je paye mon ticket. Nous marchions dans les rues de Sejong et à son habitude il vient se coller à moi en me prenant la main ou en passant son bras autour de mes épaules. Je suis presque sur que je suis entrain de rougir comme une lycéenne.Nous arrivons enfin devant le cinéma. Je regarde timidement Leon avant de lui dire:

-on va voir quoi comme film?


habit au moment du rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Leon

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 02/09/2013

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Ven 6 Sep - 13:19

On se connaissait depuis peu mais bizarrement je me sentais déjà bien avec lui. Il m'intriguait et j'avais envie dans savoir plus de me rapprocher de lui... Mais je ne pouvais pas, imaginez qu'il apprenne ce que je suis, ce que je fais... Il ne voudrait plus me voir et pire que ça il me verrait comme un monstre... Enfin je ne peux pas être trop proche de lui car cela le mettrait en danger... Je suis donc condamné à être seul? Je suis pourri, seul je n'ai personne... Je le sais, bien que je connaisse du monde, c'est comme une mauvaise blague, n'est-ce pas?
Contrairement à mon coeur ce soir est une belle soirée. Pas de pluie, pas d'orage... Mais au final rien n'est éternelle et tout ça finira par changer, je souhaite, je le veux, j'en ai besoin...

Nous arrivons vite devant le cinéma et je sors de mes pensées en regardant les hommes et les femmes qui nous regardaient. Il est vrai que nous sommes plutôt bien ce soir... Peut-être aussi qu'ils nous regardent pas parce qu'ils nous trouvent uniquement beau et bien habillé mais je pense que mon bras autour de lui doit les intriguer. 

Il me demande ce que nous allons voir comme film mais je ne savais pas trop, entre un film d'horreur mais ma carrière me fait déjà voir beaucoup de choses horribles alors passons, un film d'amour mais je n'ai personne alors cela me le ferait rappelé bien qu'il est là et un film d'action, comique... On avait le choix! Je lui indique donc le film que je voulais voir, il hoche la tête pour me dire qu'il est d'accord et je le laisse quelques secondes pour prendre les tickets et des trucs à grignoté. Une fois revenu je lui adresse un sourire et le prends par le bras. 

On s'installe dans la salle et mon coeur commence à s'emballer. Ce soir j'ai quelque chose à lui dire et je commence à stresser.... Je souffle un bon coup et me décide à lui parler pendant que la pub passe. J'ai peur je stresse bien que je sois habitué à pire mais... Les relations ce n'est pas ce que je connais le plus. Je prends son visage entre les mains et bien que l'on soit dans le noir des gens peuvent nous regarder, mais je m'en fiche... Ma tête se penche doucement sur lui pour lui chuchoter à l'oreille.

-Je t'ai offert quelque chose... Tu penseras à moi quand tu la mettras...

C'était une bague en argent que j'avais glissé dans une de ses poches d'une grande valeur sentimental pour moi. Je l'avais depuis tout petit et elle venait de France. C'était bien la première fois que j'offrais un cadeau comme ça depuis si longtemps... Je crois que je commençais à être amoureux. Je glissai ma main dans la sienne et me retournai ensuite devant l'écran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Seung Yun

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 02/08/2013
Localisation : quelque part

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Ven 6 Sep - 14:34

Je regardais autour de moi tandis que Leon était partit payer les tickets. Je regarde l'entrée du cinéma et aperçois quatre hommes en noir me regarder. Je les reconnais, depuis que j'ai rencontré Leon je vois souvent ces hommes me suivre de loin. Qui sont-ils? que me veulent-ils? Ont-ils un rapport avec Leon? Je chasse ces idée de mon esprit quand je le vois revenir. Il me souri et me prend le bras. Je lui rend son sourire et le suit jusqu'à la salle, oubliant ces hommes qui nous suivaient.

Nous étions installés au fond de la salle, observant les personnes entrés. La salle se remplit doucement. Je regardais patiemment les pubs quand Leon prend ma tête entre ses mains. Je rougi de plus en plus quand je vois son visage proche du mien. Il me chuchote:

-Je t'ai offert quelque chose... Tu penseras à moi quand tu la mettras...

Il me prit la main avant de se retourner vers l'écran. Je fouille mes poches et tombe sur une bague en argent. Pourquoi me donnait-il un objet de grande valeur comme celui-ci? Je le regarde un instant, nous étions dans le noir mais je voyais rougir. Je souri avant d'accrocher la bague à ma chaîne en argent et de reporter mon attention sur l'écran.

Au bout de deux heures nous sortons du cinéma, le film était bien, mais très vulgaire par moment. depuis le début du film, Leon n'avait pas laché ma main. je souri, lui serre la main et m'approche timidement de lui en baissant la tête

-Merci, pour le film et pour la bague

Je rougi légèrement et dépose un baiser sur sa joue. Derrière lui je vois encore ces hommes qui nous regarde. J'essaie de cacher ma peur en souriant et propose à Leon de rentrer. Sur le chemin du retour, je vois que ces hommes nous suit toujours. je ne sais ce qu'ils nous veulent mais je m’inquiète énormément. La sonnerie de mon portable me fais sursauter violemment, faisant rire Leon. Je boude un peu et vois que c'est un message de mon père adoptif disant qu'il est parti rapidement à Seoul pour un voyage d'affaire et qu'il revient dans une semaine seulement. Cela ne m'enchantais pas de rester une semaine tout seul, surtout avec ces hommes qui nous suivent.Arrivés devant chez moi je prends le bras de Leon et lui dit:

-M-mon père et adoptif et notre majordome sont absent pour un long moment et je déteste rester seul chez moi...v-vous pouvez rester pour la nuit?

J'espère de tout mon coeur qu'il acceptera
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Leon

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 02/09/2013

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Ven 6 Sep - 15:04

J'étais content qu'il ait aimé le film et la bague. Sur le chemin du retour j'avais remarqué que des hommes nous suivaient, et je me doutais pourquoi...
Ne pouvais-je pas être tranquille un seul instant? Encore le travail... Mais là ils allaient trop loin, n'étais pas seul merdé! Ils savaient que je n'aimais pas ça... 
Je fais comme si je ne les avais pas vues et parle et rigole avec lui jusqu'à être arrivé à son domicile.

-M-mon père et adoptif et notre majordome sont absent pour un long moment et je déteste rester seul chez moi...v-vous pouvez rester pour la nuit?


Je devais d'abord leurs parlés, savoir ce qu'ils veulent sinon ils allaient par nous laisser, non et je ne voulais pas qu'ils le touchent. Alors je prétextai de vouloir d'abord fumer une cigarette et qu'ensuite je le rejoindrais. Il savait que je fumais de temps en temps alors il n'eut aucun mal à me croire mais il ne voulait pas me laisser seul... Il me parla vite fait de ces hommes et dans ces yeux je voyais de la peur.



-Je vais m'occuper d'eux... Tant fait pas dans mon métier s'est courant le danger, reste chez toi quoi qu'il arrive.


Car je savais que cela pouvait mal tournée. Il rentra chez lui et je m'approchai de ces hommes. On parla "boulot" et qu'ils avaient une mission pour moi. Un des hommes resta alors que les autres partirent. C'était le chef, on commençait à s'engueuler car je ne voulais pas qu'ils approchent Seung. Il me plaque au mur, me donne un coup au ventre et tente de me tripoter mais je le repousse violemment. Ma colère monte et je lui hurle que s'il refait ça, s'ils touchent à lui que j'allais ruiner leurs vies dont je me vengerais. Ils connaissent tous ma réputation, quand je le dis, je le fais. 
J'attends qu'il s'éloigne et rentre chez Seung. Il me regarde, me détail avec des larmes aux yeux.


-Pardon je... Ils sont partis... N'est plus peur.


J'ai mal au ventre, je me sens mal et je suis à la limite de tomber, mais je ne dis rien pour ne pas l'inquiéter encore plus.


Dernière édition par Kwon Leon le Sam 7 Sep - 0:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Seung Yun

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 02/08/2013
Localisation : quelque part

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Ven 6 Sep - 17:19

Il voulait fumer une cigarette avant d'entrer, je ne suis pas contre mais je refusais qu'ils reste seul, surtout avec ces hommes qui nous suivent. Je lui parle donc d'eux, ayant peur de ce qui va se passer

-Je vais m'occuper d'eux... Tant fait pas dans mon métier s'est courant le danger, reste chez toi quoi qu'il arrive.

Je voulais protester mais il ne me laissait pas le choix. Je soupire et rentre chez moi, préparant rapidement une trousse de secours. J'entre dans ma chambre pour changer de vêtement et prends un jogging large et un sweat deux fois trop grand pour moi, j'aime bien porter des vêtement large. Je retourne dans le salon et vois par la fenêtre trois des quatre hommes s'en aller. Je fus soulagé jusqu'à ce que je les vois s'arrêter devant chez moi. Je les vois discuter, l'un d'eux aborde un sourire pervers. Je paniquais, et si jamais ils décidaient de venir? Heureusement ils décident de s'en aller en voyant le quatrième homme arrivé. Je me laisse tomber au sol et commence à pleurer quand j'entend la porte s'ouvrir. Je me lève et vois Leon entré

-Pardon je... Ils sont partis... N'ai plus peur

Je l'emmène vers le canapé et regarde si il n'as pas de blessures. Je vois qu'il a l'air mal en point. Je lui donne un verre et un cachet avant de me lever et d'aller dans la cuisine

-Je vais préparer quelque chose, prenez ca, j'ai l'impression que vous allez mal.

Je vais dans la cuisine et vois Yuki et caramel, mes deux chatons courir vers vois et se frotter a mes jambes je les caresse avant de les voir courir vers Leon et lui sauter dessus. Je souri, attendri par la scène et commence à préparer les nouilles. Je souri en l'entendant s'amuser avec les chatons. Je revient dans le salon avec les deux grand bols et les poses sur la table basse. Je m'assoit à côté de lui et lui tend un bol.

-v-vous saviez pourquoi ils nous suivaient? vous les connaissez? et que vouliez vous dire par "dans mon métier s'est courant le danger"?

Je n'étais pas curieux de nature, mais ce qui venait de passer à éveiller une multitude de question dans ma tête
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Leon

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 02/09/2013

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Ven 6 Sep - 21:38

Assis sur le canapé, je regarde autour de moi après avoir pris un médicament qu'il me donna. À un moment il me laisse seul pour aller dans la cuisine. Je ne reste pas bien longtemps seul puisque deux chatons me rejoignent et je tombe vite sous leurs charmes. Je joue avec eux pendant un petit moment oubliant presque où j'étais.
Il revient avec deux bols de nouilles qu'il pose et s'assoit près de moi. Il me demande si je savais pourquoi ils nous suivaient, si je l'ai connaissaient etc.
Que pouvais-je bien lui répondre ? La vérité ? Non impossible il me repousserait ! Je réfléchis quelques instants me demandant se que j'allais lui dire.

-Ils me suivaient à cause de mon travail... C'était à cause de mon boulot, ne t'inquiète pas ils ne te suivront plus...

Je le prends dans mes bras et mon souffle s'écrase sur son coup. Je me sens si bien que j'éternise l'étreinte ne faisant plus attention à mon ventre qui crie famine. D'une toute petite voix je lui dis

-je me sens tellement bien avec toi... me laisse pas Seung, jamais...

J'avais peur qu'il me repousse, qu'il me laisse comme tant d'autres avaient fait. J'avais en vérité peur d'être seul bien que je savais que mon boulot ne me permettait pas d'être avec quelqu'un bien longtemps. 
Je lui fis un bisou sur la joue me concentrant pour manger. Ma vue se brouille et ma tête tourne. Il avait du frappé plus fort que ce que je pensais mais comme d'habitude je garderais cela pour moi comme toujours. Me sentant de plus en plus mal, je laisse le bol sur la table basse et m'étale sur le canapé. J'avais chaud et avais du mal à me concentrer et cela n'était pas bon. Pour ma vie, je ne devais jamais baisser ma garde, alors je ne pouvais pas me permettre d'être dans cet état-là, pour moi comme pour lui.

Ma vie était remplie d'actions et de tristesse. Toujours être sur sa garde, toujours resté seul, c'était très dur et des fois j'avais envie de baisser les bras. Mais quand je le regardais, je me disais que j'avais envie au moins de vivre un petit truc avec lui... 
J'étais presque étonné d'être attiré par un homme, mais cela ne me faisait nullement peur. Dans un état qui je dirais est pitoyable pour moi, je lui dis d'une toute petite voix.

-Si je t'ai donné cette bague c'est qu'il y a une raison, pour moi cela veut dire que tu es à moi.

Moi quand j'avais un truc à dire je le disais, je n'avais nullement envie que quelqu'un me le pique et maintenant il le savait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Seung Yun

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 02/08/2013
Localisation : quelque part

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Ven 6 Sep - 22:23

-Ils me suivaient à cause de mon travail... C'était à cause de mon boulot, ne t'inquiète pas ils ne te suivront plus...

Je voulais en savoir plus, de quel boulot il parlait. J'allais lui poser d'autres question quand il me prend dans ses bras. Je n'osais, plus parler, ni bouger, je sentais juste son souffle dans mon cou. Je rougi, ne sachant pas quoi faire. J'entend son ventre grogner, me faisant sourire légèrement.

-je me sens tellement bien avec toi... me laisse pas Seung, jamais...

Je le serre timidement dans mes bras, un exploit pour moi. Sa voix était faible, presque fragile, lui qui d'habitude est très confiant. Cela me faisait de la peine de le voir dans cette état. Il dépose un baiser sur ma joue avant de prendre son bol. Nous mangeons dans un long silence, très gênant pour moi. Je le vois poser son bol et s'allonger sur le canapé. Il avait l'air mal en point et transpirait. Je passe timidement ma main sur son front pour constater qu'il est brûlant. il y a à peine quinze minute il était en forme et là je le retrouve complètement faible avec une poussé de fièvre.

-Si je t'ai donné cette bague c'est qu'il y a une raison, pour moi cela veut dire que tu es à moi.

Je rougi et le regarde, je voyais de la sincérité dans ses yeux. Je lui caresse doucement la joue avant de déposé un baisé sur son front.

-ne bougez pas je revient

je me dirige dans la salle de bain pour prendre un gant de toilette humide et des médicaments contre la fievre. En retournant dans le salon, je ne pouvais m'empêcher de sourire en voyant les chatons en boule sur le ventre de Leon. Je dépose le gant sur son front et lui met une couverture pour pas qu'il attrape froid. Je m'en vais fermé toute les portes et fenêtre ainsi que les volets avant de rejoindre Leon dans le salon.

-Ne vous en faites pas je suis là.

Je lui caresse doucement la joue jusqu'à ce qu'il s'endorme. je décide de dormir sur un fauteuil près de lui, pour veillé sur lui.Le réveille fut un peu difficile pour moi, dormir sur un fauteuil donne des courbatures. Je jette un coup d'oeil à Leon qui dort toujours. je pose ma main sur son front, pas grand soulagement, la température a baissé. Je le regarde dormir tout en passant mes doigts sur la bague autour de mon cou. Je dépose un léger baiser au coin de ses lèvres avant de me changer.

je regarde par la fenêtre pour voir que les quatre hommes sont devant chez moi, attendant que nous sortions. Je serrais mon poing, je savait que c'était de leur faute si Leon était dans cet état. Je sort de la maison et me dirige vers eux avant de dire à celui qui semble etre le chef

-Laissez Leon tranquille! je ne sais pas ce que vous avez contre lui mais arrêter de le suivre! je ne sais pas ce qui c'est passé hier mais je sais que c'est vous qui l'avez rendu faible! vous n'etes qu'un salaud! une pourriture!

Je crois que j'aurais du réfléchir avant de parler en voyant le regard noir du chef...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Leon

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 02/09/2013

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Ven 6 Sep - 23:36

Il est très tôt et je me réveille avec un mal de crâne pas possible. Je me lève faiblement et entends des cris dehors. Je regarde par la fenêtre et constate que le jour n'est pas encore levé et qu'ils y avaient encore ces hommes ainsi que mon futur amour. Je mets vite mes chaussures et fonce dehors. Je savais que cette fois cela allait vraiment mal tourner. Une fois sur place je me mets devant Seung et j'entends un des hommes lui dire " tu as de la chance mon mignon... Ce n'est rien nous sommes là pour Dragon de toute façon. "

Dragon était mon surnom et personne ne savait mon vrai prénom sauf mes proches. 
J'ordonne à mon Seung Yun de rentrée et de tout laisser fermer, n'ouvrant qu'à moi. Il insiste pour rester mais je refuse et il fini par céder. J'étais en colère et en même temps j'avais peur. Je savais ce qui allait se passer... Alors qu'ils m'emmener derrière le cinéma pour me piéger, je regarde tout en marchant la fenêtre de mon futur chéri et je le vois nous regarder, me regarder.

-Vous n'auriez pas dû... Je vous avais prévenu, non? 

Ils s'avancent tous vers moi et je prie pour qu'il ne voit rien de sa fenêtre. Je réussis à en étaler deux au sol mais très vite je me retrouve sous les coups. J'essaye d'attraper mon couteau suisse et j'arrive à blesser une personne qui s'enfuit avec les deux autres. Il reste sans trop de hasard le chef qui me colle à nouveau contre le mur me donnant des coups alors que je n'ai plus trop de force pour me défendre. Il finit pas me chuchoté à l'oreille des paroles qui me glace le sang " même comme ça tu restes sexy... J'suis pas gay mais toi tu me plais... Tu finiras un jour ou l'autre dans mon lit."
Il me lâche enfin et part en rigolant. Je m'écroule contre le mur et je pleure. J'ai peur, j'ai mal et ma vie est un enfer... Je reste de longues minutes à pleurer et taper faiblement contre les murs pour finir par me relever. Titubant dans les rues, des blessures plein le corps, je marche tant bien que mal jusqu'à devant chez lui. Je ne veux pas qu'il me voie comme ça, j'ai peur de sa réaction et j'ai peur qu'ils reviennent à nouveau même si je ne pense pas et je décide donc de rester là et de ne pas monter. Les larmes aux yeux je lui envoie un SMS: Pardon c'est à cause de moi... Je ne reviendrais pas, il ne le faut pas, je ne veux pas te mettre à nouveau en danger, que tu me vois comme ça. Je t'ai...

Je suis si mal, si seul mais l'amour est là, il est sauf et c'est tout ce qu'il compte même si j'ai mal, que je perds du sang à cause de certaines blessures. J'étais finalement bien trop gentil et cela me jouais des tours... Alors que je suis dans mes pensés j'entends du bruit derrière moi. C'était Seung je le savais... 
Même dans cet état-là je souris et me tourne vers lui. Finalement lui aussi est là pour moi et maintenant c'est sur, je le sais je l'aime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Seung Yun

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 02/08/2013
Localisation : quelque part

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Sam 7 Sep - 0:14

Son regard me glaçait le sang, j'allais passer un mauvais quart d'heure mais Leon est intervenu et se met devant moi pour me protéger. J'avais peur vu son état actuel

-tu as de la chance mon mignon... Ce n'est rien nous sommes là pour Dragon de toute façon.

Dragon? pourquoi l'appelaient-ils comme ca? J'allait lui poser la question lorsqu'il m'ordonne de rentrer et de tout fermer, n'ouvrant seulement l'accès à lui. Je refusais de le laisser seul face à ces hommes mais je fini par céder et entrer chez moi. Je regarde par la fenêtre et je le vois s'éloigner avec ces hommes, je croise son regard, remplis de colère et de tristesse.

Je ne sais pas depuis combien de temps est il partit, mais je commençais à m’inquiéter de plus en plus. Il m'as appris à ne plus avoir peur des contact, il m'as appris à avoir confiance en moi. Je tient énormément à lui, je ne pourrais pas supporter qu'il lui arrive quelque chose. En regardant une dernière fois par la fenêtre, je le vois, couvert de blessure. Je sort rapidement et m'approche de lui. Il se tourne vers moi un sourire aux lèvres. Je m'approche et le serre dans mes bras, les larmes aux yeux.

-Idiot! pourquoi tu a fais ca!? regarde dans quel état tu es!? pourquoi tu es partis avec eux?

Je lui prend le poignet et l'emmène de force chez moi et l'allonge dans un lit d'une chambre d'ami. Je prend la trousse de secours et le soigne comme je peut. Mes sanglots ne se calment pas, tout ca c'est de leur fautes, c'est eux qui ont mis Leon dans cette état. Je sent sa main se poser sur ma joue et la caresser tendrement. Je dépose un baiser sur sa joue avant de me diriger vers la porte.

-Je vais sortir acheter quelques truc, tu ne bouge pas et tu te repose.

Je pris soin de tout fermer et me dirige vers le centre commercial, étrangement ces hommes me suivaient pas. Je trouvait ca louche jusqu'à ce que l'hypothèse qu'ils soient devant chez moi me traverse l'esprit. Je cours rapidement en espérant qu'ils ne se sont pas introduit chez moi pour lui faire du mal. Les larmes se remettent à couler sur mes joues. J'arrive enfin et les vois devant s'approchant de l'entrée. Je me met rapidement devant et leur dit:

-Jamais je vous laisserais l'approcher, si vous voulez vous en prendre a lui il faudra d'abord passer par moi.

Je prenais des risques, je risquais d'etre blessé gravement voir même tué, mais je le fais pour lui. Un sirène de police retentit et je vois les hommes s'en aller. Je soupir de soulagement et vois la voiture passer rapidement . J'en profite pour vite rentrer tout condamné et activé la sécurité. Je vais dans la chambre et vois Leon endormis avec les chatons dans les bras; je souri et m'assoit à côté du lit et regardant la bague. Je ne suis pas encore sur de mes sentiments, mais je crois que je suis tombé amoureux de Leon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Leon

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 02/09/2013

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Sam 7 Sep - 1:13

Encore une fois j'étais chez lui, encore une fois dans un mauvais état... Oui j'étais fou, oui j'étais idiot, oui je devais faire plus attention et oui je pouvais me faire tuer... Je savais qu'ils n'allaient pas me lâcher, je savais que cela n'était peut-être que le commencement... 

-Je vais sortir acheter quelques truc, tu ne bouge pas et tu te repose.

Je n'avais pas le temps de dire quoique se soit que direct il partit me laissant seul. Je reste sur le lit avec les deux chatons que j'aimais déjà. J'entendis mon portable sonné et regardai, j'avais reçu un SMS qui disait qu'ils allaient repasser... Si c'était le cas, j'étais foutu je le savais... Je laisse le portable sur le lit et m'endors presque comme un ange sur le lit avec les animaux. 

Tardivement je me réveille en compagnie de Seung et des chatons qui sont également sur le lit. Je souris et me lève mais je sens que tout mon corps me fait atrocement mal. Je dépose un baiser sur la joue à Seung et caresse les chatons pour finalement aller dans la salle de bain histoire de voir comment je suis. Je me regarde dans un grand miroir et j'ai envie de pleurer. Mon corps ne ressemble plus à grand-chose et j'ai des plaît partout, les jambes, les bras, le ventre... Je soupire et me dirige dans le salon m'installant sur le canapé. J'ai les larmes aux yeux, je me reccroville sur moi-même et je pense. Comment allais-je m'en sortir? Cette fois c'était pire qu'avant et c'était la première fois depuis si longtemps que j'avais peur. Moi le tueur à gages, l'un des plus célèbres de la Corée j'avais peur, étrange non? C'était un cauchemar et je devais vite trouver une solution sinon j'allais me faire prendre... Devais-je les tuer? Je ne le savais pas encore... Mais autre chose me tracassait, j'étais tombé amoureux d'un homme alors que je pensais être hétéro... M'attacher à quelqu'un n'est pas une bonne idée mais mon coeur en avait décidé autrement. Voilà que j'étais perdu, je me retrouvais comme un con au milieu de problèmes grave sans savoir trop quoi faire mais, la vengeance est une bonne motivation... 

Alors que je suis en pleine réflexion, des bras se sers autour de moi, c'était le jeune homme qui se tenais derrière moi. Il me dit bonjour et je fais de même lui disant de se poser près de moi ce qu'il fait.

-Je suis désolé, je te mets en danger mais sache que quoi qu'il arrive je te protègerais. Mon métier est mal et un jour tu risques d'entendre à nouveau mon surnom mais à la télé. 

J'hésite un peux à poursuivre mais il le faut, pour lui, pour moi. Je souffle un bon coup et reprends.

-Ne prend plus jamais ma défense, c'est pour toi pour ta sécurité et si on te demande qui je suis dit que tu ne le sais pas, que tu ne me connais pas, que je suis rien pour toi. Pardon encore une fois. Je tiens à toi.

Je le prends dans les bras, il ne doit pas bien comprendre mais je pense qui sait maintenant que c'est bien plus dangereux que ce qu'il pourrait penser. Me sentant bien dans ses bras et voyant qu'il n'a pas peur de moi et qu'il ne me repousse pas, je lui chuchote un je t'aime et pose ma tête sur son épaule. Je sais que demain je vais devoir partir pour en finir, et vite ce qui me fait déjà mal au coeur....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Seung Yun

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 02/08/2013
Localisation : quelque part

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Sam 7 Sep - 14:32

Je me réveille avec une douleur au dos, dormir assis n'était pas une bonne idée. Je me lève doucement et caresse les chatons, endormis sur le lit. Je sort de la chambre pour chercher Leon et le trouve sur le canapé. Je le prend dans mes bras et le salut, il fait de même et me demande de m'installer à côté de lui.

-Je suis désolé, je te mets en danger mais sache que quoi qu'il arrive je te protègerais. Mon métier est mal et un jour tu risques d'entendre à nouveau mon surnom mais à la télé......Ne prend plus jamais ma défense, c'est pour toi pour ta sécurité et si on te demande qui je suis dit que tu ne le sais pas, que tu ne me connais pas, que je suis rien pour toi. Pardon encore une fois. Je tiens à toi.

il vient de me prendre dans ses bras. De nombreuses questions apparaissent dans ma tête: Quel est son métier? pourquoi se faisait-il appelé Dragon? Qui son réellement ces hommes? et surtout la question qui me fais le plus peur: est-il en réalité un criminel? Je me sent mal d'un coup, si c'était vraiment le cas, étais-je une de ces victimes? Mais lorsqu'il me chuchote un je t'aime, une autre question me traverse l'esprit: et si il était devenu un criminel contre son gré? et si il n'avait pas choisis de devenir comme ca? Je soupir et lui caresse doucement les cheveux, les larmes coulant sur mes joues pour finir leur routes sur les cheveux de Leon. Le plus important pour moi c'est de protèger cet homme courageux et sur de lui qui, dans mes bras, est faible et fragile. Je me lève et l'allonge doucement sur le canapé, le couvrant d'une couverture.

-Repose toi, tout ira bien. Tu n'ira nul part, tu restera ici, on trouvera un moyen pour qu'ils nous laissent tranquille. je m'en fiche de ton métier, je veux juste que tu reste avec moi...ne m'abandonne pas

Je le prend dans mes bras, laissant des sanglots s'échapper. Je le tenais fortement, comme si il allait s'échapper. Je restais près de lui jusqu'à ce qu'il s'endorme. Je regarde par la fenêtre et vois la pluie tombé. Je met mes chaussures et ma capuche et sort dehors en prenant soin de tout fermer. Je parcours une partie de la rue avant de voir ces hommes au bout de la rue. Je prend ma respiration avant de m'avancer vers eux. Je devais le faire. J'ai toujours été faible, je n'avais jamais appris à me défendre, je m'enfuyais toujours. Mais cette fois ci j'ai décidé de me battre, pour Leon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Leon

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 02/09/2013

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Sam 7 Sep - 21:43

Ces gestes ainsi que ces paroles me donnaient chaud au coeur. Avais-je enfin trouvé la bonne personne, étais-ce lui? Il était clair que je ne voulais pas le perdre, il en était hors de question. 
Il me prend une dernière fois dans les bras avant que je fasse semblant de m'endormir. Il part me croyant en train de dormir comme un bébé. Une fois qu'il est parti je me lève et le suis discrètement. 
À un moment je le voie qui s'avance vers eux et comme par reflexe, je le stop par le bras et le retourne vers moi. On est tous les deux mouillés, ils ne sont pas loin mais pourtant je n'ai pas peur, car il est là, car je suis avec lui mais heureusement ils ne nous voient pas. Je prends sa tête entre mes mains, mon regard se fixe dans le sien et je pose délicatement mon front contre le sien. Avec une toute petite voix et en fermant les yeux je lui dis

-Allons ne joue pas le héros... Ne veux-tu pas passé du temps avec moi plutôt que d'aller vers les ennuis?

Je reste un petit moment à ne rien dire d'autre, on est là et des personnes marches autours de nous mais pourtant c'est comme si j'étais seul au monde avec lui, comme si mes blessures ne comptait plus, comme si je n'avais presque plus mal...
Jamais je n'aurais cru que je serais tombé amoureux d'un gosse de riche, d'un homme... Moi un criminel et lui un homme tout ce qu'il y a de plus gentil.
Mon coeur bat la chamade et je me mets à sourire, il m'a rendu romantique on dirait se qui n'est pas mon cas d'habitude.
Je décroche la bague de sa chaîne et je la mets à son doigt, puis doucement j'approche mon visage du sien et pose délicatement un baiser au coin de ses lèvres. Je me redresse, et le regarde encore quelques secondes dans les yeux. Même mouillé, même mal habiller je le trouve quand même beau. Moi qui pensais comme ça, il avait presque réussi à me changer et ce n'était pas plus mal...

-On rentre?

Maintenant j'avais juste envie de passer du temps avec lui et de ne plus m'inquiété, du moins pour cette journée. J'ai mal partout mais je me sens quand même très bien depuis bien longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Seung Yun

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 02/08/2013
Localisation : quelque part

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Sam 7 Sep - 22:43

Je m'approche d'eux quand je sent qu'on me prend par le bras et qu'on me retourne. Je me trouve en face de Leon. Je suis surpris, je croyais qu'il dormait, il me surprendra toujours. Il me regarde dans les yeux en posant ses mains sur mon visage. Je commence à rougir, mes sentiments commencent à etre plus clairs, je serais prêt à tout pour etre près de lui. Il pose doucement son front contre le mien me regardant toujours.

-Allons ne joue pas le héros... Ne veux-tu pas passé du temps avec moi plutôt que d'aller vers les ennuis?

On se regardait sans rien dire, oubliant ce qu'il y a autour de nous, ces hommes qui nous suivent. il n'y avait que nous deux, moi un pauvre homme qui n'a pas eu de chance avec la vie, et lui un homme mystérieux au sombre secret.  Nous sourions en même temps, il n'y avait que lui et moi. Il prend la bague accroché à ma chaine et la met à mon doigt. Je ferme les yeux en le voyant s'approcher de moi et déposer un léger baisé au coin de mes lèvres. Nous nous regardions encore dans les yeux.  

-On rentre?

Je lui souri et lui prend la main pour le ramener chez moi. je recoit un message de mon père, il reste sur Seoul pour trois semaines, je soupire, je resterais seul pendant trois semaine, ce qui ne m'enchantais pas du tout. Heureusement que Leon était là, je me sent en sécurité avec lui. Je lui serre la main et le fais entrer chez moi en prenant soin de tout fermer.

-Tu devrais aller prendre une douche, je vais te montrer la salle de bain.

Je lui tient toujours la main et l'emmène dans la piece suivis des chatons qui voulaient pas lâcher Leon. Je souri et laisse Leon entre dans la salle de bain en lui disant que je vais lui chercher des vêtements propres. Je dépose un lèger baiser sur sa joue avant de partir dans ma chambre prendre des vêtements à sa taille. Je regarde par la fenêtre pour constater que ces hommes ne nous ont pas suivis. Je soupir de soulagement avant de me diriger vers la salle de bain. J'ouvre la porte pour tomber sur Leon qui n'avait pas eu le temps de mettre une serviette autour de sa taille. Je rougi viollement et me retourne rapidement

-J-j-je suis venus p-pour t-te donner des vêtements propres....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Leon

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 02/09/2013

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Sam 7 Sep - 23:32

Main dans la main nous rentions à son appartement. J'étais content qu'il ne mette pas repoussé et qu'en plus il est pris ma défense. Arrivé chez lui il me dit d'aller prendre une douche, les chatons nous suivre jusque dans la salle d'eau et je trouve cela adorable. Il me laisse seul dans la salle de bain et je me déshabille. Quelqu'un entre quelques secondes plus tard et je constate que c'est lui, heureusement il me restait au moins mon boxer sur moi.

-J-j-je suis venus p-pour t-te donner des vêtements propres....


Tout comme moi il semble gêner mais néanmoins moi moins que lui. Je m'avance vers lui et lui dépose un baiser sur la joue, il est comme figé et fait tomber les vêtements au sol. Je rigole un peu avant de les ramasser, mais au même moment une douleur atroce me parcours le corps mais je ne dis rien et me relève péniblement. Je pose les vêtements dans un coin et tout en le regardant avec un air coquin lui dit

-Alors je te trouble?

Il semblerait que oui puisque ces yeux me fixaient. Mon corps n'était pas beau à voir suite aux blessures mais malgré tout, on pouvait voir mes fins abdos. Je souris et ferme la porte. Une fois dans la douche je me pose des questions. Sommes-nous en couple? Sommes-nous que des amis? Je dois dire que je ne le savais pas et cela me perturbait un peu. 
Alors que l'eau chaude coule sur moi, je dois faire un effort pour ne pas m'écrouler de douleur. J'ai si mal que je finit finalement par me mettre assis histoire que cela se calme un peu. 
J'entends mon portable sonné une minute après et je me décide à sortir de la douche. Je m'habille doucement avec les vêtements qu'il m'a donnés et sort de la salle de bain au moins 10 minutes après avoir entendu la sonnerie. Je marche comme je peux dans la chambre et prends mon portable en main et je constate que le SMS a déjà été lu. Seung devait avoir regardé le SMS de cette fille, celle de tout à l'heure. 
Au même moment il rentre dans la pièce et me regarde d'un air pas content, serait-t-il jaloux? En même temps vu le SMS il y avait de quoi. " Tu me plais et je ne te lâcherais pas! À très vite mon mignon. " 
Cette fille-là je m'en serais bien passé! Je grogne mais ne lui en veut pas et m'approche de lui doucement et lui murmure à l'oreille.

-Alors comme ça on regarde mes SMS? Hmm devrais-je te punir?

Je rigole légèrement et me demande se qu'il pense, avec cette fille il ne c'était jamais rien passé mais le message pouvait le troublé alors comme pour le rassurer le lui dis

-Ne t'inquiète pas je suis à toi, si tu le souhaite.

C'était vraiment le cas tout comme lui était à moi. Mon coeur bat à nouveau fort et j'attend un geste qui me confirmera que je suis vraiment à lui.


vêtements:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Seung Yun

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 02/08/2013
Localisation : quelque part

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Dim 8 Sep - 0:16

Il avance vers moi et dépose un baiser sur ma joue, faisant tomber les vêtement par terre. Je l'entend rire et prendre les affaires pour les poser dans un coin.

-Alors je te trouble?

Je le fixais toujours puis décide de partir rapidement. Je rejoint une chambre pour prendre des affaires quand j'entend le portable de Leon sonner, ce n'est pas dans mon habitude fouiller, mais j'était trop curieux. Je prend son portable et lis le sms.

"Tu me plais et je ne te lâcherais pas! À très vite mon mignon."

Je reprend ma respiration et pose le portable sur le lit. Après sa douche je vais devoir allez lui parler pour mettre ca au clair! Je me dirige vers la cuisine pour préparer le repas et coupe violemment une carotte pour faire passer ma colère. Je m’arrête net. pourquoi je me comporte comme ca? Serais-je jaloux? Si c'est le cas, mes doutes sont dissipés. Je suis amoureux de lui. Je nourris les chats et remonte à l'étage après avoir entendu Leon sortir de la salle de bain. J'entre dans la chambre légèrement énervé. Il s'approche de moi et me murmure:

-Alors comme ça on regarde mes SMS? Hmm devrais-je te punir?

Je rougi légèrement à sa phrase. J'aimerais bien savoir la relation qu'il a avec cette fille

-Ne t'inquiète pas je suis à toi, si tu le souhaite.

Je le regarde dans les yeux, il était sincère. Je soupir légèrement avant de le prendre dans mes bras de manière possessif. Jaloux? oui. Amoureux? Oui. Je lui fais un bisou sur la joue avant de prendre mes affaires et aller dans la salle de bain.

J'enlève mes vêtements et me regarde dans le miroir pour voir mon corps couvert de cicatrices, de blessures qui resterons à vie et qui me rappellerons ces années de souffrances que j'ai vécu à Seoul. Je me place sous la douche et fais couler l'eau sur mon corps, cachant aussi les larmes que je verse. Cette souffrance, ces mauvais souvenirs qui me hantent, je voulais les oublier. Je sort au bout de dix minutes et m'habille avant de sortir et d'aller dans le salon. Je vois Leon jouer avec les chatons, décidément il s'est attaché à eux. Je retourne dans la cuisine pour finir de préparer le plat et le mettre au four avant de rejoindre Leon. Je m'assoit à côté de lui, repliant mes jambes sur mon torse.

-Je te pardonne pour le message

Je le regarde avec un lèger sourire au lèvre quand j'entend quelqu'un frapper la porte d'entrée, comme pour la défoncer

vêtement:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Leon

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 02/09/2013

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Dim 8 Sep - 1:04

Après m'avoir fait un gros câlin et un bisou sur la joue, il prit sa douche tandis que moi j'étais sur le canapé en train de regarder la télé tranquillement enfin presque. Les chatons étaient à mes pieds et je décide de jouer avec eux quelques minutes.

Seung a enfin fini sa douche et se pose près de moi, les jambes replié sur son torse.

-Je te pardonne pour le message


Depuis quand avais-je besoin de me faire pardonner pour ce message? Avant même que je n'ai pu me poser d'autres questions, on entend quelqu'un frappé à la porte d'entrée mais assez violemment. 
Je lui dis de rester sur le canapé et regarde qui cela peut-il être. Quelle était ma joie quand je vis cette fille-là derrière la porte! Comment m'avait-elle retrouvé? Que me voulait elle encore? Je soupire et me décide à lui ouvrir. 
Elle rentre comme une furie et m'ordonne de partir d'ici avec elle. 
Ok je crois que cette fille-là est dingue! 

-Allez viens avec moi tu n'a rien à faire ici! Je prendrais soin de toi!

Mon Dieu j'étais tombé sur une tarée! J'avais dû l'avoir que deux ou trois fois et voilà déjà quel ne pouvait plus ce passé de moi! Je devais rester calme et très poliment lui dit

-Écoute on ne s'est vu que quelques fois et tu ne me plais pas, par d'ici s'il te plaît.

Comment je faisais pour être aussi polis face à elle? Je soupire une nouvelle fois constatent quelle n'en a rien à faire et me tourne vers Seung. Il a l'air très énervé et c'est bien la première fois que le je voie comme ça. Elle semble le remarquer puisse qu'elle le regarde.

-Mais t'es qui toi? Son pote? Son mec? Peut importe il vient avec moi! 

Et voilà je sens sentir les crises de jalousie... Que devais-je faire? Ils avaient l'air de plus en plus énerver et je ne savais plus comment réagir. 
Je vois Seung se lever et se mettre face à elle. J'écarte les yeux en grand et n'en reviens pas d'avoir entendu et vu ça. Il m'avait étonné et je dois dire dans le bon sens. 
Cette fille était une femme riche et pleine de pouvoir, je le savais et lui semblait l'avoir deviné mais visiblement il n'en avait rien à faire. Pour une fois le mec méchant n'était pas moi et la scène était limite drôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Seung Yun

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 02/08/2013
Localisation : quelque part

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Dim 8 Sep - 1:29

Leon ouvre et on vois une fille entrée comme une furie, je la reconnais, c'est la fille d'un homme d'affaire qui a réussi à s'associer avec mon père adoptif pour pas que sa société s'écroule. Qu'est ce qu'elle fait ici?

-Allez viens avec moi te n'a rien à faire ici! Je prendrais soin de toi!

Je crois que je vient de comprendre, c'est elle qui a envoyé ce sms à Leon. Je commençais à m'énervé non seulement elle débarque comme une malpolie en plus elle veux me piquer mon Leon. Je tentais de me calmer.

Écoute on ne s'est vu que quelques fois et tu ne me plais pas, par d'ici s'il te plaît.

-Mais t'es qui toi? Son pote? Son mec? Peut importe il vient avec moi!

J'ai beau être innocent, fragile ect, c'est pas elle qui va dire à Leon si il vient avec elle ou pas. Je me lève et me met en face d'elle. En plus d'etre moche on dirait une naine même avec ces talons haut. Elle semblait ne pas avoir peur, pourtant je vais lui donner envie d'avoir peur. J'aborde un visage impassible avant de dire:

-Connais-Tu Lee Yun Jae?

-Oui un grand homme d'affaire, il c'est associé à mon père grace à lui la société de mon père risque plus de faire faillite. Cette homme a l'une des plus grandes fortunes de Sejong. D'ailleurs je me demande ce que tu fais chez lui? t'es un domestique?

Je me met à rire, elle allait pas etre déçue

-Je suis son fils adoptif.

-K-Kim Seung Yun!?

-Bonne réponse, tu n'es pas si conne que ca! bien maintenant que tu le sais sache qu'une chose, je serais capable de demander à mon père de mettre fin à son partenariat avec ton père, sa société s'écroulera, et tu ne te retrouvera plus dans le grand luxe que tu vivais.

Elle ne disait rien trop surprise par ce que je vient de dire. Je jette un coup d'oeil à Leon. Il avait une tête de merlan frit, j'ai cru que j'allait exploser de rire mais pour l'instant je devait me débarrasser d'elle car elle commencait à m'énervé sérieusement.

-Donc si tu veux garder ton statu de fille riche, ne t'approche plus de Leon, je ne laisserais personne approcher mon petit ami, et si j'apprend que tu dit à tout le monde mon orientation sexuelle, je te pourri la vie, j'ai beau ne pas assister au gala mais mon père ainsi que sa secrétaire et son assistant me donne chaque détaille.

-J-je...je vous laisse désolée du dérangement!

Je la vois partir en courant. bon débaras. Je reprend doucement son souffle et me retourne vers Leon avant de me gratter la tête

-J'y suis allez un peu trop fort...pardon j'ai tout dit sur le coup de la colère...

Je m'en vais dans la cuisine entendant la sonnerie du four, signe que le plat est prêt. Je le sort du four et prépare le reste en soupirant, je me rend compte que j'y suis allez vraiment trop fort, j'ai peur que Leon me rejette à cause de mon attitude. je m'assoit à la table de la cuisine et entoure ma tête de mes bras. Je passe vraiment pour un con. Je sentis des bras autour de ma taille et une corps se coller à mon dos. Je souri sachant que c'était Leon. Je lache un léger soupir de soulagement, il m'en voulait pas. Je pose mes mains sur ses bras et souri.

-Leon, je crois...que je suis tombé amoureux de toi.

Je rougi fortement, maintenant que je l'avais avoué j'avais peur de sa réponse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Leon

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 02/09/2013

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Dim 8 Sep - 2:20

L'argent, le pouvoir... Ça faisait bien des choses! 

La scène était surréaliste, elle qui était venu ici comme une furie parti aussitôt telle une peureuse. Cela me donnait presque envie de rire bien que la connaissant un peut je savais qu'elle n'allait pas en rester là, les femmes de nos jours...

Alors comme ça il était le fils adoptif d'un grand homme d'affaires? Peu importe cela ne change rien pour moi, il est-ce qu'il est. N'empêche il m'avait surprit, quand il voulait il pouvait vraiment faire peur!

Avant que je n'ai pu le remercier il part dans la cuisine me laissant dans le salon comme un con. Je décide de le rejoindre et l'enlace par-derrière.

-Leon, je crois...que je suis tombé amoureux de toi.


À cet instant mon coeur se mit à battre si fort qu'il aurait presque pu l'entendre, je sais qu'il est sincère et cela me touche. Je pose ma tête sur son dos, trop content de savoir cela. Il se passe quelques secondes avant que je me mets à parler.

-Tu crois? Non c'est même sûr, tu es fou de moi!

Je rigole de ma bêtise et je l'entends rire un peux également. L'ambiance est calme, tranquille et la chaleur de son corps contre le mien me fait me sentir bien. 

Moi un homme plein de vice est tombé amoureux d'un petit ange au coeur pur, n'était-ce pas merveilleux? À cet instant je suis presque heureux. 

Je souris et recommence à parler.

-J'ai bien aimé te voir jaloux... Et plus besoin de nous poser des questions, tout à l'heure tu l'as dis-toi même que j'étais ton petit ami...

Il se retourne pour se mettre face à moi. La veste qu'il porte ainsi que le jean lui va très bien, un rien peut vite devenir beau sur cet homme... Je savais qu'il fallait que je fasse attention, j'étais sûr qu'il attirait pas mal de monde et moi j'étais très jaloux même si au départ je ne le montre pas. 

Je soulève la tête et le regarde avec tendresse. Il penche sa tête vers moi et pose ses lèvres sur les miennes. Je sens un grand frisson parcourir mon corps et je me laisse aller ensuite dans ses bras.
Quelques secondes après un téléphone se met à sonner, décidément on ne pouvait pas être tranquille!
Je râle un peu et lâche une dernière phrase avant qu'il regarde son portable.

-Moi je ne te laisserais pas....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Seung Yun

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 02/08/2013
Localisation : quelque part

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Dim 8 Sep - 2:54

-Tu crois? Non c'est même sûr, tu es fou de moi!

Je me met à rire légèrement. Il avait raison, je suis tombé sous son charme. L'atmosphère était calme et douce, je profitais de ce moment et ferme les yeux. Moi, un simple homme qui n'as jamais vécu le bonheur, qui n'a vécu que dans la douleur, j'ai enfin trouvé celui qui m'aimait.

-J'ai bien aimé te voir jaloux... Et plus besoin de nous poser des questions, tout à l'heure tu l'as dis-toi même que j'étais ton petit ami...

je souri et me retourne pour etre face à lui. Je le regardais dans les yeux, cela ne m'étonne pas que cette fille le voulait, qui pourrait résister à son charme? Je rougi et approche mon visage du sien avant de poser mes lèvres sur les siennes. Mon coeur battait à la chamade, je voulait que ce moment dure éternellement mais la sonnerie de mon portable, nous sort de notre magnifique moment.

-Moi je ne te laisserais pas....

Je souri et l'embrasse avant de décrocher. C'était mon père qui voulait de mes nouvelles. après dix minutes passés au téléphone. Je raccroche et vient me blottir dans les bras de Leon quand on entend la porte d'entrée s'ouvrir violemment. C'est deux des quatre hommes qui nous suivaient. J’essaie de m'interposé mais l'un d'eux m'assomme avec une batte.

Je me réveille quelques minutes plus tard et vois que la maison à été ravagé. ils avaient réussis à enlever Leon, mais je ne les laisserais pas faire. après avoie déposer les chatons chez la voisine, j'essai de géolocalisé Leon vu qu'il devait avoir son portable sur lui. Je remercie l'assistant de mon père de m'avoir appris comment faire. Après quelques minutes je vois qu'ils te trouve dans un bâtiment à l'entrée de Dong-Gu. Je cours jusqu'à ce batiment et y arrive au bout de vingt minute. J'observe le batiment avant d'entrer dedans.

-Ne t'en fais pas Leon, je vient te sauver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Leon

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 02/09/2013

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Dim 8 Sep - 3:27

Alors que tout ce passé bien, deux hommes pénétra. J'asseyais de me défendre comprenant leurs idées. Seung se fait vite assommé et moi je me débats mais en vain puisqu'ils finissent par m'avoir. 

Ils m'emmenent chez moi et ferme la porte à clé derrière eux. Il m'installe sur une chaise et m'y attache. Je devine déjà ce qu'ils vont me faire et je sais que je vais passer un très mauvais moment... Ils me disent qu'une personne veut me voir mort mais qu'avant je devais répondre à des questions. 
Ils me questionne et à chaque fois que je ne réponds pas j'ai le droit à un coup quelque part. J'ai si mal et je saigne de la bouche. J'ai l'impression que mon corps va exploser de douleur mais je ne peux rien y faire. Je ne peux pas me permette de répondre sagement à leurs questions, il fallait que je résiste pour pouvoir quand je le pourrais tenter quelque chose.

Contre toute attente voyant que je ne répondais pas ils m'enferment dans ma chambre. C'est une grosse erreur car même s'ils ont tout fouillé, j'ai planqué mon silencieux bien à l'abri. 
Alors que je saigne de partout et que j'ai du mal à atteindre ma cachette, j'entends la voix de Seung. Je me fiche et écoute. Ils lui disent qui je suis... 
Que va-t-il penser de moi? Pas le temps de me poser plus de question, je devais faire vite. J'entends qu'il se fait frappé et ma colère monte de plus en plus. Heureusement, ils n'étaient que deux, mais je savais que les deux autres allaient venir.

Je réussis enfin à atteindre mon pistolet et mets une balle dans la serrure. La porte s'ouvre et je les situes dans la chambre d'amis. L'un des hommes est au-dessus de Seung et je l'abats froidement. 
Il est choqué mais je le laisse ici cherchant l'autre homme. Je le trouve et l'abat dans la salle de bain. Je reviens vers Seung et lui dis

-Garde ton sang-froid et part chez quelqu'un te réfugier. Je m'occupe des deux autres. Pardonne-moi... Malgré ce que je suis,je t'aime sincèrement.

Je lui fais un bisou sur front comme pour me donner du courage. J'ai des blessures partout et je saigne fortement, mon corps me fait atrocement souffrir mais je dois en finir.
Je le regarde et tente un sourire. 

-Tout ira bien... Si on te demande ce qui c'est passé tu n'auras qu'à dire que tu t'es fait enlever... Part maintenant!

J'ai les larmes aux yeux, moi qui venais de rencontrer l'amour, j'allais déjà surement le perdre et... Peut-être mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Seung Yun

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 02/08/2013
Localisation : quelque part

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Dim 8 Sep - 12:30

Je monte les escaliers et trouve l'appartement de Leon. Je réussi tant bien que mal à défoncer la porte et à entrer à l’intérieur. J'avance avant de tomber face à face avec ces hommes. Ils me regardent avec un air sadique sur le visage. J'essai tant bien que mal à rester calme.

-O-ou est Leon?

-Ton copain? dans la chambre attendant patiemment qu'on vienne l'exécuter. C'est étonnant de la part d'un tueur à gage comme lui d'être tombé amoureux d'un homme

Il était donc un tueur à gage, mes doutes étaient fondés. Je ne pouvais plus le nier, j'étais tombé amoureux d'un criminel et ce n'est pas ces hommes qui m'empêcheront de l'aimer. l'un d'eux s'approche de moi et me frappe au visage,, me faisant tomber à terre. Il me prend par les cheveux et m'emmène dans une chambre avant de me jeter sur le lit. J'étais conscient de ce qu'il allait faire, j'essayais tant bien que mal à le repousser. Leon arrive et lui tire une balle dans le crane. Je le vois partir abattre le second homme avant de revenir dans la chambre.

-Garde ton sang-froid et part chez quelqu'un te réfugier. Je m'occupe des deux autres. Pardonne-moi... Malgré ce que je suis,je t'aime sincèrement... Tout ira bien... Si on te demande ce qui c'est passé tu n'auras qu'à dire que tu t'es fait enlever... Part maintenant!

Je le prend dans mes bras, laissant les larmes tombés. Je m'en fichais que Leon soit un tueur à gage, je voulais rester près de lui, ne pas l'abandonner, être à ses côtés. Je dépose un léger baiser au coin de ses lèvres avant de le regarder dans les yeux.

-Tueur à gage ou non, je veux rester près de toi pour toujours. S'il te plait fais attention à toi. je t'enverrais un message en te disant ou je suis. promet moi de revenir

Je l'embrasse une dernière fois avant de partir. Je marche rapidement jusqu'à Seo-Gu pour reprendre les chatons et quelques vêtement avant de me réfugier dans un hôtel. Je prend rapidement mon portable avant d'envoyer un message à Leon.

"je suis dans un hôtel à Gwangsan-Gu. s'il te plait vient vite, je me sent seul sans toi"

J'envoie le message et m'assoit sur le lit, les jambes repliés sur mon torse et regardant par la fenêtre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Leon

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 02/09/2013

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Dim 8 Sep - 16:51

Il était parti, moi je reste là et essaie de soigner un peu mes blessures. J'ai peur je stresse et me demande comment je vais faire, si quelqu'un nous avait vues, comment allais-je m'en sortir... Les minutes passes et les heures également. J'entends enfin du bruit et je les attends derrière la porte d'entrée, ils entrent et en quelques secondes j'en abats un. Le chef qui est bien plus intelligent qu'eux n'est pas venu les mains vides. On se bat et j'ai du mal à prendre le dessus, je suis déjà bien affaibli et il en profite. Il me pousse sur un lit et maintient mes poignés. Je le questionne et il me répond pensant surement qu'il allait m'avoir. Il m'embrasse et me dit que cela faisait longtemps qu'il en rêvait. Moi ça me dégoûte et je tente de le repousser encore et encore mais je n'ai plus de force. Il m'embrasse une seconde fois dans le coup et me caresse la joue avant de se relever en pointant un silencieux. Il me sourit et je pense que c'est la fin mais il prend la parole. 

-Tu as de la chance que j'aime ta petite gueule et qu'en plus je respecte ton travail. Tu sais que maintenant que quelqu'un veut te voir mort... Dis donc tu fais du si bon travail que ça?

Il rigole et peut et me regarde. Mon coeur bat fort mais je ne bouge pas.

-Ne t'inquiète pas on ne va plus te toucher, j'en ferais en sorte. Il n'y aura que moi qui ais le droit. Tu veux savoir qui je suis? Un mec très influent qui se nomme Dae... On se reverra très vite... Dragon.

Il part et me laisse là comme un con. Je n'arrive pas à réaliser. Qui est-ce? Pourquoi moi? Et qui veut ma peau? Je reste un long moment sur mon lit et ne bouge pas me posant beaucoup de questions. Il fallait que je disparais-ce un petit moment. 
Alors que j'ai mal, je me lève comme je peux et vais dans la salle de bain. Personne... Je suis surpris et vais dans la chambre d'amis, pas de corps non plus... 
Je n'en revenais pas, il avait également prit les corps, mais pourquoi???
Je me pose sur mon canapé et regard autour de moi. Tout était en bordel, rien était à sa place. J'avais les larmes aux yeux et je prie mon portable. " Je ne peux pas venir, je dois me faire oublié un peux.. Je t'aime merci de ne pas me rejeter."

J'allume une cigarette et reste sur le canapé à attendre qu'il réponde. J'ai si mal et ma vue se trouble et je me demande ce que je vais devenir... J'ai peur de mal finir mais j'ai surtout peur que mon début de relation s'arrête si vite... Ma tête tourne et je ferme doucement les yeux, j'entend à nouveau quelques chose mais je ne distingue plus quoi. Je crois que je suis tombé dans les vapes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Seung Yun

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 02/08/2013
Localisation : quelque part

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Dim 8 Sep - 23:51

Les minutes passèrent et toujours pas de nouvelle. Je m’apprêtais à sortir quand je sentis mon portable vibré. Je le sort vite de ma poche et lit le message.

" Je ne peux pas venir, je dois me faire oublié un peux.. Je t'aime merci de ne pas me rejeter."

Je relis plusieurs fois le message avant de lancer mon portable contre le mur. Je devais agir et maintenant. Je prend les chatons et les emmène rapidement chez la secrétaire de mon père pour qu'elle les gardes. Je cours rapidement vers l'immeuble en espérant que je n'arrive pas trop tard. Je monte les marches et entre dans son appartement pour le trouver, inconscient sur le canapé. Je ferme la porte à clé et le porte jusqu'à son lit pour le soigner, par chance il avait tout ce qu'il faut dans la salle de bain.

Je le soignait en prenant soin de ne pas lui faire trop mal, quand les larmes me montent aux yeux. Pourquoi ils en ont après lui? Je refusent qu'ils lui fassent du mal encore une fois. Je range un peu la maison, constatant qu'ils ont récupérer les corps. Je fini de ranger quand le portable de Leon met à sonner. Je le prend et décroche.

-Alors Dragon j'éspère que tu sera vite rétablis, je viens bientôt te chercher

Cette voix, elle appartient au chef du groupe d'hommes, je ne savais pas pourquoi il veux Leon, mais jamais il posera la main sur lui.

-Que lui avez vous fait et pourquoi vous faites ca!?

-Ho mais c'est le copain de Dragon, enfin son futur ex copain.

-Je ne vous laisserais pas le tuer!

- Quelqu'un le veut mort, malheureusement pour lui je veux qu'il reste en vie, je ferais en sorte que personne le touche, en ce moment la personne que je veux tuer est constamment avec lui et...justement je discute en ce moment même avec lui au téléphone. Quoi que tu es quand même mignon, au lieu de te tuer je pourrais vendre ton corps a des gangs ou des dealers, voir même à la mafia si j'en ai envie. Allez à plus tard mon chaton

Il raccroche et je laisse tomber le portable au sol avant de m'écrouler et de pleurer. Malheureusement nous étions confronté à un malade qui fera tout pour nous séparer. Je regarde en direction de la chambre et vois qu'il est réveillé. aurait-il tout entendu? Je m'allonge à côté de lui et le prend dans mes bras, lui caressant doucement les cheveux.

-Ne t'en fait pas, tout va s'arranger, je te le promet.

Je me remet à pleurer et pose ma tête sur son torse. Je l'aime et je refuse de le perdre. Jamais je n'aurais cru tomber amoureux d'un criminel, pourtant il a réussi à voler mon coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Leon

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 02/09/2013

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Lun 9 Sep - 18:17

Je me retrouvais dans un lit avec des bandages et des pensements. J'ai mal un peu partout mais je distingue une voix.

-Que lui avez vous fait et pourquoi vous faites ca!?

C'est la jolie voix de mon Seung, mais il parle à qui? Et où est mon téléphone? Serait-ce lui qui l'ait? La conversation se poursuit et j'entends tout, alors comme ça il veut me garder que pour lui en tuant mon chéri? Il croit vraiment que je vais le laisser faire? 

Il pleure et vient dans ma chambre, pose sa tête sur mon torse et me dit que tout se passera bien... Il sait tout comme moi que c'est faux, la preuve il se remet à pleurer...

Il faut à tout prix que je le protège, que je trouve une solution... Je sais pas qu'il est mais il va vite savoir que je suis à la hauteur de ma réputation, enfin... Je l'espère. 

Je lui caresse les cheveux sans rien lui répondre attendant patiemment qu'il s'endorme. Il met du temps mais fini enfin par s'endormir dans mes bras. Je me lève et mets une couverture sur lui, j'allume une cigarette dans le salon me demandant ce que je dois faire.

Les minutes passes et une seule solution me viens en tête, une solution que j'aurais voulue à tout pris évité mais hélas c'est la seule. Je saisis mon portable toujours avec une cigarette à la main. J'envoie un SMS à ce Dae lui demandant de m'appeler ce qu'il fait 30 minutes après.
 Je stresse, je prends une grande inspiration et décroche.

-Alors mon beau pourquoi voulais-tu que je t'appelle? Te manquerais-je déjà?

-Vous me voulez et moi je veux protéger mon chéri. Je vous propose un marché. Je ferais ce que vous voulez en échange personne ne le touche. 

Il ne me répond pas de suite et mon stress et toujours là. J'ai peur et attends sa réponse.

-Très bien, viens seul dans mon appartement à 20 heures, je te donnerais l'adresse par SMS... À très vite mon dragon.


J'étais fou, je venais de me vendre à un homme très dangereux... C'était donc ça l'amour? Être capable de tout donné, de tout faire pour une personne... Oui maintenant c'était vraiment sûr, j'étais amoureux d'un homme, mais pas n'importe lequel. Cet homme était un ange... Personne n'avait une telle influence sur moi, c'était magique... En si peux de temps il avait réussi à me rendre accro à lui.

Mais je ne pouvais pas le quitter comme ça, après tout je ne savais même pas si j'allais revenir, ce qui allait se passer... Je prends mon paquet de cigarettes et me change. Je me dirige dans la chambre et constate qu'il dort toujours. Je souris un peu et lui fais un bisou sur le front. Je soupir, prend une grande inspiration et va sur le lieu comme je peux car bien sûr je ne suis toujours pas guéri. 
Il est là et moi je me dis que je suis dingue, je sonne et mon coeur bat très vite. Il m'ouvre et j'ai l'impression de mourir en le regardant.
Il est blond, grand musclé et il à un sourire qui en ferait fondre plus d'un... Sa chemise dessine bien son corps ainsi que le jean qu'il porte. Mais il ne faut pas se fier au apparence, n'est-ce pas?

Maintenant, il est trop tard et je ne peux plus revenir en arrière je le sais. Mais c'est pour lui que je fais ça, pour le protéger, pour mon amour....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: My friend, my love...   

Revenir en haut Aller en bas
 
My friend, my love...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» (f ≈ anna kendrick) best-friend, young love
» HEAVENSBEE ► hello darkness, my old friend
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sejong Town :: Everything is alright ? So let's go ! ~ :: Nam-gu :: Movie Zona-
Sauter vers: