Partagez | 
 

 My friend, my love...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kim Seung Yun

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 02/08/2013
Localisation : quelque part

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Lun 9 Sep - 19:26

Nous étions allongés l'un dans les bras de l'autre, plongé dans le silence . Je sent la main de Leon caresser doucement mes cheveux. Je me sentais bien près de lui, dans ses bras et doucement je tombe dans un sommeil profond. Je me réveille quelques minutes plus tard constatant que la place à côté de moi était vide. Je me lève et fouille toute les pièces pour chercher Leon mais il est introuvable.

Paniqué je cours rapidement dehors et le cherche dans toute la ville. Au bout de deux heures je m'assois sur un banc et sort mon portable qui a miraculeusement survécu au choc. J'essais d'appeler Leon plusieurs fois mais je tombe toujours sur sa messagerie. Je soupir et lui laisse enfin un message.

-Leon c'est Seung Yun, ou est tu!? je m'inquiète pour toi...j-j'ai peur qu'il t'est arrivé quelque chose...s'il te plait rappelle moi.

Je raccroche laissant les larmes couler sur ma joue. J'erre dans les rues de Sejong quand mon portable sonne. Je vois que c'est Leon qui m'appelle. Je décroche mais j'entend une voix differente de celle de Leon.

-V-Vous?

-Ho le copain de Leon, comment va tu?

-Qu'avez vous fait à Leon!? répondez!!

-Doucement mon chaton c'est lui qui est venu chez moi, il a dit que je pourrais faire ce que je voulais de lui en échange je te laisse tranquille. Il a été pret a m'offrir son corps pour que tu soit sain et sauf. Ne t'en fais il est juste à côté de moi il vient de sombrer dans le sommeil. Je profite qu'il soit inconscient pour t'avouer que je ne tient jamais mes promesses. Fais attention à toi mon chaton.

Je l'entend raccrocher. Je me laisse tomber a genoux laissant mes larmes tomber au sol. Pourquoi Leon a-t-il fais ca? pourquoi n'avait-il pas trouvé une autre solution?. Je me relève et marche doucement vers l'appartement Leon. Je me laisse tombé sur le lit et trouve difficilement le sommeil. Je lendemain je me réveille difficilement, j'ai peu dormis à cause de ce qui c'est passé hier. Je me dirige dans le salon et vois Leon à l'entrée. Je le regarde, lui demandant des explications. Mais il ne me répond pas visiblement choqué.

-J-je suis au courant...i-il m'a appelé sur ton portable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Leon

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 02/09/2013

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Lun 9 Sep - 20:32

J'étais chez lui, je n'en revenais pas... C'était beau et grand, tout ce que je n'avais pas. Je regarde un peux partout avant d'entendre sa voix me disant de me poser sur le canapé. Je le regardais et essais de me préparer mentalement à la suite. J'avais peur, c'était sur mais je ne devais pas faiblir.

-Tu tiens à lui à ce point-là? Il en a de la chance, j'en suis presque jaloux.

Je ne réponds pas et attends la suite, qu'il me dise enfin ce qu'il compte faire de moi. Il me tend un verre et me sourit d'une façon perverse... Je crois comprendre ce qu'il me veut et j'espère de tout mon coeur que je me trompe. Hélas ces yeux me disent la même chose et je ne peux rien y faire... 
Je bois mon verre et l'écoute me parler.

-Tu es dans un si mauvais état... Enfin bon, sens tue ta tête qui tourne? C'est normal, dans peut de temps tu vas sombrer dans un profond sommeil...

Ma tête tourne vraiment et j'ai compris qu'il m'a drogué. Il prend ma main, me dirige vers une chambre et m'allonge dans un lit. Il me déboutonne la chemise et m'embrasse un peu partout. Mes yeux se ferment déjà et je finis par m'endormir. 

Je me réveille le lendemain dans le même lit et me lève doucement. Ma chemise est grande ouverte et je suis en boxer. Je remarque que mes bandages ou changer et que j'ai moins mal. Je m'habille et viens dans le salon. Il est là et me fait un grand sourire.

-Tu peux partir, mais avant sache que tu es à moi... Tu diras bonjour à ton copain, le chaton. Si j'ai besoin de toi je te tel... Je pense pas avant plusieurs jours.

Je reste impassible alors qu'il vient me faire un bisou sur le front. Je ne comprends pas pourquoi il me laisse partir mais je pars tel un robot jusqu'à chez moi.
Arrivé chez moi je reste devant l'entrée assis sur le sol. Je suis choqué, perdu... J'entends une voix qui me demande des explications et me dis qu'il est au courant mais je ne réponds rien. Je pars dans la salle de bain et ferme la porte. 
Je veux laver mon corps qu'il a surement dû souiller et me débarrassé de son odeur... Je fais vite toujours en restant impassible et une fois fini me dirige dans le salon. Je m'assis sur le canapé et ne dis toujours rien, je pose ma tête sur mes genoux et craque, je pleure. Je reste longtemps comme ça sans me soucier de rien. Plusieurs minutes passent et mes pleurent cesse petit à petit. 

-Il m'a drogué... Je ne me souviens pas de grand-chose mais ce matin j'ai trouvé mon jean sur le sol...

Il sait maintenant ce qui s'est passé et on peut donc passer à autre chose. Je le sens qu'il est près de moi et cela me rassure un peu alors je me mets assis sur lui et le regarde. En cet instant je n'ai plus envie de pleurer, plus envie de penser, j'ai juste envie de profiter de lui. Ma respiration et forte et je prends sa tête entre mes mains. Je le regarde droit dans les yeux et pose mes lèvres sur les siennes en caressant sa joue. J'ai peur qu'il me repousse mais si c'est le cas, il ne sera pas près de me revoir je pense. On est maintenant seul dans mon salon, la chaleur de la pièce est romantique et j'aime ça bien que je reste choqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Seung Yun

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 02/08/2013
Localisation : quelque part

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Lun 9 Sep - 21:06

Je le vois partir dans la salle de bain sans donné de réponse. Cet homme...jamais je lui pardonnerais pour ce qu'il a fait subir à Leon, il faut que je mette les choses au clair avec lui. Si je veux savoir ou il habite il faut que je fouille le portable de Leon, il doit avoir son adresse. Je vois Leon sortir de la salle de bain et s'asseoir sur le canapé avant de pleurer. Je m'assois près de lui et attend que ses sanglots se calment.

-Il m'a drogué... Je ne me souviens pas de grand-chose mais ce matin j'ai trouvé mon jean sur le sol...

Il avait donc bien abusé de Leon. Je sers les poings quand je sent Leon s'asseoir sur moi. Je le regarde, le laissant poser ses mains sur mes joues. Je ferme les yeux le laissant m'embrasser, je prolonge même le moment. J'en profite pour voler discrètement son portable, ayant volez plusieurs fois dans le passé pour survivre, je réussissais à voler discrètement sans me faire prendre. je trouve l'adresse de cet homme et range le portable de Leon à sa place avant que celui ci mette fin au baiser. Je lui caresse doucement la joue le regardant dans les yeux.

-Oublie tout ca maintenant, on trouvera un moyen de se débarrasser de lui, pour l'instant tu va aller te reposer, tu en a besoin.

Je l'emmène dans sa chambre et lui caresse la joue en attendant qu'il s'endorme. Dès qu'il a trouver le sommeil je lui vole quelques vêtement, par chance il avait des vêtements larges. Je me dirige vers la salle de bain et me lave rapidement. Je ferme la porte à clé, met la capuche et me dirige vers la maison de cet homme. Je frappe violemment à la porte et il m'ouvre l'air surpris.

-Ho le chaton? que fais-t...

Je ne lui laisse pas le temps de répondre que je lui donne un coup de poing avec toute la force que j'ai. Je m'apprète à lui en donner un autre quand il réussi à esquiver le coup et à me plaquer contre le mur. Il me donne des coups au visage et au ventre avant que je m'écroule au sol. Il me donne deux ou trois coup de pied avant de me prendre par les cheveux et de me regarder.

-Le chaton a sortis ses griffes. Tu a du cran, mais souvient toi ce que je t'ai dit, je suis capable de te vendre à des dealer ou a un chef de gang, tu me vois donc dans l'obligation de le faire

Il m'emmène de force dans une chambre avant de m'attacher et me droguer de force. Avant de sombrer dans l'inconscience il s'approche de moi et me chuchote à l'oreille.

-Tu a perdu mon chaton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Leon

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 02/09/2013

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Mar 10 Sep - 21:38

Je me réveille seul dans ma chambre. J'ai mal partout et me lève comme je peux. Je cherche Seung mais il n'est plus là... Je me dis qu'il m'a peut-être laissé un message sur mon portable mais rien... Enfin si j'ai un SMS mais de Dae. Je soupire et regarde ce qu'il m'a écrit. " Coucou mon nouvel amour, tu cherches ton futur ex n'est-ce pas? Il est dans une petite maison, mais avant que je te le dise il faut que tu acceptes de partir quelques jours avec moi, alors? "

Je sais pas de quoi il voulait mais sachant de quoi il était capable, je ne réfléchis pas et lui répond tout de suite oui. Il me dit alors ou il est et je cours jusqu'à la maison. Je rentre et cela me semble trop facile... Soudain un homme bien baraqué me plaque contre un mur et me demande ce que fait ici. Je lui dis que je suis simplement là pour récupérer l'homme qui est dans son lit. Il me dit que cela ne serait pas possible et qu'il lui a été vendu. Je suis horrifié et fou de colère. Je le pousse d'une force que je ne soupçonnais pas et bien sûr la tue avec mon silencieux avant d'entrée dans la chambre. Il est étalé sur le lit inconscient. Je le ramène chez moi, et le mets sur mon lit. Je soupire et le regarde dormir. Il fallait que j'agisse, que je ne me laisse plus manipuler de la sorte. Seung était la victime et non moi, je ne devais pas me plaindre et surtout je devais le protéger. Je me change encore une fois, me regarde dans le miroir et me dis qu'il fallait que je le fasse pour lui, peu importe ce que j'en durerais... Je lui écris une petite lettre "Chéri, je dois partir pendant quelques jours pour te protéger... Ne t'inquiète pas plus personne ne te touchera, je t'aime à en mourir."
 Je vais à nouveau le voir et lui dépose un baiser sur le front. Je prends une grande inspiration et me dirige chez lui. Il m'accueille toujours avec un grand sourire me disant qu'il a de grands projets pour moi, qu'il était en plus de cela content de passer du temps avec moi. 



Plusieurs jours ont passé sans que je lui aie donné de nouvel, Dae m'a enfin dit que je pouvais rentrer et je dois dire je suis soulagé. J'envoie un SMS à Seung lui disant qu'enfin j'allais revenir. S'il savait ce que j'ai faits pour lui...

Je toque à sa porte et il m'ouvre. Je suis fou de joie de le revoir et entre. Je lui dit qu'il m'a manqué et que je l'aime.

-Chéri, c'est pour toi...

Je lui avais donné des clés, les clés de notre nouvel appartement... 
Il ne devait pas comprendre, il devait se poser des questions... C'était normal mais se que j'ai subi là haut, je ne le souhaite à personne...
Il me demande ce qui s'est passé et pourquoi je suis partie plusieurs jours. Je baisse la tête et me laisse tomber sur le sol froid. 

-Je... J'ai faits des choses horribles... Pour toi... Pour nous... J'étais avec lui à chacun de ses déplacements, je lui servais d'esclaves. Je devais faire tout ce qu'il me disait de faire. Si je ne voulais pas il me disait qu'il aillait te faire du mal et me battait alors... J'ai obéi. J'ai dû faire mon bouleau de tueur à gages et pour me récompenser il... M'enfermer dans une chambre parce qu'il ne voulait pas que je m'échappe parce que soi-disant il m'aime... Tous les jours j'étais donc enfermé après avoir fait mon bouleau et des fois il me frappait juste parce que je parlais à des gens...

Je dis ça sans pleurer car je savais qu'il ne le fallait pas que sinon j'allais tomber dans la déprime et je ne voulais pas.

-En échange il m'a donner de l'argent et un bel appart...Pardonne moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Seung Yun

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 02/08/2013
Localisation : quelque part

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Mar 10 Sep - 22:56

je me réveille dans le noir sentant mes mains et mes jambes attachés. En bougeant je vois que je suis dans un habitacle très étroit, comme si j'était dans un coffre. D'un coup je ressent des secousses avant que tout s’arrête. Au bout de quelques secondes l'habitacle s'ouvre sur un homme à la carrure imposante qui me soulève et me porte sur son épaule jusqu'à une petite maison. J'essai de me débattre comme je peux et il me jette sans douceur sur un lit avant de me droguer à nouveau. Je commence à ne plus sentir ma force quand je sent qu'il me détache. Il s'approche de moi et me chuchote avant que je sombre dans le sommeil.

-Dae n'as pas du tout tord, tu es vraiment mignon. J'ai quelque chose à régler tu va donc rester ici tranquillement jusqu'à ce que je revienne m'occuper de toi

Je me réveille, quelques heures plus tard mais dans une autre pièce, après quelques secondes je reconnais la chambre de Leon. Je me lève et sent mon portable vibré. Je regarde et vois un message de mon père disant qu'il doit rester à Seoul pour encore trois semaine. Je soupire sort de la chambre et cherche Leon quand je trouve une lettre sur la table.

"Chéri, je dois partir pendant quelques jours pour te protéger... Ne t'inquiète pas plus personne ne te touchera, je t'aime à en mourir."

Je me laisse tomber au sol, laissant mes larmes couler. Cet homme, je suis sur que c'est lui qui est derrière le départ de Leon. Je fais les cents pas et je sent une planche grincer bizarrement à mes pieds. Je la soulève et découvre plusieurs armes. Je souri légèrement avant de reposer la planche à sa place. Je soupir et décide de patienter jusqu'au retour de Leon.

Quelques jours plus tard je suis réveillé en sursaut par mon portable. Je regarde le sms et vois que c'est Leon qui m'annonce qu'il revient. Je sort précipitamment du lit, range un peu le bordel et met d'autre vêtement avant d'attendre Leon. Je l'entend frapper à la porte et l'ouvre. Je le laisse entrer et me dit qu'il m'aime. Je souri et il me montre des clés

-Chéri, c'est pour toi...

Je le regarde et le prend dans mes bras. Il m'avait manqué, son odeur m'avait manqué. Je soupir et lui demande ce qui c'est passé et pourquoi est il partit plusieurs jours. à ma grande surprise il se laisse tomber au sol et baisse la tête

-Je... J'ai faits des choses horribles... Pour toi... Pour nous... J'étais avec lui à chacun de ses déplacements, je lui servais d'esclaves. Je devais faire tout ce qu'il me disait de faire. Si je ne voulais pas il me disait qu'il aillait te faire du mal et me battait alors... J'ai obéi. J'ai dû faire mon bouleau de tueur à gages et pour me récompenser il... M'enfermer dans une chambre parce qu'il ne voulait pas que je m'échappe parce que soi-disant il m'aime... Tous les jours j'étais donc enfermé après avoir fait mon bouleau et des fois il me frappait juste parce que je parlais à des gens...En échange il m'a donner de l'argent et un bel appart...

Je le serre fort dans mes bras et éclate en sanglot, il a osé lui refaire du mal. Je ne pouvait pas en vouloir à Leon, il a fais ca pour me protèger. Je lui caresse doucement la joue et lui dit:

-je veux bien emménager avec toi, mais faut d'abord qu'on règle cette histoire et que tu rencontre mon père adoptif. et Il faut aussi que tu m'apprenne à me battre si jamais un jour je devait me défendre et aussi à utiliser des armes.

Il me regarde presque choqué je rigole et dépose un baiser sur son front

-j'ai découvert des armes sous le plancher c'est pas discret comme cachette

Il souri et on rigole tout les deux. Je lui caresse doucement la joue et pose doucement mes lèvres sur les siennes. Grace à lui j'ai affronté mes peurs, grace à lui j'ai réappris à aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Leon

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 02/09/2013

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Mer 11 Sep - 0:07

Mes nuits étaient des cauchemars. Je rêvais de ce qu'il c'était passé et je savais que ça allait arriver de nouveau. Devant Seung je ne le montrais pas, oui j'allais mal et oui je le savais mais je n'avais pas besoin de l'inquiéter davantage... 
Je ne voulais pas qu'il devienne comme moi, alors je ne lui apprenais pas comment utiliser les armes. Une fois qu'ont le fait, une fois que l'on a tiré aucun retour en arrière est possible alors je lui apprenais juste à se défendre. 

Une matinée pourtant Dae m'appelle me demandant de venir me disant que sinon il allait une nouvelle fois lui faire mal. J'accepte et me dis que cette fois ce sera la fin, que se sera lui ou moi. 
Alors que mon beau Seung n'avait rien entendu, je prétexte que je vais partir en course pour m'éclipser. Il me croit et me laisse partir même si je sais qu'il a peur pour moi.

Je pars donc chez Dae et il m'emmène aussitôt dans une petite maison en haut d'une falaise. Une fois sorti de la voiture je me dis que c'est le moment, que je devais le faire. Je me jette sur lui et on commence à se battre. Aucun de nous deux n'arrive à prendre le dessus et je me demande comment je vais faire.
Je regarde derrière moi et remarque le vide... Je me dis que c'est la seule solution. Il est en face de moi et me dis qu'il ne voulait pas en arriver là, qu'il aurait voulu continuer encore et encore...
Pour toute réponse je lui souris et lui dis que jamais je n'aurais pu l'aimer et que mon coeur n'appartient cas Seung. Il s'énerve et saute sur moi, je nous entraîne dans le vide et on tombe ensemble de très haut. Ma bouche saigne, mon corps craque, les douleurs sont intenses et j'ai l'impression de mourir. Serait-ce la fin? J'ai une envie folle de fermer les yeux, mais je sais que je ne dois pas, que je dois faire quelque chose. Délicatement je sors mon portable de ma poche et appel les pompiers, j'ai le temps de dire ou je suis et que je suis gravement blessé avant de sombrer... 

Je me réveille sur un brancard et j'entends des personnes dire que je suis entre la vie et la mort et que l'autre personne également. J'ai mal à en pleurer mais aucunes larmes ne sort, pourtant je suis presque content. Je souris tel un con me disant que j'ai gagner et pense à Seung. Ou était-il? Allait-il bien? 
Alors que j'ai un masque à oxygène sur moi, je l'enlève et demande à un médecin d'appeler Seung. J'ai soudainement froid et je ferme à nouveau les yeux. S'ils découvrent qui je suis, je peux dire adieu à cet amour qui vient tout juste de naître ainsi qu'à ma liberté... 
J'entends les médecins s'agiter autours de moi et toucher mon corps, leurs instruments me font mal mais je n'arrive pas à réagir.
Allais-je mourir? Non... Cela n'allait pas se terminer ainsi, n'est-ce pas?

-Seung je...

Je le dis dans un murmure avant de ne plus rien entendre et de sombrer dans un profond sommeil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Seung Yun

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 02/08/2013
Localisation : quelque part

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Mer 11 Sep - 12:15

Cela fais plusieurs heures que j'attendais le retour de Leon, ce trouvais ca étrange. Alors que je tournais en rond je reçois un appelle de Leon. Je décroche et tombe sur un médecin m’annonçant que Leon a fais une chute depuis une falaise et qu'il est en ce moment dans le coma. Je cours hors de l'appartement jusqu'à l’hôpital ne faisant pas attention à l'averse. J'entre dans sa chambre et le vois inconscient et branché à plusieurs machines. Je m'assois à côté de lui et lui prend la main

-S'il te plait réveille toi...

un mois était passé et il est toujours dans le coma. Durant ce mois, des connaissances de Leon, surement d'autres tueurs à gages, m'ont aidé à effacer toute preuves que Leon serait Dragon et ainsi il pourrait échapper à la police. Je leur ai vendu presque toute les armes de Leon n'en gardant que quelques un au cas ou. J'étais assis à côté de son lit d’hôpital, espérant qu'il se réveille un jour.

-Ne t'inquiète pas, plus personne croira que tu es Dragon, on a tout fait pour que les policier ne te soupçonne pas

un autre mois était passé et toujours rien. Mon père adoptif était enfin revenu, en même temps que notre majordome. Je lui dit que Leon est mon petit ami sans lui parler de ce qui nous est arrivé et du fait qu'il soit tueur à gage. Je lui ai promis qu'il pourrai le rencontrer quand il sera sortis du coma, il verra à la suite si il acceptera que je vive avec lui. Je vient encore à l'hôpital tout les jours pour voir Leon. Je lui tient encore la main en espérant qu'il la serre, qu'il se réveille. Je soupir et lui caresse la joue.

-S'il te plait, réveille toi, je ne supporte plus de te voir comme ca. S'il te plait fait quelque chose! je ne veux pas te perdre

Je me met à pleurer quand je sent une pression sur ma main, je relève la tête et le vois ouvrir doucement les yeux. J'appelle rapidement un médecin et le regarde se réveiller. Il me souri et et me dit bonjour. je ne peut m'empêcher de le prendre dans mes bras et de pleurer. Je l'embrasse et souri

-Idiot, j'ai eu si peur. Je t'aime tellement

Deux jours après son réveille je retourne à L’hôpital avec mon père adoptif. On entre dans la chambre et on le vois moitié endormis devant la télévision. Je sourie et lui caresse doucement les cheveux.

-Leon , je te présente mon père adoptif, Lee Yun Jae. Je vous laisse discuter, je vais aller voir un médecin pour lui demander quand tu pourra sortir.

Je sort de la chambre en espérant que tout se passera bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Leon

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 02/09/2013

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Mer 11 Sep - 20:47

Je me réveille doucement en entendant une voix qui m'est familière. Je serre une main et sors un bonjour. On me prend dans les bras et m'embrasse. La personne qui est présente me dit également qu'elle m'aime.
Je ne comprends pas mais ne dis rien, j'étais dans le flou total. Il m'aura fallu deux jours pour me remémorer pourquoi j'étais ici. Mais j'étais quand même perdu, j'avais comme perdu mon identité.

J'étais devant la télé à moitié endormis quand j'entendis une voix, celle de Seung.

-Leon , je te présente mon père adoptif, Lee Yun Jae. Je vous laisse discuter, je vais aller voir un médecin pour lui demander quand tu pourra sortir.


Il sort de la chambre et me laisse seul avec lui. Très vite on se reconnaît . Un homme m'avait demandé de le tuer, moi comme à mon habitude j'avais faits mon enquête. J'avais l'habitude d'accepter la mission que si la personne à abattre était une personne horrible et lui ce n'était pas le cas. Alors je n'avais pas accepté et avais surveillé sa maison au cas ou. J'avais bien fait puisqu'un homme avait tenté de le tuer, un autre tueur à gages surement. Je l'avais protégé, il m'avait vu et remercier sans savoir qui j'étais.


Il me parle de cette époque, me disant qu'il m'avait cherché partout. J'étais touché et lui également. Il me prit dans les bras et versa une petite larme. 
Moi qui n'avais pas reçu beaucoup d'amour, moi qui avais vécu l'enfer j'étais content de recevoir tant de tendresse.

Seung finit par rentrer dans la chambre et Yun Jae lui dit qu'il a son accord. Ils nous laissent me disant qu'il reviendra me voir. Un médecin rentre dans la chambre et je peux lire sur son visage qu'il n'a pas une bonne nouvelle pour moi.

-Je suis désolé de vous l'annoncer mais vous allez devoir porter des béquilles un bon petit moment. Vous ne devriez pas rester seul puisque vous restez assez faible.

Il m'explique ensuite mon état de santé. J'ai des bandages aux ventres, une au bras et un plâtre à une jambe. Je n'étais pas beau à voir...

Je lui prends la main et regarde la bague que je lui ais donné. Je souris tendrement et le regarde. Il avait fait tant de chose pour moi...
Mais maintenant, qu'allais-je faire? Ou allais-je aller?

Je le regarde avec amour et lui dit que je l'aime.

-Merci pour tout... Je suis désoler... Regarde moi je ne suis plus bon à rien! 

Moi ayant très mal, dans un plâtre, ne pouvant plus faire le seul travail que je savais faire, ne pouvant plus nous protéger, je me sentais minable.
Mais peut-être était-ce l'occasion de changer de vie, de tout recommencer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Seung Yun

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 02/08/2013
Localisation : quelque part

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Jeu 12 Sep - 12:33

Après avoir discuté avec le médecin qui me dit que Leon sortira demain. je retourne rapidement dans la chambre et je vois mon père adoptif me sourire et me dire que j'ai son accord pour vivre avec Leon. Il s'en va nous laissant seul dans la chambre jusqu'à ce que le médecin arrive, nous annonçant une mauvaise nouvelle.

-Je suis désolé de vous l'annoncer mais vous allez devoir porter des béquilles un bon petit moment. Vous ne devriez pas rester seul puisque vous restez assez faible.

après nous avoir expliqué l'état de santé de Leon,il s'en alla. Je m'assoit au bord de son lit et me prend la main? Je lui souri et dépose un baiser sur sa joue.

-Merci pour tout... Je suis désoler... Regarde moi je ne suis plus bon à rien!

-Ne dit pas ca, je suis là, et c'est le moment pour toi de changer de vie et d'oublier le criminel que tu était. Tu restera chez nous le temps que tu te rétablisse, ensuite on pourra vivre ensemble dans notre propre appartement.

Je le serre doucement dans mes bras faisant en sorte de ne pas lui faire mal. Je dépose un lèger baiser sur ses lèvres et lui dit qu'on viendra le chercher demain. Le lendemain on le remmène chez nous, en faisant attention de ne pas le blesser d'avantage. Les jours passent et Leon se renferme sur lui même, choqué par ce qu'on venait de vivre. Il avait été abusé par un homme, tout comme moi. J'entre dans sa chambre et s'assoit à côté de lui, lui caressant doucement les cheveux. Je devais le lui dire, qu'il comprenne qu'il n'est pas seul à avoir vécu ceci.

-Je comprend ce que tu ressent...être abusé par quelqu'un...je l'ai vécu pendant plusieurs années...j'avais onze ans, je vivais seul avec ma mère qui a quitté celui ci quand j'avait cinq ans car il me battait. Je rentrais d'une promenade et...elle a été assassiné...par mon père...et...et après il a...

J'éclatais en sanglot, je n'aurais jamais cru qu'un jour je raconterais ce que j'ai vécu.

-j'avais dix huit ans quand j'ai réussi à m'enfuir...il a ensuite été arrêter.quelque jours plus tard j'ai fais la rencontre de Yun Jae qui était venu à Seoul pour un voyage d'affaire, il m'as adopté et m'as offert une nouvelle vie. Et puis quelques années plus tard tu a débarqué et tu m'as réappris à ravoir confiance et a aimé

Je soulève mon haut, lui montrant toutes les cicatrices et blessures sur mon corps.

-voilà ce que j'ai gardé de mon passé.

Je me remet à pleurer, soulagé d'avoir pu dire à quelqu'un ce que j'ai vécu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Leon

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 02/09/2013

MessageSujet: Re: My friend, my love...   Ven 13 Sep - 20:26

Les jours passaient et mon mal-être passait durement. Je revoyais certaines scènes encore et encore... Le pire c'est que je ne savais pas si Dae était toujours en vie ou non. J'avais peur qu'il vienne à nouveau à moi, il fallait que je sache si oui ou non il était toujours de ce monde.
En plus de cela, je ne pouvais pas me déplacer normalement. Je savais bien qu'un jour ou l'autre des gens allaient se venger de moi. Bien qu'il ait effacé les traces de dragon, dragon n'était pas mort et certaines personnes le savaient bien je suppose. On n'oublie pas comme ça un criminel, un tueur... Même si ceux que j'avais tués étaient des pourritures ils avaient des familles... Comment allais-je faire pour me défendre si cela arrivait? Je me sentais nul, mon bras étant endommagé et j'avais une jambe dans un plâtre...

À un moment alors que je suis dans mon lit, Seung vient près de moi et me caresse les cheveux.

-Je comprend ce que tu ressent...être abusé par quelqu'un...je l'ai vécu pendant plusieurs années...j'avais onze ans, je vivais seul avec ma mère qui a quitté celui ci quand j'avait cinq ans car il me battait. Je rentrais d'une promenade et...elle a été assassiné...par mon père...et...et après il a...


Il pleure et continu.
 

-j'avais dix huit ans quand j'ai réussi à m'enfuir...il a ensuite été arrêter.quelque jours plus tard j'ai fais la rencontre de Yun Jae qui était venu à Seoul pour un voyage d'affaire, il m'as adopté et m'as offert une nouvelle vie. Et puis quelques années plus tard tu a débarqué et tu m'as réappris à ravoir confiance et a aimé.


Il soulève sont haut et me dit que c'est-ce qu'il a gardé de son passé et pleure. Je le prends dans mes bras et attend qu'il se calme tout en restant silencieux. Je lui dépose quelques bisous sur la joue et lui caresse le dos. Au bout d'un moment il finit par s'allonger et s'endormir. Je m'allonge à côté de lui et m'endors.

Un mois passe et je vais un peux mieux. Mon moral n'est pas encore au top mais ils m'aident beaucoup. Je me dis que c'est le moment de nous envoler de nos propres ailes et de plus je sais que son père est d'accord. 

Je décide d'attendre que l'on soit seul pour lui parler. 

-Chéri maintenant il est temps... Il est temps que l'on vive toi et moi ensemble. Je sais c'est peut-être un peu tôt mais j'en ai envie... Veux-tu vivre avec moi?

On est alors seul dans le salon devant la cheminée, je lui souris tendrement et le regarde. J'en avais vraiment envie.

-Je t'aime tant tu sais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: My friend, my love...   

Revenir en haut Aller en bas
 
My friend, my love...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» (f ≈ anna kendrick) best-friend, young love
» HEAVENSBEE ► hello darkness, my old friend
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sejong Town :: Everything is alright ? So let's go ! ~ :: Nam-gu :: Movie Zona-
Sauter vers: